Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : Restriction de voyages pour les ministres et officiels
 

Liberia : Restriction de voyages pour les ministres et officiels

 
 
 
 7481 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 juin 2019 - 14:48

George Weah (ph)

© koaci.com– Mercredi 05 Juin 2019 – Les voyages officiels des ministres du gouvernement libérien sont désormais soumis à  l’obtention d’une autorisation de voyage du Président George Weah avant que le demandeur ne quitte le pays.

La décision qui émane du Président Weah a été prise le 31 mai dernier et est entrée en vigueur à  compter du 1er juin 2019. La demande d’autorisation de voyage doit comporter les sponsors du voyage et la période d'absence dans le pays.

Selon une directive présidentielle, les libériens expérimentent progressivement les initiatives de développement et « il est essentiel que nos efforts de développement soient soutenus et que tous les secteurs du gouvernement se concentrent » pour l’atteinte de l’objectif d’un meilleur Liberia.

La décision de restriction de voyage ne concerne pas seulement que les ministres mais aussi les directeurs généraux, les commissaires généraux, leurs adjoints et assistants, les maires, les personnes nommées à  la présidence, les directeurs des institutions d'enseignement supérieur. Ces derniers sont priés d’adresser une autorisation de voyage à  leur ministère de tutelle.

A titre exceptionnel, la présidence a indiqué qu’en cas de demande urgente pour des voyages personnels et officiels à  l'étranger, l'autorisation sera traitée au cas par cas.

La mesure de restriction de voyage a été prise à  un moment où l’opposition libérienne réunit sous le couvert du Conseil des patriotes critique le gouvernement pour sa mauvaise gestion fiscale des ressources et les progrès réalisés jusqu’ici.

Une manifestation anti-gouvernementale est prévue pour ce vendredi 07 juin pour exiger des réformes constructives qui permettront d’améliorer le niveau de vie des Libériens.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Voici pourquoi le ministre Bruno Koné a décidé de bl...
 
 
Côte d'Ivoire : Voici pourquoi  le ministre Bruno  Koné a décidé de bloquer ses interlocuteurs
Politique
 
Côte d'Ivoire : La Cour de Cassation renvoie Assoa Adou devant le trib...
 
 
Côte d'Ivoire : La Cour de Cassation renvoie Assoa Adou devant le tribunal de 1ère instance du Plateau pour être jugé
Côte d'Ivoire : Bédié se félicite de la libération provisoire de Jacques Mangoua
Politique
Côte d'Ivoire : Bédié se félicite de la libération provisoire de...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, depuis Dabou, un mouvement prône la candidature de Mabri
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, depuis Dabou, un mouvement p...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, Soro appelle à un pacte national et demande à Ouattara de libérer les prisonniers politiques
Politique
Côte d'Ivoire : Covid-19, Soro appelle à un pacte national et dem...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Liberia : Restriction de voyages pour les ministres et officiels
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Oh la la... Hmmm... Mr. President... What's the point? Aren't there better things to do or ways to improve people's living conditions? Come on now! Let's get real and serious... Never mind. I am just sitting in my watchtower....
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Un plan de 1700 milliards pour la reprise économique après la pandémie de Coronavirus, satisfaisant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le Coronavirus, est il du devoir de chacun de s'éléver a...
 
2295
Oui
95%  
 
102
Non
4%  
 
28
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement