Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Factures impayées des fournisseurs de l'Etat, le D.G du Trésor ne veut pas du SYNAFECI comme interlocuteur, Faustin Gré pique une colère
 

Côte d'Ivoire : Factures impayées des fournisseurs de l'Etat, le D.G du Trésor ne veut pas du SYNAFECI comme interlocuteur, Faustin Gré pique une colère

 
 
 
 17999 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 02 mai 2024 - 06:13

Ahoussi Arthur mardi à Abidjan


Le Directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), Ahoussi Arthur Augustin Pascal, ne veut pas du Syndicat National des Fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI) comme interlocuteur des fournisseurs de l’Etat, auprès de la structure qu’il dirige, dans le processus de règlement des factures. Il veut plutôt que les choses se fassent individuellement, c’est-à-dire, que chaque fournisseur de l’Etat vienne discuter de son dossier soit chez lui-même, soit chez le chef du poste comptable, ou soit chez l’ordonnateur ou l’administrateur de crédit pour être ensuite payé. 


C’est du moins l’information que nous a rapporté le SYNAFECI à l’issue de sa rencontre avec le DG du Trésor et de la Comptabilité Publique, ce mardi 30 avril. Cette disposition voulue par Ahoussi Arthur Augustin Pascal, a mis hors de lui Faustin Gré, le président du SYNAFECI, qui ne s’est pas montré tendre envers son interlocuteur qui avait à ses côtés, son adjoint, Sanogo Bafétégué.


« Monsieur le DG, pourquoi ne voulez-vous pas du SYNAFECI comme interlocuteur ? Pourquoi voulez-vous que chaque fournisseur de l’Etat vienne vous réclamer son paiement ? N’y a-t-il pas plus de quinze (15) syndicats dans le seul Trésor Public ? Les travailleurs ivoiriens réclament-ils individuellement l’augmentation de leur salaire au Président de la République ? N’est-ce pas les syndicats des travailleurs qui le font ? Voulez-vous continuer de soutirer 10% à 45% aux fournisseurs de l’Etat lors de leur paiement ? », s’est emporté le président Gré.


Autant de questions posées par le président Gré qui sont restées sans réponse de la part du Directeur Général du Trésor Public, Ahoussi Arthur Augustin Pascal, à en croire le compte rendu de la rencontre fait par le SYNAFECI.  


L’autre préoccupation soulevée par Faustin Gré au cours de cette rencontre était relative aux factures des prestations fournies par des fournisseurs de l’Etat à la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) par le canal de la Direction des Moyens Généraux (DMG-Trésor Public) qui ne sont toujours pas acheminés au paiement à l’Agence Comptable Centrale du Trésor (ACCT) après le remplacement de Coulibaly Ali Kader. 


 

Sur cette question, le DG Ahoussi a fait savoir qu’il y a un problème sur le compte. De fait, les fournisseurs de l’Etat seront payés mais très difficilement dans les temps. Une réponse qui a très peu satisfait le SYNAFECI. Le syndicat s’est même posé la question de savoir si cela n’était pas un moyen de désavouer Michel Noufé, Directeur de la DMG ?


« A cette rencontre, la délégation du SYNAFECI a compris que Monsieur Coulibaly Ali Kader n’était pas le véritable bourreau des fournisseurs de l’Etat, mais qu’une cabale était montée contre lui, parce que beaucoup de ses collaborateurs du Trésor Public ne pouvaient plus escroquer les fournisseurs de l’Etat pris pour des vaches à lait pour s’enrichir », a fait savoir Faustin Gré


C’est donc déçue que la délégation du SYNAFECI a quitté le DG du Trésor et de la comptabilité publique, lors de cette rencontre qui entre dans le processus de concertation Gouvernement Ivoirien-SYNAFECI pour le règlement des factures impayées des fournisseurs de l’Etat. Notons que le montant total des factures impayées des fournisseurs de l’Etat est de 39.048.705.069 F CFA.



Dans la foulée, le SYNAFECI porte à la connaissance de tous les fournisseurs de l’Etat, ainsi qu’à ses partenaires, que le Service Greffe de la Sixième (6) Chambre de la Cour d’Appel du Tribunal d’Abidjan-Plateau, a joint au téléphone le Président Gré pour lui signifier que l’expédition de la décision de l’affaire judiciaire SYNAFECI / CGECI, est établie. Par conséquent, le Bureau National du SYNAFECI décide pour une meilleure harmonisation et un suivi efficient de toutes les actions menées sur plusieurs fronts pour la survie de tous, de sursoir au SIT-IN prévu pour ce jeudi 2 mai 2024.


 

Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Factures impayées des fournisseurs de l'Etat, le D.G du Trésor ne veut pas du SYNAFECI comme interlocuteur, Faustin Gré pique une colère
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter