Libéria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : Le pirate Daniel Kaye condamné pour cyberattaques  contre l'opérateur Lonestar
 

Liberia : Le pirate Daniel Kaye condamné pour cyberattaques contre l'opérateur Lonestar

 
 
 
 7171 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 janvier 2019 - 18:22

Daniel Kaye (ph)

© koaci.com– Lundi 14 Janvier 2019 – Daniel Kaye, le pirate informatique britannique qui avait lancé des cyberattaques contre l’opérateur de la téléphonique mobile Lonestar au Liberia en 2015 a été condamné le vendredi dernier à  Londres à  une peine d’emprisonnement de deux ans et huit mois.

Daniel Kaye avait lancé une série de cyberattaques contre l'opérateur Lonestar, maintenant Orange Liberia, en octobre 2015 et ses actions ont eu pour conséquences des perturbations et la déconnexion du réseau internet l'année suivante.

Selon un communiqué du British National Crime Agency (NCA), Kaye a été embauché par un haut responsable de l'opérateur rival Cellcom pour lancer des cyberattaques contre Lonestar. Cellcom n’avait eu aucune information sur les démarches mais le demandeur du service a offert à  Kaye jusqu’à  10 000 dollars par mois pour utiliser ses compétences et faire tout son possible pour détruire le service et la réputation de Lonestar.

La NCA a rappelé que la procédure pénale engagée contre Kaye a trait à  une cyberattaque soutenue menée entre fin 2015 et début 2017 par Kaye (et d'autres parties) sur Lonestar Cell MTN.

A la lumière de cette révélation, Kaye a plaidé coupable d'avoir créé et utilisé un réseau de robots, une série d'ordinateurs connectés afin d'attaquer des systèmes de l’opérateur. Il a été condamné à  deux ans et huit mois d'emprisonnement à  la Blackfriars Crown Court à  Londres.

A l’époque des faits, Kaye vivait à  Chypre mais s’était servi de zombies pour déclencher à  plusieurs reprises des demandes de Déni de service distribué (DDoS) sur Lonestar, ce qui a amené la société à  dépenser environ 600 000 USD comme faire de réparations.

LoneStar, selon une déclaration, a ouvert la procédure civile devant le tribunal de commerce anglais. LoneStar a motive sa plainte par le fait que « La cyber-attaque est un acte de sabotage industriel ciblé et soutenu, conçu pour perturber les activités de Lonestar et celle de nos clients, de manière à  avantager les concurrents de Lonestar. L’attaque a causé des dommages considérables aux activités de Lonestar et a perturbé nos clients au Libéria ».

Le coupable a été arrêtée en février 2017 et extradé en Allemagne, où il a également admis avoir commis des attaques contre Deutsche Telekom, qui avaient touché environ un million de clients en novembre 2016.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement