Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après avoir craché la vérité aux hommes politiques,  Mariatou Koné à  la population, « si on t'envoie, il faut savoir t'envoyer»
 

Côte d'Ivoire : Après avoir craché la vérité aux hommes politiques, Mariatou Koné à  la population, « si on t'envoie, il faut savoir t'envoyer»

 
 
 
 18124 Vues
 
  13 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 juin 2019 - 20:26

Mariatou Koné samedi à  Béoumi (ph KOACI)


© koaci.com - Samedi 29 Juin 2019 - Comme révélée dans un précédent article, la ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné s'est rendue à  Béoumi ce Samedi 29 Juin pour une cérémonie de compassion à  l'endroit des ayant-droits de la crise qu'a connu la localité les 15, 16 et 17 Mai dernier.


Procédant à  la restitution de 4 ateliers qui se sont tenus sur deux jours sur 4 thématiques, des jeunes, des femmes, la chefferie, des cadres, élus et chefs de services concernés par la crise qu'a connu connue Béoumi, ont, après avoir énuméré les sources de conflits, proposé leur solution pour le règlement de la crise. Présents auprès de la ministre Mariatou Koné, le ministre de la Communication et des Médias et député de Béoumi Sidi Tiémoko Touré, le Préfet de département Djedj Mel, Luc Gnonlonfoun, représentant résident Adjoint et assure la gestion opérationnelle du PNUD en Côte d'Ivoire, le Maire Jean Marc Kouassi et plusieurs personnalités locales, ont pris part à  la rencontre.

Dans son intervention après avoir dressé la liste des 16 personnes tuées en donnant l'identité de chaque personne, la ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, a été sans voix lorsqu'elle annonçait la mort de Amadou Boly parmi les 16 morts, qui a 01 an.

Saluant l'action menée par les personnalités locales du RHDP unifié, PDCI et FPI pour trouver une issue à  cette crise et venir au secours des victimes sur le terrain, celle qui, par son franc parlé et son impartialité avérée, n'est pas allée du dos de la cuillère avec les hommes politiques de tous bords, estimant qu'ils sont les acteurs principaux de ce conflit, et de déplorer un fait.

« Je voudrais saluer la promptitude du personnel médical, pour la prise en charge des blessés même si, même si je le déplore, certains cadres faisaient barrage afin que les secours n'arrivent pas dans la ville de Béoumi.» explique Mariatou Koné qui ajoute que n'eut été l'apport des personnalités de bonne volonté, le bilan serait encore plus important, tant au niveau des morts, blessés, disparus et déplacés.

« Certaines causes reviennent. Au nombre de ces causes identifiées durant ces ateliers du dialogue inter-communautaire, on peut noter malheureusement les rivalités entre les partis politiques. La manipulation des communautés et des jeunes par les acteurs politiques. Le refus du résultat des urnes de la dernière élection municipale. Est-ce que c'est ça la démocratie ?» interroge la ministre et de d'ajouter que

« ces morts ne peuvent être des effets collatéraux d'un banal incident entre un moto-taxi Baoulé et un chauffeur de mini car Malinké. Ce n'est qu'un prétexte. Rien ne peut justifier un tel débordement aux conséquences dramatiques si ce n'est le fait d'acteurs politiques tapis dans l'ombre, tirant à  merveille sur les ficelles de conflagration sociale. La longue tradition de cohabitation pacifique entre Baoulé et Malinké à  Béoumi, traduite par un brassage à  travers les unions matrimoniales, ne peut-être ébranlée par ce qui peut être considéré comme un simple coup de vent, si les conditions d'une telle fracture sociale, n'ont pas été savamment et soigneusement préparées par des pyromanes aux visages masqués.

Je suis désolée. La vérité rougie les yeux mais il faut qu'on se parle franchement (...) Une vie perdue ne se reconstitue pas. Chers parents de Béoumi, ne suivons pas aveuglement les hommes politiques parce que suite aux dégà¢ts, aux morts et aux blessés, certains vont venir pleurer avec vous de façon hypocrite et après, ils iront tranquillement vivre chez eux loin de vous. Il vous laisseront en conflit permanent avec ceux que vous avez vécu toujours ensemble en parfaite harmonie par ce que je sais qu'à  Béoumi, Baoulé et Malinké vivent ensemble depuis très longtemps.

Ils vont partir et qui est mort ? c'est vous, qui est blessé ? c'est vous, qui a perdu ses biens matériels ? c'est vous. Est-ce que c'est normal ? Je le répète, ne suivez pas aveuglement ces hommes politiques (...) La haine, la violence et la vengeance ne sont pas des programmes de société. C'est par la force des arguments qu'on devient leader. Toutes les doléances que vous avez cités là , ce n'est pas dans la division que vous allez les avoir. Je suis certaine que ces hommes politiques pour qui vous faites ça là , ils ne savent même pas que vous avez ces besoins. Et vous, vous êtes là  à  vous entretuer. Soyez vigilants. 16 morts à  Béoumi inutilement (...) Ils vous disent de vous battre mais vous même vous ne réfléchissez pas ? Le bébé d'un an dont on a parlé ici là , est ce qu'il vote ? mais il a été calciné... Quand on t'envoie, il faut savoir t'envoyer. Pour aller au développement, c'est l'affaire de tous.»

Pour terminer, la ministre a interpellé les Malinké sur le respect des règles et des coutumes des Baoulé de la localité, et a invité les Baoulé à  proscrire le sentiment de jalousie qu'ils pourraient avoir vis-à -vis de la communauté Malinké, tout en soulignant que les deux communautés seraient fautives.

Venus nombreux prendre part à  cette rencontre, la majorité des personnes présentes au sein de la population interrogée, a fait savoir qu'elle apprécie le langage clair et sans parti pris de la ministre pour décrier le comportement des acteurs politiques à  l'endroit de la population.

Enfin, la création d'une radio communautaire pour vulgariser la cohésion sociale a été annoncée par la ministre sous l'acclamation de l'assemblée.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Sénégal: Cacophonie au sommet de l'État à propos de la «réhabilitation...
 
 
Sénégal: Cacophonie au sommet de l'État à propos de la «réhabilitation» de l'ancien ministre Karim Wade
Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Adhésion au RHDP d'une section, le fédéral FPI Béoumi r...
 
 
Côte d'Ivoire: Adhésion au RHDP d'une section, le fédéral FPI Béoumi révèle: « Afotobo n'est pas une section, ils ne sont même pas dans nos fichiers »
Côte d'Ivoire: Révélation sur la rencontre avortée entre Affi et Bédié le 03 octobre dernier
Abonnés
Côte d'Ivoire: Révélation sur la rencontre avortée entre Affi et...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Cameroun: Exclusif, comment le gouvernement a caché la vérité aux victimes de l'accident ferroviaire d'Eseka
Abonnés
Cameroun: Exclusif, comment le gouvernement a caché la vérité aux...
Cameroun il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire:  Bensouda demande l'annulation du procès de Gbagbo et Blé Goudé et exige un nouveau procès, les raisons
Abonnés
Côte d'Ivoire: Bensouda demande l'annulation du procès de Gbagbo...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
 
 
 
