Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Forum mondial sur les bâtiments et le climat à Paris, Bruno Koné endosse la Déclaration de Chaillot, la pertinence des propositions ivoiriennes, saluée
 

Côte d'Ivoire : Forum mondial sur les bâtiments et le climat à Paris, Bruno Koné endosse la Déclaration de Chaillot, la pertinence des propositions ivoiriennes, saluée

 
 
 
 1502 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 10 mars 2024 - 17:36

Bruno Koné au Forum mondial des bâtiments et climat à Paris (Ph KOACI)



Du 7 au 8 mars 2024, un forum s’est déroulé à Paris, où la Côte d’Ivoire, aux côtés de 69 autres pays, a pris des engagements cruciaux pour lutter contre le changement climatique, particulièrement dans le secteur du bâtiment.



Sous la direction du Ministre Bruno Nabagné Koné, une délégation ivoirienne a participé au premier Forum Mondial sur les Bâtiments et le Climat, organisé par le gouvernement français et le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et qui a réuni plus de 1300 participants.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Ce forum d’envergure internationale a été le théâtre de discussions passionnantes et de débats constructifs, mettant en lumière la nécessité urgente de décarboniser et de renforcer la résilience climatique des bâtiments à travers le monde.




Au cœur des échanges se trouvait la « Déclaration de Chaillot », un pacte ambitieux soutenu par un tiers des nations de la planète, visant à catalyser une transition urbaine et écologique rapide et équitable dans le secteur du bâtiment, responsable de près de 21% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.




La Côte d’Ivoire, en approuvant cette déclaration historique, se positionne comme un véritable modèle pour la mise en œuvre des principes énoncés lors de ce forum. Pour le Ministre Bruno Koné, il est impératif d’agir à petite échelle pour mieux appréhender les spécificités de chaque contexte, notamment en Afrique où les défis sont multiples et complexes.




Lors de son intervention remarquée, le Ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme a souligné l’engagement de la Côte d’Ivoire à devenir un « démonstrateur » de pratiques innovantes en matière de construction durable, telles que l’utilisation de matériaux écologiques et de techniques de construction moins gourmandes en ressources naturelles.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« Nous nous sommes donc proposé d’être un démonstrateur de la mise en œuvre de cette déclaration, en d’autres termes, d’être un laboratoire pour expérimenter ces nouvelles dispositions qui vont améliorer la vie de nos populations. C’est par exemple, l’utilisation de matériaux de construction, de techniques de constructions innovantes qui font moins appel au fer et au béton et à tous ces matériaux qui agressent finalement la nature », a soutenu le ministre ivoirien de la construction, du logement et de l’urbanisme.



Cette démarche s’inscrit dans une vision plus large visant à améliorer la qualité de vie des populations tout en préservant l’environnement.




La pertinence des propositions ivoiriennes a été saluée lors de la cérémonie de clôture par des personnalités de renom, dont le Ministre français de la Transition écologique, Christophe Béchu.




Il a notamment mis en exergue le rôle précurseur de la Côte d’Ivoire dans cette initiative mondiale, appelant à suivre son exemple.




« En deux jours, nous avons signé la déclaration de Chaillot. 70 États qui s’engagent et parmi eux, un que je souhaite mettre à l’honneur : C’est bien entendu la Côte d’Ivoire qui a décidé de s’engager, mais surtout d’être un démonstrateur de ce sur quoi nous nous sommes engagés ici », a déclaré Christophe Bechu.



La « Déclaration de Chaillot » s’attache non seulement à réduire les émissions de CO2 dans le secteur du bâtiment, mais aussi à promouvoir des pratiques telles que l’économie d’eau et d’énergie, ainsi que la réduction des systèmes de climatisation au profit d’une ventilation naturelle.



La Côte d’Ivoire a également souligné l’importance des enjeux climatiques dans tous les aspects de son développement, de l’urbanisme à la préservation des écosystèmes forestiers.


 


En conclusion, le Forum Mondial sur les Bâtiments et le Climat de Paris a marqué une étape décisive dans la lutte contre le changement climatique, grâce à l’engagement sans faille de pays comme la Côte d’Ivoire.




À travers des initiatives concrètes et des partenariats stratégiques, le chemin vers une construction durable et résiliente est désormais tracé, offrant un avenir plus vert et plus prometteur pour les générations futures.










Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Condamnés-vous le comportement de la Députée ivoirienne à la CEDEAO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la t...
 
2331
Oui
95%  
 
1
Non
0%  
 
125
Sans avis
5%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Forum mondial sur les bâtiments et le climat à Paris, Bruno Koné endosse la Déclaration de Chaillot, la pertinence des propositions ivoiriennes, saluée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter