Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : BCEAO, le taux minimum de soumission aux injections de liquidités de la Banque Centrale maintenu à 3,5%, les raisons évoquées
 

Côte d'Ivoire : BCEAO, le taux minimum de soumission aux injections de liquidités de la Banque Centrale maintenu à 3,5%, les raisons évoquées

 
 
 
 1663 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 mars 2024 - 11:35

Jean-Claude Kassi Brou, Gouverneur de la BCEAO (Ph)


Le taux minimum de soumission aux injections de liquidités de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est maintenu à 3,5 %.


L’information a été livrée le mercredi 06 mars 2024 au siège de l’institution à Dakar au Sénégal par le Gouverneur Jean-Claude Kassi Brou, en conférence de presse, à l'issue de la première réunion du Comité de politique monétaire au titre de l'année 2024, rapportent plusieurs sources.


« Après une session extrêmement dynamique, le Comité de politique monétaire a décidé de maintenir les taux directeurs. Le taux minimum de soumission aux injections de liquidités de la Banque Centrale a été maintenu à 3,5% », a expliqué le Gouverneur Jean-Claude Kassi Brou, précisant que lors de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de l'année 2023, en décembre, ce taux qui était de 3,25 %, avait été relevé de 0,25 % points de base.

 

Trois raisons principales, parmi lesquelles la tendance baissière de l'inflation, justifie aujourd'hui la décision du Comité de politique monétaire de laisser inchangés les principaux taux directeurs. 


 

« L'inflation qui est l'objectif de la Banque Centrale s'est inscrit résolument dans une dynamique baissière. En 2023, on a terminé l'année avec une inflation pratiquement de 3,7 %, représentant la moitié de ce qu'on a connu en 2022. Donc, elle baisse et nous nous inscrivons dans la bonne direction », a fait savoir Jean-Claude Kassi Brou.


L'objectif d'inflation dans l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se situe dans un maximum de 3 %, a rappelé le gouverneur de la BCEAO

« En 2023, nous sommes à 3,7 %. Il était important de casser la dynamique de l'inflation », se réjouit-il.


Les deux autres raisons qui ont justifié cette décision de maintenir les taux directeurs inchangés sont respectivement l'atténuation de la tension sur les comptes extérieurs de la BCEAO et le contexte de croissance économique soutenue. 


« On a fini l'année avec une croissance de 5,6 %. C'est une croissance qui reste dynamique et impulsée par tous les secteurs d'activités au niveau des investissements publics, privés, ainsi que la campagne agricole qui est bonne. Aujourd'hui, sur la base des chiffres que nous avons au premier trimestre, il y a eu une amélioration par rapport à décembre. C'est ce qui explique la décision du CPM de maintenir les taux directeurs inchangés », a expliqué le Gouverneur Kassi Brou.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : BCEAO, le taux minimum de soumission aux injections de liquidités de la Banque Centrale maintenu à 3,5%, les raisons évoquées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter