Afrique du Sud Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique du Sud : Un policier du régime d'apartheid jugé 48 ans après le meurtre d'un opposant en détention
 

Afrique du Sud : Un policier du régime d'apartheid jugé 48 ans après le meurtre d'un opposant en détention

 
 
 
 1616 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 juin 2019 - 21:53

© Koaci.com-Lundi 03 Juin 2019-Un ancien policier du régime d’apartheid va être jugé pour le meurtre le meurtre d’un opposant , 48 ans après les faits .

La justice sud-africaine a refusé d'abandonner les poursuites contre un ancien policier du régime de ségrégation, inculpé pour le meurtre d'un opposant en détention.

Les faits remontent au 27 octobre 1971.Joao Rodrigues aujourd'hui à¢gé de 80 ans est accusé d'avoir tué le militant anti-apartheid Ahmed Timol durant sa détention

Ce lundi , la Haute cour de Johannesburg a estimé qu'il n'existait pas de circonstances exceptionnelles "justifiant de satisfaire (la demande) radicale
faite par Rodrigues d'un abandon des poursuites.

Pour rappel , Ahmed Timol, enseignant communiste de 29 ans et militant anti-apartheid, avait été déclaré mort après s’être, selon la police de l’époque, jeté du 10e étage du quartier général de la police à  Johannesburg,

Une version rejetée par sa famille qui estimait qu'il a été assassiné en détention . L'enquête a démontré que le policier à  avoir officiellement vu Ahmed Timol vivant, était Joao Rodrigues.

Si le régime d’apartheid a officiellement pris fin en 1994, l’Afrique du Sud porte encore très largement les stigmates de cette période.



KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Publication de la dépouille supposée de Dj Arafat sur l...
 
 
Côte d'Ivoire: Publication de la dépouille supposée de Dj Arafat sur les médias sociaux
Société
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour éclairer la lanterne des jeunes sur le ra...
 
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour éclairer la lanterne des jeunes sur le rassemblement, la JFA s'implante dans le Gbêkê
Côte d'Ivoire :   Un commerçant de médicaments contrefaits interpellé, paie l'amende puis repart avec sa marchandise
Société
Côte d'Ivoire : Un commerçant de médicaments contrefaits interp...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire: Daoukro, non identifiés, des individus prennent pour cible l'hôtel de la Paix et font plusieurs dégâts
Société
Côte d'Ivoire: Daoukro, non identifiés, des individus prennent po...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : À Botro pendant la JIJ 2019,  le conférencier révèle « c'est notre mentalité de sorcier qui crée des problèmes de cohésion sociale »
Société
Côte d'Ivoire : À Botro pendant la JIJ 2019, le conférencier rév...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Afrique du Sud : Un policier du régime d'apartheid jugé 48 ans après le meurtre d'un opposant en détention
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah le temps, il finit toujours par rattraper les tueurs... Suivez mon regard... Il y'a un batard adultérin exilé qui rit toujours mais à  74 ans il va toujours payer... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ziguehi
Le procès international du président LG est prêt de prendre fin sans que la défense n'eusse même pas besoin de plaider. D'aucun qui lui prédisait la chaise électrique (chacun a bien le droit de se masturber) n'ont que les yeux pour constater leur désillusion. Maintenant on attend le tour des autres car la justice a une mémoire qui ne faiblit jamais.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Il est vraiment idiot cet Ibièkissé!!!!!!!. Comprend -t-il ce qu'il lit ????. J'en doute!!!!!!. Voici ce que écrit "La justice sud-africaine a refusé d'abandonner les poursuites contre un ancien policier du régime de ségrégation, inculpé pour le meurtre d'un opposant en détention". Est-ce le cas du Pr Gbagbo jugé et acquitté par une juridiction Internationale???. Eeeh oui, la vérité n'est pas facile à  accepter dèh!!!!!. Je comprends ta trouille de te retrouver avec ton clan d'assassins rebelles et mantèrre, bientôt sur le banc des accusés. Le temps est vraiment un autre nom de dieu comme aime à  le dire le Pr Gbagbo. Wait and see !!!!!!.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008