Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Adjékro, ils lancent un appel à la rénovation de leur établissement vieux de 40 ans
 

Côte d'Ivoire : A Adjékro, ils lancent un appel à la rénovation de leur établissement vieux de 40 ans

 
 
 
 1863 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 juillet 2019 - 09:33

élèves d'Adjékro à Daoukro (Ph KOACI)


Un établissement vieux de 40 ans et des enseignants en manque de logement dans la localité d’Adjékro dans la région d’Iffou à Daoukro, voilà les problèmes auxquels sont confrontés les instituteurs de l’école primaire.


Ils l’ont fait savoir au cours d’une cérémonie de récompense de leurs meilleurs élèves devant le président du conseil régional de l'Iffou, Kolia Traoré Adam représenté par M. Ekra Bruno, eu député Olivier Akoto, député Daoukro/N'gattakro et de Patrick N'goran représentant le maire de la commune de Daoukro.


Alain  Gnamien, l’un des anciens élèves de l’école primaire d’Adjekro et président du comité d’organisation de cette cérémonie prenant la parole au nom de ses frères et sœurs anciens élèves de ladite école primaire, a d'abord remercié les personnalités présentes ainsi que les invités pour leur présence très significative et en particulier le parrain qui a offert les kits scolaires pour récompenser les 05 cinq premiers élèves de chaque classe.


 

Il a par la suite invité les autorités à leur venir en aide pour la rénovation de leur établissement vieux de 40 ans et pour la construction de logements d'enseignants.


Bruno Ekra représentant le parrain quant à lui a transmis les vives salutations et encouragements du parrain Traoré Adams Kolia empêché.

 Il a encouragé les organisateurs et les enseignants qui depuis 40 ans forment de grands cadres et intellectuels, sans oublier les parents qui se sont investis corps et âmes pour la réussite de leurs enfants.


Olivier Akoto, député de Daoukro félicitant toutes les personnes impliquées dans l'organisation de cette cérémonie a dit aux enfants de s'éloigner de la facilité et la tricherie.


Enfin, le député de Daoukro a adressé des mots d'encouragement au parents d'élèves qui, malgré le manque de moyens financiers dû à la mévente des produits agricoles, sont toujours déterminés à scolariser leur enfants.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement