Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : L'Armée déclare huit personnes recherchées après des meurtres
 

Nigeria : L'Armée déclare huit personnes recherchées après des meurtres

 
 
 
 2195 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 mars 2024 - 10:34

Les personnes recherchées (ph)


L’Armée nigériane a déclaré huit personnes recherchées suite au récent meurtre de 17 soldats à Okuama, dans l'Etat du Delta, au sud du pays. Les huit personnes comprennent sept hommes et une femme.


Le haut commandement militaire a fait cette annonce le jeudi 28 mars 2024 à Abuja et a publié les photos et noms des personnes recherchées. L’incident malheureux concerne de 17 militaires qui ont été tués le 14 mars dernier.


Au cours d’un point de presse, le directeur des communications de l’état-major, le Général de division Edward Buba, a appelé les nigérians, en particulier les habitants du Delta et des États voisins, à aider l'Armée en leur fournissant des informations crédibles qui pourraient conduire à l'arrestation de huit personnes présumées responsables du meurtre de 17 soldats à Okuama dans l'Etat du Delta.


 

L'une des personnes recherchées est répertoriée comme étant un professeur de physique au département de physique à l’université de l’Etat du Delta.

Les autres sont Igoli Ebi, Reuben Baru, Akata Malawa David, Sinclear Oliki, Clement Ikolo Oghenerukeywe, Andaowei Dennis Bakriri et Akevwru Daniel Omotegbo (Aka Amagben).


La publication de la liste des huit personnes recherchées est intervenue quelques heures après que les autorités militaires aient enterré les 17 soldats tués lors d'une cérémonie à laquelle a assisté le Président Bola Tinubu, les gouverneurs, les députés et d'autres dignitaires.


Lors du service funèbre, le Président Tinubu a promis de soutenir les familles des victimes, en annonçant des bourses pour les enfants des soldats tués, y compris ceux qui sont encore dans le ventre de leur mère. Les soldats défunts ont été décorés à titre posthume. Tinubu a décrit les soldats tués comme des patriotes, des hommes courageux et nobles qui ont donné leur vie pour défendre et protéger le pays contre les menaces internes et externes.


Rappelons que le 14 mars 2024, les troupes du 181ᵉ bataillon amphibie ont été attaquées et tuées dans la zone de Bomadi, dans l'État du Delta, dans une embuscade alors qu'elles répondaient à un appel de détresse suite à un affrontement entre les communautés. Sur les 17 soldats tués, il y avait deux majors, un capitaine et 13 soldats.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : L'Armée déclare huit personnes recherchées après des meurtres
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter