Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour harmoniser le secteur minier, un syndicat s'engage dans la lutte contre l'orpaillage clandestin
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, pour harmoniser le secteur minier, un syndicat s'engage dans la lutte contre l'orpaillage clandestin

 
 
 
 1480 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 30 juillet 2019 - 17:56

Vital Touré, SG du SYNMASI-CI et son adjoint Mardi à Bouaké 



Voulant être un garant sûr auprès du ministère des Mines et des Géologies pour l'accompagnement des structures affiliées dans le processus d'obtention de permis, le Syndicat National du Minier Artisanal et Semi-industriel de Côte d'Ivoire (SYNMASI-CI), avec une quarantaine de structures qui seraient désireuses d'y intégrer, dans l'optique d'une meilleure coordination et régulation de la filière minière artisanale et semi-industrielle, s'est donné pour mission d'organiser en coopérative minière, les petites structures qui ne détiendraient pas de permis (orpailleurs clandestins), afin de les accompagner en vue d'être en règle vis-à-vis de la législation minière et fiscale en place.


C'est dans cette optique que Vital Touré, secrétaire général du SYNMASI-CI et son adjoint Kouassi Koffi Kan Benoît ont, à travers un point de presse organisé ce Mardi 30 Juillet, appelé toutes ces personnes qui s'adonneraient encore à l'orpaillage clandestin, de rejoindre le SYNMASI-CI en vue d'une organisation de la filière artisanale et semi-industrielle, bénéficier d'une formation sur les normes réglementaires et usages en la matière et garantir l'équilibre environnemental et social.


 

Saluant la mise en place depuis le Mercredi 26 Décembre 2018, lors d'un conseil de ministre de la Brigade de Répression des Infractions au Code Minier (BRICM), le SYNMASI-CI à travers son secrétaire général, tient de vive voix à remercier le ministre Jean-Claude Kouassi pour cette initiative et compte avec son syndicat, participer à cette action de repression engagée par le gouvernement, en alertant les autorités compétentes à l'encontre des structures informelles ou des individus opérant dans la clandestinité, en dépit des actions engagées afin de mettre un terme à leurs infractions.


Créé depuis le 27 Juillet 2015 avec pour président Yé Moussa, le SYNMASI-CI aurait mené plusieurs actions sociales dans différentes localités du pays, et envisage faire davantage dans bien d'autres circonscriptions.



T.K.Emile 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement