Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mise en garde  contre les exportateurs sur le surpaiement du cacao à l'entrée des usines, le GEPEX espère que le Conseil  pourra assurer la stricte application
 

Côte d'Ivoire : Mise en garde contre les exportateurs sur le surpaiement du cacao à l'entrée des usines, le GEPEX espère que le Conseil pourra assurer la stricte application

 
 
 
 7849 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 mars 2024 - 11:30

Françoise Mariame Bédié Directrice Exécutive du GEPEX (DR) 


Le Conseil Café Cacao a dénoncé dans une note le surpaiement du cacao à l'entrée des usines par certains exportateurs agréés.


« Il a été observé depuis un certain temps que des exportateurs agréés pratiquent le surpaiement du cacao à l'entrée de leurs usines. Le Conseil du café-cacao tient à rappeler que le surpaiement du cacao à l'entrée des usines est interdit », a indiqué le régulateur des deux principales matières premières du pays, avant de souligner que, le non-respect de cette mesure, a prévenu le régulateur, expose le contrevenant à la saisie de ses stocks et à la suspension de ses accès aux systèmes des achats.


Une réaction du Conseil Café-Cacao saluée par le Groupement professionnel des exportateurs Café-Cacao (GEPEX).


 

Dans une note en date du lundi 18 mars 2024 adressée au DG du Conseil Café Cacao, Yves Brahima Koné, la Directrice Exécutive du GEPEX, Françoise Mariame Bédié, qualifie cette décision du régulateur de « salvatrice et sage. »


« En effet, n’eut été votre intervention, la course effrénée aux achats mentionnée dans votre note, aurait détruit tous les acquis de la stabilisation en donnant la part belle aux intermédiaires. Nous espérons donc que le Conseil pourra assurer la stricte application de cette circulaire et demeurons à votre disposition pour toute rencontre qu’il vous plaira d’organiser sur le sujet », peut-on lire.


Conformément aux dispositions de l'article 18 du décret N°2012-1008 du 17 octobre 2012, fixant les modalités de commercialisation du café et du cacao,


« Tout contrevenant à cette disposition s'expose au paiement d'une pénalité de 10 % de la valeur du produit concerné au profit du conseil du café-cacao et au retrait de son agrément en cas de récidive », rappelle-t-on.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mise en garde contre les exportateurs sur le surpaiement du cacao à l'entrée des usines, le GEPEX espère que le Conseil pourra assurer la stricte application
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter