Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour la promotion de la femme dans le secteur de l'art, l'INSAAC et le Centre d'Action Culturelle d'Abobo signe une convention
 

Côte d'Ivoire : Pour la promotion de la femme dans le secteur de l'art, l'INSAAC et le Centre d'Action Culturelle d'Abobo signe une convention

 
 
 
 2947 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 avril 2019 - 13:09

signature d'une convention de collaboration entre l'INSAAC et le CACAB (Ph KOACI)


© Koaci.com - Jeudi 4 Avril 2019 – L’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle (INSAAC) et le Centre d’Action Culturelle d’Abobo (CACAB), ont signé ce jeudi 4 avril 2019 une convention pour la promotion de la femme dans le secteur de l’art, comme constaté sur place par KOACI.

C’est une convention de collaboration entre l’INSAAC et le CACAB représentés respectivement par le Secrétaire général, Honoré Kouadio Kouassi et la Directrice Hortense Zagbayou Bekouan.

Ils ont convenu de travailler ensemble, ce jour autour d’un projet dénommé « L’art au Féminin ».

Selon les deux représentants de l’INSAAC et du CACAB, il s’agit d’une plateforme de promotion et d’expression artistique destinée à  la valorisation de la femme dans le secteur des Arts et de la Culture.

Le CACAB a à  cette rencontre sollicité l’expertise de l’Institut pour une meilleure organisation de l’événement dont la 1ère édition aura à  son programme 08 disciplines à  savoir, le théà¢tre, la danse, la musique, la littérature, les arts visuels, la production audiovisuelle, la mode et le mécénat.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Présidentielle d'Octobre prochain, retrait en vue du FPI d'Affi et du PDCI de Bedié?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Recadré quasi à chaque sortie, Guillaume Soro devrait-il changer d'av...
 
2099
Oui
64%  
 
1040
Non
32%  
 
127
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement