Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 2020, un Parti invite le régime à  créer les conditions d'une élection apaisée
 

Côte d'Ivoire : 2020, un Parti invite le régime à  créer les conditions d'une élection apaisée

 
 
 
 6536 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 juillet 2019 - 12:40

Innocent Gelbin président de Force au peuple (Ph KOACI)

© koaci.com--Vendredi 19 juillet 2019-- Au cours d'une conférence qu'il a prononcé hier jeudi 18 juillet 2019 à  son siège, le président du parti politique Force au peuple, Innocent Lhyh Gnelbin a demandé au pouvoir de créer les conditions d'une élection apaisée en 2020.

«Les crises militaro-civiles et post électorales que notre pays a connues avec leur cortège de morts, devraient interpeller les consciences de tous pour éviter une autre situation conflictuelle à  notre pays lors des joutes électorales à  venir. Sur cette base, Force au peuple encourage le pouvoir a créer les conditions d'une élection apaisée», a déclaré Innocent Gnelbin au cours de cette rencontre bilan de son Parti.

Aussi note t- il que sa formation politique dix mois après sa création s'implante progressivement sur l'étendue du territoire national avec un actif de 2000 délégués.

Sa position sur le mode de participation à  la présidentielle à  venir, Innocent Gnelbin entend la faire connaitre seulement lors d'une conférence nationale prévue pour se tenir au premier trimestre de 2020.

Pour le moment, poursuit-il, «Force au peuple en tant que parti politique proche des masses apporte sa contribution à  l'enrichissement du débat social autour du bien-être de nos peuples».

Celui dont le parti est résolument inscrit dans une dynamique de mise sur pied, une fois aux affaires, d'un Etat social axé sur des réformes sociales pérennes à  valeur ajoutée est convaincu que «c'est lorsque les populations vivent dans des conditions décentes de vie, qu'elles sont plus productives et portent ainsi à  bout de bras l'économie d'un pays».

Parti de gauche progressiste, Force au peuple estime que le débat qui vaille d'être mené par l'opposition est le débat d'idées et non la critique'>critique pour la critique'>critique.

«On ne va pas s'installer dans la critique'>critique pour la critique'>critique. Tout ce qu'on peut faire c'est d'encourager. Nous sommes un parti fortement mesuré», rassure le premier responsable de Force au peuple.

Même s'il salue l'initiative du gouvernement de faire de l'année 2019, l’année du social, Lhyh Innocent Gnelbin s'étonne, tout de même, que jusque-là  ces mesures tant annoncées peinent à  se traduire en actes.

Le disant, l'ancien secrétaire général du mouvement estudiantin AGEECI fait allusion à  certains indicateurs sociaux tels que le manque d'emplois, le coût de l'eau, de l'électricité, du logement, du carburant et des denrées de première nécessité.

Aussi, le parti d'Innocent Gelbin appelle-t-il tous les acteurs politiques et potentiels candidats à  la présidentielle de 2020 à  des batailles politiques républicaines et démocratiques.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Décès de la mère du Général Dogbo Blé toujours en déten...
 
 
Côte d'Ivoire: Décès de la mère du Général Dogbo Blé toujours en détention
Politique
 
Togo: Accident d'un véhicule du cortège présidentiel à Lomé
 
 
Togo: Accident d'un véhicule du cortège présidentiel à Lomé
Sénégal: Le député Ousmane Sonko porte plainte contre ses collègues et les accuse de députés-délinquants
Politique
Sénégal: Le député Ousmane Sonko porte plainte contre ses collègu...
Sénégal il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, la NCC à l'assaut de l'Europe, ce parti veut proposer un projet politique qui favorise une réconciliation durable
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, la NCC à l'assaut de l'Europe, ce parti veut...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire: « Immixtion » de Moussa Faki dans la CEI, des organisations saisissent le président de l'UA et exigent sa démission à défaut qu'il  présente ses excuses
Politique
Côte d'Ivoire: « Immixtion » de Moussa Faki dans la CEI, des orga...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 2020, un Parti invite le régime à  créer les conditions d'une élection apaisée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Vous parlez cadeau, Dramane Ouattra veut brûler le pays avant de partir, qu'il se dise que cette fois-ci, il ne s'en sortira pas, il y laissera sa peau.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Il me semble que les dictateurs qui veulent coûte que coûte se maintenir au pouvoir en usant de la violence, doivent aller à  la CPI ??? Ah ! j'oubliais que la CPI n'est pas pour Dramane et les siens. Bensouda a promis au monde entier qu'elle s'occuperait du camp Dramane et on attend toujours...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Encore un plaisantain... Tu oublies que le boss bosseur Ouattara a accepté de réduire drastiquement la représentation de l'Etat comme geste à  l'opposition et pour plus de transparence... C'est plus à  la coalition des aigris et haineux qu'il faille dire cela pour des élections apaisées... Il n'y aura rien. Le peuple avance et cette nouvelle CEI en conformité avec les SUGGESTIONS DE LA COUR AFRICAINE sera force de loi bientôt. Exilez-vous comme le vieux saoulard de 85 ans ou le génocidaire opportuniste soro francophonie... On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008