Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Exercice Obangame express 2024, la marine nationale renforce ses capacités à San-Pedro
 

Côte d'Ivoire : Exercice Obangame express 2024, la marine nationale renforce ses capacités à San-Pedro

 
 
 
 1753 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 mai 2024 - 10:08

exercice de la marine à San Pedro (Ph KOACI)



Les 13 et 14 mai 2024, la Marine Nationale a mené une série d'exercices à San Pedro, visant à combattre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) et à améliorer les opérations de recherche et de sauvetage en mer. Ces exercices ont été conçus pour consolider les compétences acquises et renforcer la capacité de réaction de la marine face à d'éventuelles crises et menaces sur la côte.


Le mardi 14 mai, le Centre des Opérations Maritimes (COM) Ouest, basé à San Pedro, en collaboration avec le COM Est à Abidjan, a simulé une opération de recherche et de sauvetage. Un navire patrouilleur côtier, initialement à quai, a été rapidement mobilisé pour secourir l'équipage d'une embarcation en détresse située à environ 10 km des côtes. L'opération a permis de repêcher une victime décédée et quatre blessés, dont un dans un état inconscient.


Avant l'intervention du patrouilleur, un avion, en collaboration avec l'armée de l'air, a survolé la zone pour fournir la position exacte de l'incident, facilitant ainsi la localisation et le sauvetage des victimes par l'équipage dirigé par le lieutenant de vaisseau Koné Ange, commandant par intérim du navire patrouilleur impliqué dans l'exercice.


Ces manœuvres s'inscrivent dans le cadre de l'édition 2024 de l'exercice international conjoint « Obangame Express », lancé le 10 mai à Abidjan. Cet exercice vise à améliorer la sécurité maritime dans le golfe de Guinée. Le capitaine de corvette Coulibaly Mamadou, chef des opérations du COM Ouest de San Pedro pour l’exercice Obangame 2024, a souligné que ces activités ont pour objectif de tester l’interopérabilité entre la marine et les autres administrations impliquées dans l'action de l'État en mer. Elles visent également à renforcer les capacités des équipes d'intervention et à améliorer les procédures opérationnelles de la marine.


 

Pour évaluer et améliorer les capacités des administrations en charge de l'Action de l'État en Mer (AEM), des représentants du tribunal de première instance de San Pedro et de la préfecture ont participé à bord du navire lors des exercices.


« Obangame Express 2024 » a été mené conjointement par les COM Ouest et Est de la Côte d'Ivoire. À Abidjan, divers scénarios ont été joués, traitant de menaces telles que le trafic illicite, la pollution maritime, le narcotrafic, la pêche INN, la recherche et le sauvetage en mer, ainsi que la lutte contre la piraterie ciblant notamment une plateforme pétrolière.


Le terme « Obangame », signifiant coopération dans une langue camerounaise, reflète l'esprit de cet exercice multinational. Issu des accords de Yaoundé de juin 2013, signés par les dirigeants des Communautés économiques des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'Afrique centrale (CEEAC), ainsi que par la Commission du golfe de Guinée (CGG), cet exercice vise à prévenir et réprimer les actes illicites dans l’espace maritime du golfe de Guinée.


Les accords incluent un code de conduite pour la prévention et la répression de la piraterie, des vols à main armée contre les navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l'Ouest et du Centre. Ils comportent également une déclaration des chefs d'État et de gouvernement sur la sécurité maritime commune, ainsi qu'un mémorandum d'entente entre les organisations régionales sur la sécurité maritime en Afrique centrale et de l'Ouest. Ces instruments ont inspiré la création de l'architecture de sûreté et de sécurité maritime du Golfe de Guinée, connue sous le nom d'« architecture de Yaoundé ».


 

Comme les années précédentes, plusieurs dizaines de pays signataires des accords ont organisé des exercices similaires sur leurs territoires respectifs, démontrant leur engagement continu à améliorer la sécurité maritime dans la région.




Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Exercice Obangame express 2024, la marine nationale renforce ses capacités à San-Pedro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter