Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Abidjan, en prélude à  l'élection de 2020, Ibn Chambas encourage des consultations pour arriver à  un consensus large
 

Côte d'Ivoire : Abidjan, en prélude à  l'élection de 2020, Ibn Chambas encourage des consultations pour arriver à  un consensus large

 
 
 
 5891 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 avril 2019 - 15:15

Mohamed Ibn Chambas et Marcel Amon Tanoh


© koaci.com – Mardi 16 Avril 2019 -- Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire-général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), a eu une rencontre aujourd’hui avec le ministre des Affaires étrangères accompagné de certains de ses collaborateurs les plus proches.


Plusieurs sujets ont été débattus au cours de cette rencontre au sortir de laquelle, Mohamed Ibn Chambas a confié à  KOACI qu’il a évoqué le cas des élections de 2020 en Côte d’Ivoire.


«Nous encourageons toujours, tous les partis politiques, la société civile, les institutions chargées des élections à  des consultations pour arriver à  un consensus large pour qu’au finish, nous ayons des élections crédibles, apaisées et acceptées de tous, » a déclaré, le Représentant spécial du Secrétaire-général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS).


En plus de la Côte d’Ivoire, Ibn Chambas et Marcel Amon Tanoh ont discuté de la situation de l’organisation des élections dans l’espace Ouest africain en 2020.


Son souhait est que ces élections se déroulent bien, comme ça été le cas cette année au Sénégal, au Nigéria, et en Guinée Bissau.


«Nous avons déjà  eu trois élections cette année, au Sénégal, au Nigéria et en Guinée Bissau qui se sont bien déroulées, » a-t-il précisé.


 
Heureux d’avoir eu cet entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Ibn Chambas a signifié que cette rencontre était importante, car la Côte d’Ivoire est membre du Conseil de sécurité.


Avec son statut de membre du Conseil de sécurité, la Côte d’Ivoire représente beaucoup pour les Nations Unies en ce qui concerne les défis de la région ouest africaine.


«Je travaille étroitement avec le ministre et l’Ambassadeur Adon à  New York pour avoir des positions communes entre les nations Unies et la Côte d’ivoire autour des défis qui concernent la région ouest africaine sahélienne, la situation sécuritaire dans l’espace ouest africain sahélien qui est assez grave, » a ajouté Ibn Chambas.


Selon lui, la situation sécuritaire au Mali, au Niger et aujourd’hui au Burkina Faso menace déjà  la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin.


«Nous sommes en consultation avec les autorités des pays voisins du Burkina Faso, pour voir comment les Nations Unies peuvent travailler avec elles pour faire face à  cette menace d’extrémisme violent et du terrorisme, » a-t-il mentionné.


Amon Tanoh et Ibn Chambas ont également échangé sur la mission de maintien de la paix au Mali et aussi sur la situation des forces conjointes des pays du Sahel, le G5 Sahel pour faire face aux menaces de terrorisme.


Le Représentant spécial du Secrétaire-général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS) compte sur la Côte d’Ivoire en tant que membre du Conseil de sécurité pour faire le plaidoyer au sein du Conseil et voir comment la communauté internationale peut aider pour l’opérationnalisation rapide de cette force G5 du Sahel.

 

La situation de la croissance économique dans l’espace ouest africain a été abordée par Amon Tanoh et son hôte.


Ibn Chambas a affirmé que l’Afrique de l’ouest a des pays émergents comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Ghana qui ont des bons chiffres en ce qui concerne le développement économique.


«Il faut qu’on voit comment ce progrès peut être un modèle économique pour tous les pays dans l’espace ouest africain, » a-t-il plaidé.


Le Représentant spécial du Secrétaire-général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS) reconnait enfin que la Côte d’Ivoire a beaucoup de leçon à  donner dans le volet de développement économique à  d’autres pays, mais l’important est qu’elle renforce la démocratie et la paix.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Ghana-Zimbabwe: Hommage et adieux de Rawlings à Mugabe
 
 
Ghana-Zimbabwe: Hommage et adieux de Rawlings à Mugabe
Politique
 
Liberia: L'idée d'un tribunal pour crimes de guerre et économiques off...
 
 
Liberia: L'idée d'un tribunal pour crimes de guerre et économiques officialisée
Côte d'Ivoire: A Ouaga, Alassane Ouattara souligne la détermination de la CEDEAO pour trouver une stratégie contre le terrorisme
Politique
Côte d'Ivoire: A Ouaga, Alassane Ouattara souligne la déterminati...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Affaire blocage des indemnités de Soro, Mamadou Touré cite le cas Ouattara et observe: «A force de vouloir se jouer les victimes, on finit par être ridicule »
Politique
Côte d'Ivoire: Affaire blocage des indemnités de Soro, Mamadou To...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Cameroun: Au moins cinq militaires tués dans une nouvelle attaque surprise de Boko Haram à Soueram
Politique
Cameroun: Au moins cinq militaires tués dans une nouvelle attaque...
Cameroun il y a 6 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abidjan, en prélude à  l'élection de 2020, Ibn Chambas encourage des consultations pour arriver à  un consensus large
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Energence2020
Voici un autre faux type encore faisant partie du vaste complot qui a entrainé notre pays dans le guerre. Il y avait lui, Hamadoun Toure et Choi qui ont été les pièces maitresses de ce complot. On a encore cela en mémoire et on oublie pas...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@energence pendant la crise quand ZUMA est venu c'etait votre mega mogo qui vous fournissez du materiel malgres l'embargo qu'elle n' a pas ete la surprise quand zuma et le panel venu il a vu le visage de koudou, en meme time Zuma et koudou ami ca ne surprend pas on sait comment il est parti apres l'affaire de sa piscine dans son ranch pour les incendie lol !!!qui se ressemble s'assemble lui a été malin ton koudou l'Afrique n'en veut plus des comme ca regarde partout fini les boucantier l'Afrique veut des barasseur!!!c'est choi c'est choi c'est choi comme un epileptique qui repete lol
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Zuma a été corrompu par le nain hongrois, quand il devait rendre son verdict dans le cadre du groupe d'expert(quelque jours avant le verdict, Sarko l'a reçu expressement à  l'elysée). Ce qui n'est pas le cas de LG. Ils ne sont donc pas pareille.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Hum.. en tout cas venez parler à  votre type que vous avez mis ici là  deh... ce colérique haineux tribaliste et sectaire... apprenti dictateur de près de 80ans... ce Bouteflika miniature.. et qui est sur les traces de el Béchir... parce qu'en 2020 on va se laisser.😏😏😏
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
golokpan
Et revoilà  Chambas, les acteurs du traquenard électoral. Ceux qui ont poussé Gbagbo à  organiser des élections avec des rebelles armés. Ils avaient leur plan de guerre. Représentant du SG de l'ONU qui a participé à  la guerre des résultats. 2020 est très risqué avec ces tristes individus.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008