  13 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après avoir craché la vérité aux hommes politiques, Mariatou Koné à  la population, « si on t'envoie, il faut savoir t'envoyer»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
dans ce conflit mortel entre les Baoulés et les nordistes; c'est le maire seul qui a été accusé , parce qu'il n'est pas RDR. Vous(RDR), vous êtes en train d'arroser les germes déjá semés par vous d'une autre grave crise sanglant en RCI.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Merci Madame... Ces politiciens charognards sont devenus la peste dans ce pays. Ils mettent le feu partout pour avec des mensonges et accusations inflammatoires comme à  Béoumi. Le pure est que c'est à  l'image des propos du vieux connard baoulé saoulard bédié... Je le dis il faut qu'il y est des conséquences sérieuses pour ce genre d'actes d'incitation à  la haine et au désordre. Nul n'est au-dessus de la loi même le connard bédié...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Madame la ministre.... tu invites les autres á ne pas suivre les politiciens...alors que toi meme tu suis AVEUGLEMENT DRAMANE.... Quand vous êtes au pouvoir, vous pensez détenir une vérité UNIQUE...La faute provient toujours du camp adverse. Cessez de prendre des gens pour des "CONS"
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Vous armez les djoula,rdr-rhdp,à  l'arme de guerre,ils tuent et détruisent les familles et vous venez vous moquer d'eux avec des enveloppes.Ce sont les djoula,fauteurs de troubles qui doivent être accusés.Les baoulé se sont defendus.Après le genocide wê,où les victimes sont narguées et les auteurs promus chaque communauté des ivoiriens doit se former et preparer ses membres pour de telle bataille pour ne pas se laisser marcher dessus
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paulvb
@Peace, va le chercher si tu es garçon, nous ont veut les gens pragmatiques et non ceux qui aiment s’asseoir toute la journée devant Koaci pour insulter.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Je ne fini pas de rire, le Woody quoi "mô", . Aujourd'hui vous ulitisez les propos du Woody dans vos discours, le temps est vraiment un autre non de Dieu.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Voilà  un qui veut transformer koaci en beoumi ,tu insultes Bédié comme si le jour il vient chez toi tu ne vas pas lui donner a boire . La politique ce n est pas la violence verbale.mais plutôt l art de convaincre ton coriace adversaire pour te suivre
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Riresss... Ecoutez @paulviagravagbé_abruti... Imbécile... Ko insulter... Rires... Qui plus que les bétés et assimilés sauvages insultent les autres depuis 2011 date de la libération de la CIV par la capture d'un imposteur libérien nommé gbagba ? Demande à  ta piètre pieuvre maternelle aux ovaires asséchés. Imbécile... Le gars @Peace101 ne fait que bous rappeler que NUL n'a l'apanage de la violence physique et verbale... Rassure-toi, les fauteurs de trouble y compris le vieux charognard bédié ne sint au-dessus de la loi... Imbécile bis... On avance...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pour finir je demande à  cet animal bété viagra vagbé l'abruti, en tant qu'observateur, qui parmi les Ivoiriens se cachent derrière un clavier pour chercher coup d'état dans notre beau pays depuis 2011 ? Ta chienne chieuse maternelle peut y répondre... Imbécile encore bis...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KOF A
Il faudrait qu'on arrive à  être sans pitié avec ceux qui ne font pas d'efforts pour la paix. La paix peut aussi s'imposer madame la ministre.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
MALHEUREUSEMENT MME,LES POPULATIONS EN MAJORITÉ ANALPHABÈTES NE MAÎTRISENT PAS LE SENS DE VOS PROPOS CAR ELLES SONT FORMATÉES PAR LES DISCOURS PARTISANS. LE PEUPLE EST VICTIME DES POLITICIENS VÉREUX DE TOUT BORD. IL FAUT DU TEMPS POUR ARRIVER À UNE PRISE DE CONSCIENCE. TRIÉ LE VRAI DU FAUX.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Bravo maman koné
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jolivert.Konan
Toute les hyenes Saheliennes à  l'haleine malodorante pleurnichent leurs épaves. Ces Sahéliens ont provoqué les Baoulés en pays Baoulé. Les Baoulés n'ont fait que se defendre. Si ces sahéliens étaient restés dans leur pays respectif, jamais la tragedie de Béoumi ne se serait produite. Mais comme ces sauvages de Sahéliens ne connaissent pas le savoir-vivre et le respect de leurs hôtes, ces primates de sahéliens comme à  leur habitude ont voulu s'imposer chez les autres. Lorsque l'on ne connait pas le savoir-vivre et que l'on est incapable de respecter ses hôtes alors on restent dans son pays. Que ces sahéliens restent dans leurs steppes et developpent leurs pays respectifs. Mariatou Kone, votre propagande ne passera pas, vous voulez faire passer les Sahéliens pour des innocentes victimes. Vous les Sahéliens êtes la cause des problèmes de la Côte d'Ivoire. Mariatou Kone, oû etiez-vous lorsque les Sahéliens massacraient les Wês à  Duekoué ? Mariatou Kone, oû étiez-vous lorsque les Sahéliens massacraient les Wês à  Nahibly ? Mariatou Koné, oû etiez vous lorsque les Sahéliens tuaient les Yacoubas ? Mariatou Koné, oû etiez-vous lorsque les Sahéliens tuaient les Ebriés ? Mariatou Koné, où etiez-vous lorsque les Sahéliens tuaient les Abidjis ? Mariatou Koné oû etiez-vous lorsque les Sahéliens tuaient les Agnis ? Si vos comparses Sahéliens ne sont pas content de vivre au Sud alors qu'ils rentrent dans leur pays respectifs. Au Sud on en marre des Sahéliens. 100% des crimes violents sont commis par les Sahéliens. 100% des homicides sont commis par les Sahéliens 100% du trafique de drogues est commis par les Sahéliens 100% des crimes rituels sont commis par les Sahéliens 100% des microbes sont des Sahéliens 100% des braqueurs sont des saheliens 100% des coupeurs de route sont des sahéliens On en marre de vous, rentrez chez vous. Mais comme à  son habitude @Piss101 va rejeter la faute sur nous autres les Sudistes. @Piss101, pourquoi toi et tes comparse Sahéliens ne rentrez-vous pas chez ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement