Congo (RDC) Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC : La SADC condamne les attaques du M23 contre des camps de déplacés  dans l'est
 

RDC : La SADC condamne les attaques du M23 contre des camps de déplacés dans l'est

 
 
 
 1114 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 06 mai 2024 - 14:21

Camps de déplacés



La Communauté des États d'Afrique australe (SADC) a condamné dimanche à son tour les horribles attaques perpétrées par les rebelles du M23" contre le camp de personnes déplacées internes de Mugunga à Goma.


La semaine dernière, des bombes sont tombées sur trois sites de déplacés dans les quartiers du Lac Vert, de Lushagala et de Mugunga à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est).


Le bilan est d'au moins 16 morts er d'une trentaine de blessés.


 

Le gouvernement de la RDC a imputé ces attaques aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), qui se sont engagés dans des combats contre l'armée de la RDC et ont pris le contrôle des territoires de la province du Nord-Kivu.


Dans un communiqué publié dimanche 06 Mai , la communauté des États d'Afrique australe (SADC) a vigoureusement condamné les horribles attaques attribuées au M23 à Mugunga, contre des civils innocents.


"Le fait de prendre délibérément pour cible des civils innocents constitue une violation flagrante du droit international humanitaire et des lois et principes relatifs aux droits de l’homme", indique un communiqué de la Communauté des États d'Afrique australe (SADC).


En outre, les États-Unis ont également condamné l'attaque, impliquant explicitement les Forces de défense rwandaises ainsi que le M23.


Réagissant, la porte-parole du gouvernement rwandais Yolande Makolo a qualifié ces accusations de "ridicule" et d'absurde" dans un post sur X.


 

"Comment parvenez-vous à cette conclusion absurde ? Les FDR (forces armées rwandaises), une armée professionnelle, n'attaqueraient jamais un camp" de déplacés, a-t-elle déclaré .


La mission de maintien de la paix des Nations Unies en RDC, connue sous le nom de MONUSCO, a appelé toutes les parties à prendre des mesures appropriées pour réduire les risques pesant sur la protection des civils et maintenir l'accès humanitaire. La MONUSCO devrait quitter la RDC au plus tard fin 2024.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
RDC : La SADC condamne les attaques du M23 contre des camps de déplacés dans l'est
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter