Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Épidémie de dengue, 321 cas confirmés dont 27 décès en 2023, une campagne de démoustication lancée pour endiguer le mal à Abidjan
 

Côte d'Ivoire: Épidémie de dengue, 321 cas confirmés dont 27 décès en 2023, une campagne de démoustication lancée pour endiguer le mal à Abidjan

 
 
 
 3934 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 avril 2024 - 19:05


En Côte d'Ivoire, l'épidémie de dengue a causé en 2023, 27 décès sur 321 cas confirmés. Selon le ministère de la santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, l'épidémie a sévi à Abidjan en juin 2023, notamment dans le district sanitaire de Cocody-Bingerville, avant de se généraliser dans tout le district autonome d'Abidjan. 


Cette maladie infectieuse est transmise à l'homme par la piqûre d'un moustique de type aedes, également appelé moustique tigre. Pour freiner l'évolution de ce mal au sein de la population, le gouvernement à travers le ministère de la santé de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, a mis en place, un plan de lutte articulé autour de plusieurs points parmis lesquels figure la lutte antivectorielle dans les communes de Cocody et de Bingerville


Dans ces communes, selon Dr Charles Koffi, directeur de cabinet du ministre Pierre Dimba N'Gou en charge de la santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, les actions de mise en oeuvre de ce plan ont permis de contrôler l'épidémie. 


Cependant, ces actions de lutte n'ont pas été menées dans les autres communes du district autonome d'Abidjan. Pourtant, dans des communes comme Treichville, Marcory, Koumassi et Port-Bouet, les valeurs des indices larvaires des risques épidémiques se rapportant à aedes qui est le vecteur majeur issu de la surveillance entomologique du premier trimestre 2024, traduisent un risque élevé d'épidémie de dengue, de fièvre jaune, du Zika et du chikungunya, dans lesdites communes. 


Pour Dr Charles Koffi, directeur de cabinet du ministre Pierre Dimba N'Gou, " la conjugaison de tous ces faits avec la saison des pluies qui s'annonce, fait craindre une flambée épidémique surtout dans les communes non couvertes par les actions précédentes".


 

C'est donc pour éviter que cela ne se produise, qu'une campagne de démoustication a été lancée, ce vendredi 19 avril 2024 à Port-Bouet au sud d'Abidjan, précisément à l'espace Caritas sis au quartier Alladjan. Cette action se déroulera du 20 avril au 5 mai 2024 et touchera outre Port-Bouet, les communes de Koumassi, Marcory et Treichville, toutes situées dans la partie sud d'Abidjan. 


" Cette activité que nous démarrons aujourd'hui, permettra de réduire de manière significative la prorogation des maladies transmises par le moustique et particulièrement la dengue, dans les communes d'Abidjan sud que sont Marcory, Koumassi, Port-Bouet et Treichville qui ont enregistré 90 cas confirmés en 2023", a-t-il déclaré. 


Cette campagne consistera donc à informer et sensibiliser les populations sur la reconnaissance et l'élimination des gîtes de moustiques vecteurs de la maladie. Ces gîtes sont très souvent les pneus usagés, les boîtes abandonnées, les eaux stagnantes, les bananiers et autres, qui sont des lieux de reproduction des moustiques en raison de l'eau qu'ils retiennent. " L'efficacité de ce plan d'opération, sera renforcée par le traitement des gites difficiles à éliminer par les populations, par un traitement insecticide dirigé contre les moustiques adultes, afin de réduire considérablement leur densité", a annoncé le représentant du ministre de la santé. 


L'opération de démoustication se fera aussi bien par la fumigation que par la pulvérisation par drone. Le représentant du ministre Pierre Dimba a profité de l'occasion pour appeler les populations " à l'adoption et l'observance des pratiques hygiéniques qui ne doivent pas être une exception dans leur cadre de vie, mais la règle pour s'assurer une santé individuelle et communautaire durable".  


Il a pour finir, appelé les acteurs de cette lutte à maintenir le cap " en prenant toujours une longueur d'avance sur les menaces sanitaires dans notre pays". 


 

Cette campagne, il faut le noter, est conduite par l'Institut National d'hygiène Publique (INHP) dirigé par professeur Ekra Kouadio Daniel. La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence de Dr Fatima Tall, représentante bureau de l'OMS en Côte d'Ivoire et des autorités municipales et administratives de la commune de Port-Bouet. 



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Épidémie de dengue, 321 cas confirmés dont 27 décès en 2023, une campagne de démoustication lancée pour endiguer le mal à Abidjan
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter