Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, une dizaine de têtes couronnées démettent un de leurs collègues des ses fonctions dans le quartier de Kamounoukro
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, une dizaine de têtes couronnées démettent un de leurs collègues des ses fonctions dans le quartier de Kamounoukro

 
 
 
 10642 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 avril 2019 - 10:46

© koaci.com -- Samedi 27 Avril 2019--Une dizaine de chefs de village ont démis de ses fonctions, hier , leur collègue Koffi N’Guessan Jean dit N’Goran Koffi 2 dans le quartier Kamounoukro de Bouaké.

Il s’agit de nanan Agara Yao, chef de Akpatoufoue, de nanan Koffi Anne, chef de Kolouman, de nanan Kouadio N. Germain, chef de Gouanzrou, de nanan N'Zi Blah 2, chef d'Asseze et nanan N'Guessan Koffi Clément.

Ils ont dans une déclaration commune en notre possession donné les raisons de la mise à  l’écart du Chef N’Goran Koffi 2.

«Les populations du canton Faafoue-Gossan vivent près de deux décennies un malaise venant de l'un de leurs fils, le nommé Koffi N'Guessan Jean dit N'Goran Koffi 2. Plusieurs de ses actes qu'il pose sont des dérives qui mettent en mal la cohésion sociale dans notre canton voire dans la région de Gbêkê. Nous citons ici, entre autres, sa déclaration devant les autorités de la région de Bouaké lors d'une réunion tenue le 5 février 2019 dernier, à  la mairie de Bouaké, dévoyant le rôle régalien des chefs de tribu et de village, tout en signifiant qu'il serait l'unique propriétaire des terres s'étendant de Katiola à  M'Bahiakro, » précise, le document en notre possession lu par le porte-parole des chefs, celui du village de Nimbo, nanan Tanou N'Goh Samienty II.

Dans cette déclaration, la dizaine de Chefs affirme que «le père du chef concerné, nanan N'Goran Koffi reconnaissait l'autorité de ses tuteurs que sont les Akpatoufouè et les Kolouman. »

Ces têtes couronnées soutiennent que N'Goran Koffi 2 ne respecte pas les us et coutumes ainsi que les valeurs traditionnelles du grand peuple Akan.

«Il s'est autoproclamé chef du canton et ceci en violation flagrante de la loi n° 2014-428 du 14 juillet 2014, portant statut des rois et chefs de provinces, chefs de tribus et chefs de village, » mentionnent les chefs dans leur déclaration.

Compte tenu des dérives de Koffi N'Guessan Jean qui mettent à  mal l'unité et la cohésion sociale des fils de la région du Gbêkê mais aussi avec ses voisins immédiats, les chefs des tribus Akpatoufoue, Asseze, Boungue, Gouanzrou, Kolouman et Gossan, canton Faafoue-Gossan, informent la communauté nationale et la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire qu’ils ne le reconnaissent pas et ne l'ont jamais reconnu comme chef de leur canton Faafoue-Gossan.

«Nous tenons à  vous informer aussi que sous peu, et après consultation, nous vous indiquerons le nom de la personne ayant droit à  notre trône, » ont conclu les signataires de cette déclaration.


Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Zoukougbeu, des individus « impliqués » dans plusieurs...
 
 
Côte d'Ivoire: Zoukougbeu, des individus « impliqués » dans plusieurs braquages et recherchés depuis 2018 enfin interpellés
Société
 
Bénin: Deux personnes tuées et six policiers blessés après des affront...
 
 
Bénin: Deux personnes tuées et six policiers blessés après des affrontements à Savè
Ouganda:   Un imam arrêté et inculpé pour avoir épousé «un autre homme»
Société
Ouganda: Un imam arrêté et inculpé pour avoir épousé «un autre...
Ouganda il y a 57 minutes
 
Sénégal: Une jeune femme, mère de quatre enfant, kidnappée alors qu'elle faisait le marché
Société
Sénégal: Une jeune femme, mère de quatre enfant, kidnappée alors...
Sénégal il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Le malien Mimi Ould Baba qui serait le cerveau de l'attentat de Bassam inculpé par la justice américaine
Société
Côte d'Ivoire: Le malien Mimi Ould Baba qui serait le cerveau de...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, une dizaine de têtes couronnées démettent un de leurs collègues des ses fonctions dans le quartier de Kamounoukro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
16323
Tchiééé...... Heureusement que ce n'est pas pas un coup d'état coutumier... C'est quoi cela encore ? Pourquoi y'a toujours palabres chez les baoulés dans leurs pratiques coutumières ? Yakro, Sakassou etcc...etc... On avance comment là  ? Surement qu'un des baoulés fictifs (pardon bété encagoulés) de ce site viendra éclairer nos lanternes...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Menth
Pute101 arrière de toi tout esprit de coup d'état. Les moutons bêêêêh, on sait tous que vous êtes les spécialistes en coup d'état et en déstabilisation de régime légalement élus...kpôclé Pute101 le peuple baoulé est un peuple pacifiste et non barbare comme le sanguinaire sauteur de clôture
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lama
Ces «Â têtes nues «Â  se font trop entendre
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Oui si les bétés et SOB comme toi @meth étaient pacifistes nous n'aurons pas eu 3 mille morts en 2011. Ta chienne de génitrice peut en témoigner. De deux, demande à  ta pute de mère de te dire comment le batard minable gbagba est arrivé au pouvoir dans un simulacre d'élections... Imbécile enfant d'une pute imbécile... On avance...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement