Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Les terroristes abattus étaient en lien avec l'attaque du 2 mars (ministre)
 
Clément Sawadogo mardi à Ouagadougou (ph KOACI)

©Koaci.com – mardi 22 mai 2018 - Les terroristes Search terroristes abattus mardi matin par l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie, lors d’une opération de sécurisation à Rayongo, un quartier périphérique de Ouagadougou étaient en lien avec l’attaque jihadiste du 2 mars Search 2 mars dernier qui avaient visé l’Etat-major des armées et l’ambassade de France, a indiqué le ministre de la sécurité Clément Sawadogo Search Clément Sawadogo lors d’un point de presse comme constaté sur place par KOACI.

‘’Depuis les attentats du 2 mars Search 2 mars dernier contre l’Etat-major général des armées et contre l’ambassade de France à Ouagadougou, les services de renseignements de la gendarmerie, la police, l’armée et l’Agence nationale de renseignement (ANR) travaillent au coude à coude pour démanteler le réseau de présumés jihadistes ou terroristes’’, a-t-il déclaré.

L’enquête s’est poursuivie, les renseignements aussi et cela nous a conduit à la détection d’un groupe dans notre capitale, précisément à l’arrondissement 11 dans la proximité du quartier Rayongo.

Click to enlarge
Burkina Faso: Les terroristes abattus étaient en lien avec l'attaque du 2 mars (ministre)
‘’Depuis les attentats du 2 mars, nous procédons à des ratissages sur la base d’information que nous avons. Dans la même zone, un premier groupe avait été démantelé. Certains d’entre eux sont toujours en détention. A partir de là, on a pu disposer d’autres informations au fur et à mesure qu’on avance et c’est de cette manière qu’on a pu savoir qu’il y’avait d’autres et qui avaient un lien avec ceux qui avaient agi le 2 mars’’, a expliqué M. Sawadogo.

‘’Dans la nuit du 21 au 22, à partir de 1h 30mn du matin, une opération de traque de ce groupe a été déployée pour mettre hors d’état de nuire ces éléments qui sont des présumés terroristes Search terroristes en lien avec les attentats du 2 mars’’, a-t-il expliqué

Selon lui, ‘’le dispositif dont ils disposaient laisse paraitre que ces personnes voulaient poser d’autres actions mais nous ignorons la cible’’.

Ces individus détenaient trois fusils AK47, deux pistolets automatiques, un fusil PKMS (arme collective), des grenades, des tenues militaires burkinabè et des tenues françaises.

‘’C’est certainement des gens qui se préparaient à agir mais où ? Nous ne pouvons le dire aujourd’hui’’, a-t-il indiqué.

Suite à l’intervention de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie, trois terroristes Search terroristes ont été abattus. Un quatrième terroriste a été capturé.

Un gendarme est décédé suite à des blessures. Quatre autres gendarmes et deux civils ont également été blessés lors de l’opération, a-t-il souligné.

Une trentaine de personnes ont été interpellées pour le besoins de l’enquête a précisé le ministre de la sécurité.

Selon lui, ‘’c’est clair que c’était véritablement des terroristes Search terroristes équipés pour exécuter des missions’’.

"Le procureur du Faso a été saisie, elle s’est rendue sur les lieux et poursuivra l’enquête en rapport avec la police judiciaire et la gendarmerie afin que toutes les investigations puissent être faites", a conclu le ministre Clément Sawodogo.

Boa, Ouagadougou
 
 
8822 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 22/05/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login