Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Gendarmerie nationale, l'usage des médias sociaux américains désormais soumis à autorisation
 
Galax Etoga Landry le 18 mars dernier à Yaoundé

© koaci.com-Mardi 19 Juin 2018- Au Cameroun, les personnels de la gendarmerie nationale Search gendarmerie nationale doivent désormais avoir l’autorisation de leur hiérarchie militaire, pour utiliser les médias sociaux américains (facebook, twitter... ndlr).

Sur WhatsApp (groupe Facebook, ndlr), la création des forums, associations ou amicales des personnels de la gendarmerie nationale Search gendarmerie nationale issus de la même promotion, est désormais soumise à autorisation.

Les administrateurs des forums militaires qui fonctionnent déjà sur les médias sociaux, sont invités à mettre un terme à leur existence.

De plus, l’usage des téléphones androïdes est proscrit chez les gendarmes camerounais en situation d’engagement opérationnel.

Le nouveau secrétaire d’Etat à la défense, demande aux personnels de la gendarmerie nationale Search gendarmerie nationale détenteurs des comptes Facebook, identifiant leurs statuts militaires, de supprimer leurs profils.

Toute violation, prévient Galax Etoga Landry, sera sévèrement sanctionnée.

Lire aussi : http://koaci.com/cameroun-nouveau-patron-gendarmerie-nationale-prend-baton-commandement-118815.html

Les nouvelles mesures prises par le patron de la gendarmerie nationale Search gendarmerie nationale camerounaise, visent à circonscrire la diffusion, la publication des documents militaires, parfois confidentiels qui inondent la toile, au mépris des dispositions sur l’éthique militaire et du devoir de réserve.

Récemment plusieurs vidéos, présentant des exactions des forces de défense et de sécurité camerounaises, à l’encontre des civils ont défilé sur internet.

Dans certaines, on pouvait voir des soldats camerounais incendier des cases. Pour se justifier l’armée camerounaise a présenté ces cases comme des caches d’armes.

Dans une autre vidéo, on peut également voir des soldats qui maltraitent un présumé leader sécessionniste.

Enfin, une dernière vidéo montre des jeunes filles sous la menace des armes, forcées à nager dans la boue.

Lire également : http://koaci.com/cameroun-fuite-documents-administratifs-regime-biya-prendrait-leau--118382.html

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –
 
 
5514 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 19/06/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login