Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, Les élèves du privé délogent leurs camarades et accompagnent le public dans la grève
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, Les élèves du privé délogent leurs camarades et accompagnent le public dans la grève

 
 
 
 9569 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 février 2019 - 09:04

Élèves en grève lundi matin à  Bouaké (ph KOACI)


© Koaci.com - Lundi 4 février 2019 - Voyant les élèves des établissements secondaires du public hors des salles de classe depuis un certain temps du fait de la grève des enseignants, des élèves de plusieurs collèges privés de la ville de Bouaké ont, aux premières heures de cours ce Lundi 04 Février comme constaté sur place par KOACI, commencé à  déloger les élèves des établissements privés.


Munis de sifflets, des élèves du Groupe Scolaire Mohamed V, point de départ du soulèvement, situé au quartier Belle ville 1, ont, par des coups de sifflets à  tout va, fait sortir leurs camarades des classes, estimant que les élèves des collèges privés et ceux du public, ne seraient pas au même niveau sur le programme scolaire.

 


« Nous avons décidé d'accompagner ceux qui sont dans le public qui font la grève. Les professeurs ne font pas cours dans les Lycées et Collèges publics de la ville, pourtant, ces mêmes enseignants nous donnent des cours dans le privé. La majorité des professeurs des collèges privés sont ceux du public. Nous n'acceptons pas cette situation car nos amis ne sont pas au même niveau dans le programme scolaire que nous. Nous sommes très en avance sur eux. Et chose bizarre, après les examens, ce sont toujours les élèves du public qui ont des meilleures notes. C'est pour cela nous avons décidé que si nos professeurs qui viennent du public ne font pas cours dans le public, c'est pas la peine que nous soyons dans nos écoles. Nous les élèves du privé, avons décidé de vider tous les autres élèves de toutes les écoles privées de Bouaké jusqu'à  nouvel ordre. C'est à  dire jusqu'à  ce que les élèves des établissements publics, reprennent le chemin de l'école.» fait savoir un élève du groupe Scolaire Mohamed V.


T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Togo: Présidentielle 2020, appel de la CENI à candidature
 
 
Togo: Présidentielle 2020, appel de la CENI à candidature
Société
 
Togo: Dernier semestre 2019, bilan des suicides, assassinats et accid...
 
 
Togo:  Dernier semestre 2019, bilan des suicides, assassinats et accidents
Côte d'Ivoire: Un mort dans une bagarre entre un étudiant et un élève à l'ouest
Société
Côte d'Ivoire: Un mort dans une bagarre entre un étudiant et un é...
Côte d'Ivoire il y a 23 heures
 
Côte d'Ivoire: Voici la première femme gendarme commando du pays
Société
Côte d'Ivoire: Voici la première femme gendarme commando du pays
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Sénégal: Hausse du prix de l'électricité, vendredi de manifestations dans le pays pour avertir Sall
Société
Sénégal: Hausse du prix de l'électricité, vendredi de manifestati...
Sénégal il y a 1 jour
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, Les élèves du privé délogent leurs camarades et accompagnent le public dans la grève
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Symbioz
Au lieu de s'occuper des problèmes de l'école Kandia et sa soeur la voleuse d or de tengrela.. celle qui insulte la "mère con" des autres femmes comme elles se la coule douce.. comme elle a ses enfants à  l'extérieur qui lui livrent des serviettes hygiéniques importées donc elle s en fout... pffffffffff
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement