Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la rencontre avec le gouvernement, la  Cosefci en  AG samedi  en vue de statuer sur la suspension de la grève
 

Côte d'Ivoire : Après la rencontre avec le gouvernement, la Cosefci en AG samedi en vue de statuer sur la suspension de la grève

 
 
 
 15013 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 mars 2019 - 12:12

Les élèves ont manifesté devant la préfecture de Gagnoa ce mercredi

© koaci.com – Mercredi 20 Mars 2019 - Des membres du gouvernement ont échangé mardi avec les différents syndicats de l’éducation nationale comme révélé par KOACI.

Au sortir de la rencontre, un nouveau cadre compétent de discussions a été mis en place pour trouver des solutions aux revendications des syndicalistes.

Mais en attendant, le gouvernement invite les syndicats à  lever leur mot d’ordre de la grève.


La Coalition Secteur Education Formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI) précise que seule une Assemblée Générale (AG) peut décider de la suspension de son arrêt des cours.

Par conséquent, elle invite ses membres à  une AG samedi prochain groupe scolaire Sogefia de Yopougon non loin du terminus 40 afin de statuer sur la levée ou non du mot d’ordre de grève.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la rencontre avec le gouvernement, la Cosefci en AG samedi en vue de statuer sur la suspension de la grève
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
L'image des enseignants est vraiment gatée, à  coup sûr c'est la vague qui est entrée à  la fonction publique sous gbagbo où tout était payant, meme un poste de prof. Voilà  le résultat.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Quand les "dozos"(chasseurs traditionnels de gibiers) et autres combattants rebelles se sont révoltés..Ouattara DRAMANE les a satisfaits en 48H ., mais quand ils s'agit des enseigants , le RDR attendent qu'il y ait des morts avant de negocier
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kolmogorov
Bande de politiciens comme ça !!!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paro2
Pauvre de vous, vous n'avez pas d'arme! Donc de toutes évidence, le gouvernement s'en fout de vous. Mais en même temps, ce gouvernement met en péril toute une nation et prive de droit à  l'éducation toute une jeunesse qui y a droit!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Si les inscriptions en ligne servaient au bien être de l'école en contribuant à  l'achat de bancs et l'augmentation des indemnités de logements des enseignants,on aurait évité tout ça.Malheureusement ça va leur poche. Les parents paient deux pour les inscriptions et tout ça fait entre 18 000 et 25 000 pour rien.On ne peut pas gober tout ça.On parle de 1000frs pour l'opérateur mobile alors qu'en réalité c'est 200.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
La grêve doit se poursuivre.Si vous la levez vous n'allez rien avoir.Le gouvernement est vaincu dans leurs oeuvres et est aux abois.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kilicoly@gmail.com
Suspension ou levée d'une grève, c'est conduire la troupe dans le gouffre. Attention au pili-pili...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter