Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Célébration du 8 mars, les femmes de l'AGEFOP réfléchissent à la mise en oeuvre de stratégies et projets en faveur de l'autonomisation de la gente féminine
 

Côte d'Ivoire : Célébration du 8 mars, les femmes de l'AGEFOP réfléchissent à la mise en oeuvre de stratégies et projets en faveur de l'autonomisation de la gente féminine

 
 
 
 1607 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 mars 2024 - 22:09



A l'instar de tous les pays du monde entier, la Côte d'Ivoire a célébré, ce 8 mars 2024, la journée internationale des droits des femmes. A l'Agence Nationale de la Formation Professionnelle (AGEFOP), cette journée dédiée aux droits des femmes n' est pas passée sous silence.

Sous la houlette de Karitia Coulibaly De Medeiros, la directrice générale, l'ensemble des femmes employées de l'AGEFOP, ont tenu à marquer l'événement, en organisant un moment de retrouvaille entre elles. Cette occasion a été mise à profit par ces dames pour réfléchir et échanger des idées sur la mise en oeuvre des stratégies et projets en faveur de la femme ivoirienne, lors d'une causerie- débat sur le sous-thème : " Développement des compétences de la femme ivoirienne : la contribution de l'AGEFOP".

Pour madame Ayé Sonan Françoise, conseillère technique de la directrice générale de l'AGEFOP, cette causerie- débat a été très bien pensée par la direction générale, dans la mesure où l'objectif recherché, s'inscrit dans les prérogatives de l'AGEFOP. " Il ne pouvait pas en être autrement, pour une institution qui réfléchit au quotidien à l'amélioration des conditions de vie de toutes les franges de la population ivoirienne, afin d'y apporter ce qu'elle sait faire de mieux, c'est à dire, développer des compétences pour relever les défis multisectoriels qui se posent à elle", a- t- elle déclaré.

Pour elle, ce sous- thème colle parfaitement au thème général de l'édition 2024 de la journée de la célébration des droits des femmes à savoir : " Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme", en ce sens que " le développement des compétences nécessite un investissement, mais aussi interpelle l'AGEFOP quant à sa responsabilité pour ce défi en faveur de la femme ivoirienne. "Nous sommes invités tout autant que nous sommes à quelques niveaux de responsabilité que nous soyons à explorer quelques pistes de réflexion pour traduire cette vision en une réalité tangible", a-t-elle déclaré.

Elle a également profité de l'occasion, pour traduire à la directrice générale, toute la reconnaissance des femmes l'AGEFOP, " pour les avoir rendues toutes belles", à la faveur de la célébration de ce 8 mars. 

Pour sa part, madame Koudou Lydie, chargée d'études et cheffe de service qualité à l'AGEFOP, a présenté une communication sur le sous-thème retenu pour la causerie-débat. Elle a dans un premier temps, fait l'historique de la journée du 8 mars, officiellement instaurée par l'ONU en 1977, avant de s'appesantir sur le thème de la journée et le rôle que peut jouer l'AGEFOP en tant que structure de développement des compétences dans l'émancipation de la femme et la jeune fille ivoirienne.

" Le défi majeur qui se pose chez la femme en général et la femme ivoirienne en particulier, est celui du développement de ses compétences, afin de l'outiller suffisamment et lui permettre de trouver son chemin vers son autonomie, l'affirmation de soi et l'épanouissement total. Cela passe nécessairement par des niveaux d'investissement en sa faveur. Il s'agit d'un investissement pour sa formation et un investissement pour la mise en oeuvre de ses projets", a-t-elle indiqué.

Pour la cheffe du service qualité, il est important d'investir dans la formation de la femme, dans la mesure où cela favorise sa participation dans la vie active et améliore sa productivité. Elle a également plaidé pour l'accès des femmes aux services financiers car regrette-elle, "elles sont toujours lésées sur de nombreux projets" 

Madame Koudou Lydie a relevé que l'AGEFOP pourrait contribuer au développement des compétences des femmes et des jeunes filles, en initiant entre autres "des actions d'ingénierie de formation en collaboration avec les branches professionnelles, les associations des femmes et les collectivités décentralisées, en vue de réaliser des études d'identification de métiers ou des secteurs porteurs pour les femmes, l'identification de leurs besoins en compétence, l'élaboration de projets de formation - insertion dans divers domaines".

Au cours de la causerie-débat, plusieurs propositions ont été faites pour l'émergence des femmes en Côte d'Ivoire. Des propositions que la directrice générale de l'AGEFOP, Karitia Coulibaly De Medeiros s'est chargée de recueillir et qui selon elle, " alimenteront la feuille de route de l'AGEFOP". 

Elle a refermé son intervention en demandant à ses collaboratrices " de continuer la lutte et les efforts et de ne pas se laisser intimider par les manigances des hommes, car ils feront tout pour conserver leurs privilèges". 

" Nous les femmes sommes capables de beaucoup de choses, car naturellement dotées de notre côté maternelle, de la résilience et de beaucoup de courage et de détermination. Ensemble, si nous sommes unies au niveau de l'AGEFOP, nous y arriverons", a-t-elle exhorté. 


 

Wassimagnon 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Célébration du 8 mars, les femmes de l'AGEFOP réfléchissent à la mise en oeuvre de stratégies et projets en faveur de l'autonomisation de la gente féminine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter