Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Transhumance, les commerçants de bœufs annoncent la tuerie de 6900 têtes dans les localités de Dabakala, M'Bahiakro et Niakara
 

Côte d'Ivoire : Transhumance, les commerçants de bœufs annoncent la tuerie de 6900 têtes dans les localités de Dabakala, M'Bahiakro et Niakara

 
 
 
 7138 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 janvier 2019 - 21:47

Cissé Brahima mercredi à  Abidjan (ph KOACI)


© Koaci.com - Mercredi 16 Janvier 2019 –  6900 bœufs ont été abattus dans les localités de Dabakala (2000 têtes), M’Bahiakro (2300 têtes) et Niakara (2600 bêtes) en provenance du Mali et du Burkina Faso lors de leur convoyage par transhumance en Côte d’Ivoire, pendant la période des fêtes de fin d’année.


Le Président de la Fédération nationale des coopératives de la filière bétail et viande, (FENACOPFBVI) Cissé Brahima a donné cette information aujourd’hui, lors de l’inauguration du Bureau national de cette Fédération sis à  Port-Bouët.

Il a annoncé que les commerçants de bœufs rencontrent des difficultés après la vente de leurs bétails car des personnes se volatilisent avec leurs recettes.

«Quand nous vendons nos bêtes, pour rentrer en possession des fonds, c’est difficile. Un revendeur a disparu avec la recette de 114 bœufs, la semaine dernière, »a précisé le Président.

Tout en saluant l’ouverture de ce bureau qui a été bà¢ti grà¢ce à  un financement du PCA de la Confédération, Issiaka Sawadogo, il a prévenu les autorités ivoiriennes que si ces pratiques ne cessent pas, la Côte d’Ivoire ne sera plus approvisionnée en bétails.

Selon lui, se sont seulement 30% des bœufs en provenance du Mali qui sont déversés sur les marchés ivoiriens et 80% proviennent du Burkina Faso.

Cissé Brahima a indiqué que le Bureau de Port-Bouët fonctionne avec 12 membres qui ont à  charge de gérer le parc bétails pour le compte de la Fédération.

Des acteurs de la filière provenance du Burkina et du Mali ont témoigné que 25 de leurs camarades ont été dépossédés de leurs biens au pays parce qu’ils n’ont pas pu rembourser les Banques qui leur ont fait crédit.

Selon lui, 5000 commerçants sont bloqués depuis plusieurs années à  Port-Bouët faute de moyens pour retourner au Burkina Faso.

Le PCA de la Confédération, Issiaka Sawadogo a reconnu que les commerçants sont victimes de leurs maux parce qu’ils ne se confient pas aux autorités de leur pays hôte.

Au nom du gouvernement ivoirien, le représentant du ministre Kobenan Kouassi a déploré la mauvaise foi des commerçants qui taxent la Côte d’Ivoire de tous les maux alors qu’ils paient de l’argent pour accéder aux autres pays, ce qui n’est pas le cas en Côte d’Ivoire.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avez vous un doute sur le fait que la présidentielle ne puisse se tenir le 31 octobre 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour préten...
 
2553
Oui
53%  
 
2101
Non
44%  
 
172
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement