Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, depuis Ahodji, Gon Coulibaly demande aux Chefs de villages et de communautés d'aider Ouattara dans sa mission en parlant de paix à  la jeunesse
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, depuis Ahodji, Gon Coulibaly demande aux Chefs de villages et de communautés d'aider Ouattara dans sa mission en parlant de paix à  la jeunesse

 
 
 
 8337 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 juin 2019 - 18:38

Amadou Gon Coulibaly 


© koaci.com – Jeudi 27 Juin 2019 – Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a mis officiellement en service la localité d’Ahodji dans la commune de Bouaké situé sur l’axe Bouaké-Djébonoua à  environ 1à  Km du chef-lieu de département.

Ahodji a été choisie comme village symbole pour les 13 localités du Gbêkê mises en service entre janvier et mai 2019 dans le cadre du Programme social du Gouvernement comme constaté sur place par KOACI.

Accompagné du ministre du Pétrole, de l’énergie et de l’énergie renouvelable, Abdourahmane Cissé et des membres du Gouvernement originaires du Gbêkê et du corps diplomatique, le Premier ministre a donné la lumière aux populations de ce village dont les cadres plaident pour son désenclavement.

«Vous pouvez le noter, l’action du gouvernement dans le domaine de l’électricité touche tous les segments avec un accent particulier sur l’électrification rurale, » a déclaré le Chef du Gouvernement ivoirien.

Amadou Gon Coulibaly a assuré ses compatriotes de l’engagement du gouvernement à  travailler sur la conduite du président de la république pour apporter le bien être à  toutes les populations et assurer le développement économique ainsi que le rayonnement du pays.

Par ailleurs, le Chef du Gouvernement est revenu sur les évènements malheureux que la région du Gbêkê a connus, notamment la ville de Béoumi.

«Je vous lance ici dans la région du Gbêkê après les malheureux évènement que nous avons connus, un appel à  la cohésion social et à  la paix élément essentiel pour tout développement économique et social d’un pays, » a indiqué Gon.

Le Premier ministre a également invité ses compatriotes à  être des artisans de paix pour éviter le pays de tomber dans des situations difficiles qu’il a déjà  connues.

«Population du Gbêkê rassemblons-nous dans la paix et la concorde comme un seul peuple d’une même nation afin de relever avec Alassane Ouattara le seul vrai défi qui vaille de mener une bataille. A savoir le défi du développement économique et social de notre pays, » a-t-il insisté.

Le Chef du Gouvernement s’est tourné vers les chefs traditionnels, garant de la tradition pour leur confier cette responsabilité.

«Chers chefs traditionnels, chefs de communautés, ce n’est pas pour rien que le Président de la république a décidé de la création d’une Chambre des rois et chefs traditionnels. Et qu’il en a fait une institution de la république. Il a valorisé votre fonction, il a valorisé votre attribut en retour vous devez l’accompagner pour pacifier définitivement la Côte d’Ivoire, » a ajouté Gon.

Il a demandé aux chefs de villages et aux chefs de communautés de parler aux enfants de Côte d’Ivoire, «pour leur dire que c’est dans la paix, dans le rassemblement et dans la cohésion que nous allons relever tous les défis qui se présentent à  nous. »

Selon lui, la Côte d’Ivoire est sur la bonne voie, le monde entier l’atteste et le vécu quotidien des ivoiriens l’atteste.

« Il ne nous appartient donc pas de remettre tout cela en cause. Chers chefs traditionnels, je vous confie cette tà¢che au nom du président de la république, » a plaidé le Premier ministre.

Il a réitéré les remerciements du gouvernement aux partenaires techniques et financiers pour leur confiance et appuis constants à  la Côte d’Ivoire.

En réponse à  une préoccupation du maire de Bouaké qui a souhaité un plan Marshall pour sa ville vue qu’elle est défigurée à  cause de la crise, Amadaou Gon Coulibaly a déclaré.

«J’ai noté vos doléances concernant Bouaké, la question de la voirie et plus généralement la question d’un plan Marshall, je puis vous rassurer une attention particulière est pointée sur Bouaké. »

Le chef du Gouvernement a à  l’occasion évoqué la crise de l’eau que Bouaké a connu qui a été selon lui, rapidement jugulée par le gouvernement avec une réaction rapide.

«Mais un projet structurant permettant d’aller prendre, les ressources en eau dans le Bandama permettront de régler de manière définitive et pour longtemps, la question de l’eau à  Bouaké. Et cette année même, nous viendrons à  Bouaké pour lancer ces travaux évalués à  plus de 100 milliards de FCFA. Je peux au nom du Président de la république annoncer que nous travaillons sur un programme de voirie au niveau des principales capitales régionales de notre pays, » a souligné Amadou Gon Coulibaly.

Le Premier ministre s’est enfin réjouis que depuis deux ans Bouaké ait retrouvé la quiétude, parce que sans la quiétude, tout ce que Bouaké devait avoir, aurait pu être compromis.

Il a félicité les populations pour la quiétude qui a été retrouvée et les a invité à  consolider cette quiétude de manière définitive et que plus jamais que ce soit à  Bouaké ou dans la région du Gbêkê qu’on n’entende pas en Côte d’Ivoire qu’il y a quelque problème que ce soit.

« C’est à  ce prix que tout ce qui est annoncé sera donné dans les meilleures conditions, » a conclu Gon.


Après la mise sous tension du village d’Ahodji, le Premier ministre et tous les invités se sont rendu dans le quartier Houphouët-ville le mettre en service.

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: A partir du 1er janvier 2020, le pays va basculer en m...
 
 
Côte d'Ivoire: A partir du 1er janvier 2020, le pays  va basculer en mode budget programme, révèle  Moussa Sanogo
Economie
 
Côte d'Ivoire : Recette des impôts au deuxième trimestre 2019, la palm...
 
 
Côte d'Ivoire : Recette des impôts au deuxième trimestre 2019, la palme d'or à la Direction Régionale d'Abobo avec un taux de 104%
Côte d'Ivoire : Café-cacao, report de la date limite du dépôt des dossiers de demande d'agrément pour la campagne 2019-2020
Economie
Côte d'Ivoire : Café-cacao, report de la date limite du dépôt des...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire : Les agents de la caisse en Assemblée générale disent-ils pour promesses de revalorisation de salaires non tenues
Economie
Côte d'Ivoire : Les agents de la caisse en Assemblée générale dis...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
Côte d'Ivoire : Les résultats en demi-teinte réalisés par les Impôts au deuxième  trimestre 2019 (702,1 pour un objectif de 703,2 milliards FCFA)
Economie
Côte d'Ivoire : Les résultats en demi-teinte réalisés par les Imp...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, depuis Ahodji, Gon Coulibaly demande aux Chefs de villages et de communautés d'aider Ouattara dans sa mission en parlant de paix à  la jeunesse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Y en a qui cultive la paix d autre la haine après ils chialent lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Nous sommes heureux que ces buveurs de sang du rdr veuillent aujourd'hui associer les sages (chefs traditionnels et religieux...) à  la recherche de la paix et de le réconciliation, plutôt que de débiter des à¢neries tels que la nouvelle constitution apportera la réconciliation aux iivoiriens ou encore d'autres stupidités comme un 3e mandat du violeur et sanguinaire de sindou garantirait la paix. Ah! j'allais oublier! on nous a même dit que les routes et les ponts (fondants) betonneraient la paix. N'importe quoi! Les ivoiriens, dans leur grande majorité, n'ont pas une cervelle de mouton comme vos militants bornés pour penser que ce sont les ordonnances, décrets, routes et la modification de la constitution qui garantiraient la stabilité de ce pays. Le dialogue est la base de la paix comme nous l'a enseigné FHB. GBAGBO a surenchéri en disant «asseyons nous et discutons». Pour le piètre phd économiste et génocidaire, les ponts, les routes, la croissance économique (appauvrissante d'ailleurs), seul le rhdp (rdr), les menaces et intimidations sont des fondements de la paix. On est vraiment mal barrés!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Vous avez la memoire courte.À l'opposition vous avez incité votre jeunesse à  prendre les armes contre Gbagbo et à  la desobeissance civile sans parler de rebellion.Aujourd'hui au pouvoir,vous voulez mangez,voler dans la paix et demander aux chefs de parler aux jeunes.Et pourquoi?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Appel noble... Merci au PM... La paix devrait être notre bien commun à  TOUS et nous devons la préserver comme la prunelle de nos yeux... Il faut s'éloigner des vieux aigris et haineux comme le sénile bédié de 85 ans qui se promène pour semer la discorde et la xénophobie...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Avez-vous accompagné vos prédécesseurs quand vous étiez dans l'opposition ??? >> Quand c'est vous; vous demandez aux autres de vous accompagner comme des chiens qui suivent leur maître á la chasse.. Ne prenez pas les ivoiriens pour "des CON" qui rient tout temps quand il voit même un énorme danger venir
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Une chose est sûre nos parents du centre vous écoutent d'une seule oreille d'ailleurs bouchée. À part quelques chefs corrompus, nos parents ont tout compris comme disait Tiken. Dites simplement à  vos militants et coopérants de la CEDEAO se savoir se comporter et vivre comme des gens civilisés avec ceux qui les accueillent gentiment.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008