Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Casamance, Salif Sadio dénonce des négociations de paix et menace de reprendre les armes
 

Sénégal : Casamance, Salif Sadio dénonce des négociations de paix et menace de reprendre les armes

 
 
 
 2565 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 28 avril 2019 - 14:41

Le chef rebelle Salif Sadio

©koaci.com-Dimanche 24 Avril 2019 – Les négociations de paix "piétinent" entre l'État sénégalais et la rébellion indépendantiste de Casamance, a déploré samedi l'un de ses principaux chefs, Salif Sadio, dans une déclaration à  des journalistes.

La déclaration très attendue de Salif Sadio , samedi 27 avril 2019, s'est faite dans un village proche de la frontière gambienne. Le chef rebelle de l'aile combattante Nord du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance ( Mfdc ) s'est exprimé en français et en mandingue devant des journalistes de l'Agence France Presse (AFP), pour dénoncer la lenteur des négociations.

« Les négociations piétinent. L’État du Sénégal ne montre aucune volonté de respecter ses engagements », a déploré Salif Sadio , qui vit dans la clandestinité et s’est exprimé, en français et en mandingue, depuis un village proche de la frontière gambienne.

Salif Sadio est l’un des chefs du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui mène depuis 1982 une rébellion indépendantiste en Casamance, région du sud du Sénégal, isolée de la partie nord du pays par la Gambie.

La dernière rencontre en date remonte à  2017, sans que soient abordés les problèmes de fonds, a expliqué Aliou Sagna, un lieutenant de Salif Sadio , évoquant la possibilité de reprendre la lutte armée. « Si les choses continuent comme elles sont, nous seront obligés de prendre les armes pour les faire avancer », car « la population de Casamance souffre énormément, a affirmé Aliou Sagna .

Pour Ousmane Diédhiou , un autre lieutenant de Salif Sadio , « les négociations avancent à  pas lents certes, mais elles avancent à  pas sûrs vers l’indépendance de la Casamance ».
Le conflit casamançais connaît depuis plusieurs années une accalmie, alors que les tractations de paix se sont multipliées depuis l’arrivée au pouvoir du président Macky Sall en 2012.

Pour mémoire le conflit casamançais constitue l'un des épisodes marquants de l'histoire du Sénégal indépendant, touchant également le pays limitrophe, la Guinée-Bissau. Il a opposé les forces rebelles indépendantistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) et les forces gouvernementales du Sénégal, causant la mort de plusieurs centaines de personnes pendant les affrontements.

Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement