Côte d'Ivoire Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sangafowa à propos de la centrale photovoltaïque de Boundiali:
 

Côte d'Ivoire : Sangafowa à propos de la centrale photovoltaïque de Boundiali: " elle permettra d'économiser l'émission de l'équivalent de 60.000 tonnes CO2 par an et fournira de l'électricité à plus

 
 
 
 3173 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 avril 2024 - 21:47

Les autorités à Boundiali


Boundiali, localité située dans le nord du pays, abrite officiellement depuis ce mercredi 3 avril 2024, la première centrale photovoltaïque de Côte d'Ivoire. L'inauguration de cette importante infrastructure d'un coût de réalisation de 45 milliards de FCFA s'est faite en présence du Premier ministre, chef du gouvernement, ministre des Sports et du cadre de vie, Robert Beugré Mambé


Installée dans la capitale de la région de la Bagoué grâce au leadership du député maire de Boundiali, Mariatou Koné, ministre de l'Education nationale, le ministre des Mines du Pétrole et de l'Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly s'est dans un premier temps réjoui du fait que la région de Boundiali, une terre Sénoufo abrite cette infrastructure.


" Monsieur le Premier ministre, je voudrais saisir l’opportunité de votre présence au cœur du pays Senoufo, la terre de mes ancêtres, pour vous rendre hommage et préparer ainsi l’auditoire à prêter une meilleure attention à votre intervention", s'est-il exprimé.


Poursuivant, il s'est appesanti sur les différentes péripéties qui ont conduit à la réalisation de la centrale photovoltaïque.


"La centrale solaire réalisée en Maitrise d’Ouvrage Publique, objet de la présente cérémonie, est l’aboutissement d’un long processus entamé en 2016 par les études sur le choix du site, suivies des négociations financières et de la signature du contrat de prêt en octobre 2018. Sélectionnées en 2021, les entreprises ont livré le projet en 2023. Je voudrais saluer tous les acteurs privés et publics qui ont contribué à la réalisation de cette centrale. En particulier mes prédécesseurs, l’Ex Directeur général de CI-ENERGIES, Traoré Amidou et l’actuel Directeur général, Sidibé Noumory", a-t-il salué.


 

Selon Mamadou Sangofowa-Coulibaly, " à terme, la centrale solaire de Boundiali sera de 80 MWc pour un coût global de plus de 47 milliards de FCFA. Elle permettra d’économiser l’émission de l’équivalent de 60.000 Tonnes CO2 par an et de fournir de l’électricité à plus 430.000 personnes. 40 emplois directs seront créés durant l’exploitation de la centrale, sachant que 300 emplois avaient été générés pendant la phase de construction".


Le ministre des Mines, du Pétrole et de l'Energie a en outre indiqué que " des centrales solaires et des centrales à biomasse seront progressivement intégrées dans le réseau électrique national. A l’horizon 2030, la part de l’énergie solaire sera de 9% et celle de la biomasse 2% et la part de l’ensemble des énergies renouvelables dans le mix énergétique de notre pays sera de 45% contre 31,27% aujourd’hui".


Il a par la suite, dévoilé de grands projets du gouvernement dans le domaine de l'énergie solaire. " notre portefeuille de projets de production électrique comprend plusieurs autres centrales solaires à Ferké (2025 ; 52 MWc), Bondoukou (2025 ; 50 MWc), Korhogo (2026 ;116 MWc), M’bengué (2026 ; 50 MWc), Katiola (2026 ; 50 MWc), Tengréla (2026 ; 50 MWc), Kong (2026 ; 50 MWc), Sérébou (2026 ; 25 MWc), Touba & Loboa 2026 ; 60 MWc), Odienné (2026 ; 50 MWc), Mankono (2026 ; 50 MWc), Soubré (2026 ; 25 MWc), etc. Soit au total une capacité globale de 678 MW d’ici 2030 et 1686 MW en 2040. Je sais pouvoir compter sur la Direction Générale de l’Energie, CI-ENERGIES et les concessionnaires privés de ces projets pour tenir les délais", a déclaré le ministre Mamadou Sangofowa-Coulibaly.


Le premier responsable de l'énergie en Côte d'Ivoire, a par ailleurs, relevé que "L’énergie solaire est l’une des sources d’énergie les plus propres et inépuisables par définition. Cependant, elle a encore des marges de progrès technologiques à faire pour lever les contraintes inhérentes à son exploitation.


D’abord pour produire seulement 1 MW, il faut 1,5 ha de terre. Cela reste une contrainte face à la pression foncière pour l’agriculture et l’habitat dans notre pays. Ensuite, c’est une énergie intermittente. C’est-à-dire qu’elle n’est pas disponible la nuit et même à des moments de la journée quand le temps est couvert. Aujourd’hui on peut la stocker au moyen de batteries pour l’utiliser pendant les moments où il n’y a pas de soleil. Seulement, cela revient plus cher au kWh que les énergies thermiques", a-t-il rassuré. 


 

Avant de clore son propos, Mamadou Sangofowa a assuré de l'engagement total du gouvernement à poursuivre, sous l'égide du premier ministre, les réformes du secteur de l’énergie et pouvoir compter sur le chef du gouvernement pour l’approbation des mesures visant le renforcement de la gouvernance du secteur de l’électricité, son équilibre financier et la viabilité financière de CI-ÉNERGIES.


Pour Beugré Mambé, Boundiali a de la chance. Aussi, a-t-il annoncé l’inauguration prochaine de la plus grande usine de transformation de noix de cajou de l’Afrique de l’Ouest qui offrira des milliers d’emplois aux populations de la Bagoué.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sangafowa à propos de la centrale photovoltaïque de Boundiali: " elle permettra d'économiser l'émission de l'équivalent de 60.000 tonnes CO2 par an et fournira de l'électricité à plus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter