Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Ces Zemidjan-men qui ne connaissent pas de jours fériés
 
Un conducteur de moto taxi

© koaci.com– Lundi 30 Avril 2018 – Les conducteurs de moto taxi communément appelés « Zemidjan-men Search Zemidjan-men » vont et reviennent depuis le vendredi dernier dans des coins et recoins de Lomé en dépit du long weekend de quatre jours qu’ont les travailleurs pour se reposer pour les fêtes de l'indépendance et celle du travail.

De Deckon, le quartier de l’affaire à Lomé, en passant par le grand marché d’Assigamé pour revenir vers le marché de Bè, nombreux Zemidjan-men Search Zemidjan-men sont dans la circulation ou dans des points d’attente en stationnement.

A la faveur d’un détour vers la cathédrale de Lomé à Assigamé, le Zemidjan-man qui nous a remorqué à l’air joyeux en cette moment de fête et a expliqué que « quand les autres travailleurs se reposent, nous autres sommes là pour leur permettre de faire de petits déplacements rapides de sorte qu’ils puissent se déplacer sans trop de soucis ».

Etant donné que les conducteurs de moto-taxi travaillent parfois pour autrui ou à défaut à leur propre compte, il est souvent difficile pour beaucoup de suivre à la lettre les jours fériés que décrète le gouvernement. Bien au contraire les jours déclarés fériés rapportent plus à ces travailleurs ambulants plus que les jours ouvrables à en croire les dire de Koami, un conducteur de moto-taxi qui assure la liaison Anfamé-Campus universitaire de Lomé. En attestant sa déclaration, Koami a révélé que les jours fériés sont les jours où la demande quoique rare est bien payée par les passagers. Cette situation devient une occasion tant attendue par certains Zemidjan-men Search Zemidjan-men car durant ces moments, les taxis travaillent moins et des passagers qui sont pressés déboursent plus que d’ordinaire.

Dans l’intervalle des jours de repos que bénéficient les travailleurs togolais depuis le vendredi à la faveur de l’indépendance, les Zemidjan-men Search Zemidjan-men attendent la journée du mardi 1er mai, un autre jour férié, pour offrir leur service à la population et convoyer d’autres travailleurs vers les lieux de détente à l’occasion de la fête du travail.

Dans l’ensemble et outre les Zemidjan, soulignons que la circulation urbaine à Lomé est assurée par les bus de transport public SOTRAL, les taxis et de plus en plus ces derniers temps par des tricycles sur certaines artères comme celle menant d’Assigamé à la frontière d’Aflao.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –


L'information du continent en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
6604 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 30/04/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login