Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Cliniques privées, le  ministère de la santé précise qu'il  n'y a pas d'augmentation des tarifs des actes médicaux
 

Côte d'Ivoire : Cliniques privées, le ministère de la santé précise qu'il n'y a pas d'augmentation des tarifs des actes médicaux

 
 
 
 12583 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 janvier 2019 - 08:01

Documents

© koaci.com –Jeudi 10 Janvier 2019 -Une nouvelle tarification est constatée depuis le 1er janvier dans certaines cliniques privées.

Dans un communiqué transmis à  KOACI, le Ministère de la santé et de l’Hygiène publique rappelle que, "les barèmes des honoraires et des actes médicaux appliqués par les organisations médicales privées de la santé sont ceux en vigueur depuis le 1e mai 1998. »

La tutelle précise que, depuis cette date, ces barèmes ne sont pas uniformément appliqués sur le territoire ivoirien.

« Il n’y a donc pas d’augmentation des tarifs des actes médicaux en dehors de 3 prestations sur les 31 qui feront l’objet d’un arrêté ministériel », souligne Docteur Aka Aouélé.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Cliniques privées, le ministère de la santé précise qu'il n'y a pas d'augmentation des tarifs des actes médicaux
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter