Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : FESCI, le collectif des candidats écartés se désolidarise du processus électoral en cours
 

Côte d'Ivoire : FESCI, le collectif des candidats écartés se désolidarise du processus électoral en cours

 
 
 
 3315 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 avril 2024 - 13:52

Djetoa Pacôme (ph KOACI) 



Des étudiants, membres de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) sont en colère. Pour cause, la disqualification de plusieurs d'entre eux dans la course de la gestion de certaines entités de ce mouvement estudiantin.


Se disant offusqué par le rejet de leur candidature, le collectif des candidats écartés a été mis en place. Ces membres sont issus notamment de Cocody, où, sur 39 postulants, 12 ont été validés, 15 différés et les autres rejetés ; à Treicheville-Marcory sur 16 postulants, 10 validés, 3 rejetés et le reste différé ; COS sur 23 postulants il y a 10 sections validées, 4 rejetées et le reste différé ; Koumassi - Port-Bouët sur 16 postulants il y a 10 validés, 3 rejetés et le reste sous réserve ; Abobo-Anyama sur 22 postulants, 6 validés, 3 rejetés, 12 différés et 1 validé sous réserve et au Plateau sur 47 postulants, 16 validés, 15 rejetés, 13 différés et trois validés sous réserve.


Ce qui donne un total de 158 postulants dont 64 ont été validés, 40 rejetés, sept sous réserve et tout le reste différé. À travers une note reçue, le collectif des candidats écartés apporte des précisions.


« Au lendemain du congrès qui s’est tenu le 29 décembre 2023 au forum de l’université de Cocody et qui a vu l'élection du camarade Kambou sié à la tête de la FESCI, doit intervenir selon les textes de la FESCI, la redynamisation des sections telle que prévue par nos statuts et règlements intérieurs…


D'ailleurs, les articles 30 et suivants, donnent explicitement les conditions d’éligibilité des secrétaires généraux de section dans ce sens. Mais hélas, à notre grande surprise, nos candidatures ont été rejetées sans raison valable et motivée…


Nonobstant cette marginalisation frustrante, nous assistons, dans l'indignation totale, à une purge au sein de la structure. Mieux, des candidats ont été imposés dans toutes les sections des cités universitaires et des facultés, sur les campus !


 

Malheureusement, le constat est le même dans les grandes écoles.


Nous en voulons pour preuve, le cas de l'école IFSM Marahoué, où l'on a arbitrairement retiré un candidat du nom de Diarrassouba Daouda dit Felin, régulièrement inscrit et ayant occupé un poste de responsabilité sous le précédant mandat. 


Alors qu'il est éligible, il est écarté au profit d’un autre candidat du nom de Meledje Djedjess dit Bill Gates, par contre, inéligible, car, non inscrit de façon régulière.


Par ailleurs, nous sommes surpris que la candidature du camarade répondant au nom d'Élysée Zran de l'École Saint-Jacques (CAN1) ait été validée, alors que ce dernier n'avait jamais milité au sein de ladite section. 


Pourtant, la candidature de Kouamé Élysée Joël dit GL CRS, 1ᵉʳ SGA sortant d'Adama Sanogo a été rejetée, alors que toutes les preuves de son éligibilité avaient été présentées au comité d’organisation.


De ce qui précède, le collectif des candidats écartés donne la position suivante :

- Considérant que la FESCI est une organisation régie par des textes ;


 

- Considérant que les articles 30 et 31 constituent le socle arbitral du renouvellement des bases ;


- Considérant que le camarade secrétaire général national s’est rendu coupable de violation grave des textes ;


Décide, en conséquence, ce qui suit :


1. De la désolidarisation du processus électoral en cours.


2. De l'exigence d'une convocation urgente en vue d'une nouvelle convocation du processus électoral, faute de quoi, le collectif se réserve le droit d'appeler au strict respect des textes de la FESCI, ou d'utiliser toutes les voies de recours en matière de procédure legale.» indique la note du collectif des candidats se disant écartés.


T.K.Emile

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : FESCI, le collectif des candidats écartés se désolidarise du processus électoral en cours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Nous avons des étudiants très âgés. Comment ça se fait ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter