Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : 178 interpellations après une impressionnante mutinerie à la prison centrale de Yaoundé
 

Cameroun : 178 interpellations après une impressionnante mutinerie à la prison centrale de Yaoundé

 
 
 
 2342 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 juillet 2019 - 09:10

178 détenus ont été interpellés hier soir, après une impressionnante mutinerie à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé, la capitale camerounaise, apprend KOACI de sources administratives et concordantes.


Selon un responsable de l’administration territoriale à Yaoundé IV (où est située la prison centrale de Kondengui), 178 détenus soupçonnés d’être à l’origine de la mutinerie qui a secoué la prison pendant plusieurs heures ont été interpellés.


« Parmi ces personnes interpellées, figurent des détenus de la crise anglophone et des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun –Mrc-», déclare notre source sous couvert d’anonymat.


Les détenus interpellés seront interrogés sur les motivations et les objectifs de leur mouvement d’humeur.


Lundi en début de soirée, plusieurs centaines de détenus ont bruyamment manifesté sur la grande cour de la prison centrale de Kondengui. Selon des informations concordantes, figuraient parmi les manifestants, les militants duMrc'> Mrc et les détenus de la crise anglophone.


Les manifestants ont posté sur internet depuis la prison, une vidéo de leur mouvement d’humeur. Dans cette vidéo rapidement devenue virale, on pouvait entendre les détenus dénoncer la lenteur de leurs procédures judiciaires et revendiquer les meilleures conditions de détention ainsi que leur libération.


 

Alertées, les autorités ont déployé un dispositif sécuritaire composé du Groupement spécial d’opérations (GSO, une unité d’élite de la police), du Groupement Polyvalent d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GPIGN, unité d’élite de la gendarmerie nationale) et un détachement de la Brigade d’intervention du Quartier Général.


L’opération était coordonnée par le Secrétaire d’Etat à la défense (SED, patron de la gendarmerie nationale).


Les forces de sécurité ont donné l’assaut peu après 3 heures locales (2h GMT).


  Selon les informations de l’administration pénitentiaire, aucun détenu n’a été tué. L’on dénombre une dizaine de blessés dont quelques cas graves.


« Les blessés ont été pris en charge par les infirmiers et médecins de la prison. Tout est sous contrôle, la situation est maîtrisée », ajoute un responsable du pénitencier joint par KOACI.


Des bâtiments administratifs au sein de la prison, ont été partiellement saccagés et détruits.


 

Pour l’heure le gouvernement n’a pas encore réagi sur la mutinerie de Kondengui.


Armand Ougock, correspondant permanent de KOACI au Cameroun


(+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement