Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décès de l'un des  tout premiers journalistes ivoiriens, Atta Koffi
 

Côte d'Ivoire : Décès de l'un des tout premiers journalistes ivoiriens, Atta Koffi

 
 
 
 16501 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 janvier 2019 - 09:31

Atta

© koaci.com –Mercredi 09 Janvier 2019 - L’un des tout premiers journalistes ivoiriens est décédé le week-end dernier dans son village Tanokoffikro (Région de Koun Fao), annonce ce mercredi le quotidien pro-gouvernemental.

Il s’agit d’Atta Brou qui a officié à  « Abidjan Matin » devenu par la suite Fraternité Matin dans les années 1960.

Il avait tracé les sillons de la presse ivoirienne avant que, Laurent Dona Fologo, Auguste Miremont, Abougnan Marcellin, Jean pierre Ayé et autres ne prennent la relève.

Atta Koffi avait créé son École africaine de journalisme (EAJ) après un passage au journal le Nouvel Horizon du Front Populaire Ivoirien (FPI) dans les années 1990.

Sa perte survient après celles des éminents journalistes de ce pays, tel que Jean Pierre Ayé, et le célèbre Essy Kouamé Noel Ebony, le brillant, décédé à  Dakar dans des conditions non encore élucidées (les prix qui consacrent les meilleurs journalistes du pays portent son nom).

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décès de l'un des tout premiers journalistes ivoiriens, Atta Koffi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
XIX
Mes condoléances à  sa famille biologique. Actuellement, la C.I. manque cruellement de journalistes, dignes de ce nom. RIP. Je suis écœuré en lisant les articles dans les différents journaux, souvent je crois lire des dissertations d’élèves du primaire ou j’ai l’impression de lire des contes racontés au villages
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement