Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour mettre fin à  l'incivisme des usagers de la route, les hauts commandants des forces réunis annoncent la répression
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, pour mettre fin à  l'incivisme des usagers de la route, les hauts commandants des forces réunis annoncent la répression

 
 
 
 3851 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 mai 2019 - 08:07

© koaci.com - Vendredi 10 Mai 2019 - Plusieurs mois après des séances de sensibilisations théoriques sur le civisme à  l'endroit des conducteurs d'engins à  deux et trois roues, une phase pratique a été constatée sur les différentes rues de la ville de Bouaké, entremêlée par les grèves des enseignants et autres.

Nonobstant les injonctions mises en place depuis lors par Tuo Fozié, préfet de la région de Gbêkê qui, dès son arrivée à  ce poste à  Bouaké, promettant mettre fin au désordre dans le secteur du transport pour permettre à  ces derniers de préserver leur vie et celle de leur client en cas d'accidents, en les conseillant pour la conduite, les documents requis pour la faire, et également l'équipement de protection (le casque) qui va avec, l'incivisme telle une gangrène, est toujours visible sur les voies.

C'est dans ce contexte de désobéissance inexplicable de la majorité des usagers de la route de Bouaké et environs, que le haut commandement de toutes les forces armées, présentes à  Bouaké, ont, sur instruction du préfet Tuo Fozié à  travers son secrétaire général de préfecture Katou Bony Francis, organisé une ultime rencontre avec différentes entités pour encore sensibiliser sur les précautions à  prendre avant toute conduite.

Profitant de cette rencontre avec la presse, le secrétaire général de la préfecture à  fait savoir que « ce n'est pas une lutte contre les moto-taxis. Tout le monde est concerné. Les conducteurs d'engins à  deux, trois et quatre roues sont tous concernés. Nous voulons faire en sorte que l'usage de la voie publique soie réglementé en préservant des vies humaines.»

Présents aux côtés du secrétaire général de préfecture, le préfet de police le commissaire Mobio Maxime, le commandant de la 3ème région militaire le colonel Ouattara Zoumana et le lieutenant colonel Diomandé Douagon Laye, commandant de la 3ème légion de gendarmerie territoriale, ont promis au gouverneur, tout mettre en place pour le respect scrupuleux du code de la route et à  l'avènement du civisme pour redonner à  Bouaké, son lustre d'antan à  commencer par leurs hommes.

Un bref rappel du bilan des accidents a été établi par le Caire Mobio Maxime, faisant état du 01 Janvier au 05 Mai 2019 de 1003 accidents avec 53 cas mortels principalement liés aux engins à  deux et trois roues.

Le compte à  rebours est lancé. Pour les personnes qui demeureront dans l'incivisme, la phase répressive est imminente et sera sans merci au regard de l'important déploiement qui sera aperçu sur le terrain, à  en croire les forces de défense et de sécurité réunies.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avez vous un doute sur le fait que la présidentielle ne puisse se tenir le 31 octobre 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour préten...
 
2553
Oui
53%  
 
2101
Non
44%  
 
172
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement