COMMUNIQUÉ
31 Juillet 2019
 
 1200 Vues
 
  2 Commentaires
 
 
 
 
Présidence Côte d'Ivoire
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire-Burkina Faso: Ouverture de la 8eme conférence du traité d'amitié, allocution d'Alassane Ouattara
 
 

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

----------------- ------------------

Union-Discipline-Travail

CEREMONIE D’OUVERTURE DE LA HUITIEME CONFÉRENCE AU SOMMET DU TRAITE D’AMITIE ET DE COOPERATION ENTRE LA CÔTE D’IVOIRE ET LE BURKINA FASO

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ALASSANE OUATTARA, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE,

Ouagadougou, le 31 juillet 2019


Excellence Monsieur le Président et cher frère,

Avant toute chose, je voudrais vous traduire toute ma gratitude pour la haute

distinction que vous venez de me décerner. Je l’accepte avec fierté au nom du peuple

ivoirien. Je voudrais donc vous exprimer, en mon nom personnel et au nom de

l’ensemble des Ivoiriens, nos remerciements et le témoignage de notre fraternité à

l’endroit du peuple burkinabè.

Excellence Monsieur le Président et cher frère,

Messieurs les Premiers Ministres,

Mesdames et Messieurs les Présidents d’Institution,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Monsieur le Gouverneur du District de Ouagadougou,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis de la Presse,

Monsieur le Président et cher frère,

Le 26 juillet 2018, j’ai eu le plaisir de vous accueillir, avec votre Gouvernement au grand

complet, à Yamoussoukro, dans le cadre de la septième Conférence au Sommet du

Traité d’Amitié et de Coopération qui lie nos deux pays.

A cette occasion, nous avions eu des échanges très fructueux, dans une atmosphère

empreinte de cordialité et de confiance réciproque.

Je suis heureux de constater que notre rencontre de ce jour s’ouvre dans le même

esprit de fraternité et de confiance.

Elle s’inscrit assurément dans la continuité et dans notre volonté de renforcer, chaque

jour davantage, notre coopération, dans l’intérêt de nos populations.

Monsieur le Président,

Lors du septième Sommet de notre Traité, nous avons eu l’occasion d’examiner

plusieurs dossiers et particulièrement les chantiers prioritaires suivants :

- le projet de l’autoroute Yamoussoukro- Ouagadougou ;

- le projet de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et son

prolongement jusqu’à Tambao ;

- l’approvisionnement du Burkina Faso en électricité à partir de la Côte d’Ivoire ;

- la fluidité du trafic et la libre circulation des personnes et des biens ;

- la matérialisation de la frontière ;

- la coopération dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme.

D’importantes décisions et recommandations ont été adoptées à l’issue de cette

rencontre au Sommet.

Je suis heureux de constater que certains parmi ces projets connaissent des avancées

notables.

Je pense en particulier à l’amélioration de la fluidité routière, aux travaux sur certains

des tronçons de l’Autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, à l’opérationnalisation du

Fonds d’Amitié et de Coopération ivoiro-burkinabè, à la participation réciproque de

délégations aux Foires et Salons organisés dans les deux pays.

Je me réjouis en outre, de la tenue, ici, à Ouagadougou, en marge des présents travaux

du TAC, de la deuxième édition du Forum économique ivoiro-burkinabè, dont la

première édition, organisée l’an dernier à Yamoussoukro, a été un véritable succès. Il

s’agit là d’une initiative qui gagnerait à être encouragée, afin que le secteur privé,

moteur de la croissance et du développement économique et social, puisse pleinement

jouer sa partition dans le développement de nos pays.

Monsieur le Président,

S’il convient de saluer les progrès majeurs réalisés dans la mise en oeuvre des différents

projets que je viens de mentionner, nous devons toutefois déplorer la lenteur, voire le

non-démarrage de certains chantiers. Il s’agit notamment :

- du projet de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et son

prolongement jusqu’à Tambao ;

- de la matérialisation de la frontière ;

- du projet relatif à la gestion des ex-occupants du Mont Péko.

Comme on a coutume de le dire, « Il n’est jamais trop tard pour bien faire ».

L’occasion nous est donnée aujourd’hui, de nous pencher sur les raisons qui n’ont pas

permis à ces projets de connaitre une évolution.

Je suis convaincu que les échanges que nous aurons au cours de ces assises du TAC,

nous permettront d’aller de l’avant dans la concrétisation de ces importants chantiers.

Outre ces dossiers majeurs, nous devrons également examiner d’autres sujets de

préoccupation. Je pense en particulier à la lutte contre l’orpaillage clandestin, qui

nécessite des efforts coordonnés, en vue de venir à bout de cette activité dévastatrice,

aussi bien pour nos économies que pour l’environnement et la santé de nos

populations. L’examen de cette question est d’une urgente nécessité.

Je note avec satisfaction que l’ordre du jour qui nous est proposé, privilégie toutes les

questions liées à la sécurité de nos Etats et à la migration, conditions préalables à la

bonne exécution de nos projets communs.

Monsieur le Président et cher frère,

A l’entame de nos travaux, je voudrais me joindre à vous, pour adresser nos

félicitations à Messieurs les Premiers Ministres, à Mesdames et Messieurs les Ministres,

ainsi qu’à nos Experts, pour la qualité des documents qui nous sont soumis et qui

faciliteront nos délibérations.

Je voudrais aussi, Monsieur le Président, saisir cette opportunité pour saluer votre

engagement en faveur du renforcement de la coopération entre nos deux pays.

Au moment où l’ensemble de l’Afrique se réjouit de l’entrée en vigueur, le 30 mai 2019,

de l’Accord sur la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLECAf), nous pouvons

légitimement être fiers de l’avance prise par nos deux Etats, sur la voie de l’intégration.

Pour terminer, je voudrais réitérer ma foi en l’exemplarité de notre coopération, dont

l’objectif est la satisfaction des grandes attentes de nos populations, dans un esprit de

fraternité, de solidarité et de confiance mutuelle.

Vive l’amitié et la coopération ivoiro-burkinabé.

Vive les peuples ivoirien et burkinabè.

Je vous remercie.

 
 
 
 

A LIRE AUSSI

 
15 Octobre 2019
Côte d'Ivoire: La SGCI et Proparco s'entendent pour facili...
 
SGCI
Côte d'Ivoire: La SGCI et Proparco s'entendent pour facili...
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE CÔTE D’IVOIRE ET PROPARCO FACILITENT L’ACCÈS AU FINANCEMEN...
 
Côte d'Ivoire   1202 Vues    0
14 Octobre 2019
Côte d'Ivoire: Grand angle, Macrophotographie, Effet bokeh...
 
TECNO
Côte d'Ivoire: Grand angle, Macrophotographie, Effet bokeh...
Après le boom des médias sociaux, l’art de la photographie joue désormais u...
 
Côte d'Ivoire   1005 Vues    0
13 Octobre 2019
Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara s'envole pour le Japon et...
 
Présidence CIV
Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara s'envole pour le Japon et...
COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUELe Président de la République,...
 
Côte d'Ivoire   2534 Vues    3
 
SODECI
Côte d'Ivoire: Fortes pluies, perturbations dans la distri...
En raison des fortes pluies enregistrées depuis ce vendredi 11 octobre, un...
 
Côte d'Ivoire   3769 Vues    0
 
ORANGE CIV
Côte d'Ivoire: Promotion des start-ups et innovations Made...
Abidjan, Côte d'Ivoire, 3 Octobre 2019- Seedstars World, le plus grand conc...
 
Côte d'Ivoire   1372 Vues    2
 
Première Dame CIV
Côte d'Ivoire: Lutte contre le réchauffement climatique, l...
La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé à l’inauguration d’un parc u...
 
Côte d'Ivoire   1878 Vues    1
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Burkina Faso: Ouverture de la 8eme conférence du traité d'amitié, allocution d'Alassane Ouattara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
La coopération entre nos deux pays frères, y'a son dé maus y'a pas son trois....On avance... Vive nos pays frères...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kouamebougou
M. Alassane Dramane Ouattara, vous n’arrivez pas à couper le cordon ombilical avec vos années collège et lycée passées aux lycée Ouezzin Coulibaly à Bobo et au lycée Zinda Kaboré de Ouaga. Eh ben oui, c’est ce qui structure une personne, ses valeurs, son vécu, son sentiment d’appartenance, ses attachements au symbole d’une nation. Cela peut expliquer votre volonté quasi-obsessionnelle de vouloir redonner au Burkina un peu de vous-même, de rattrapage économique ou social (ça vous êtes champion), mais de grâce ne le faites pas avec l’argent du contribuable ivoirien. Soyez fiers et imitez Magic System qui réalise tous ses projets sociaux en Côte d’Ivoire sous fonds propres ou avec financement de la fondation Magic System. N’associez pas la Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien dans cette aventure personnelle. Tous ces millions jetés par la fenêtre à organiser de multiples rencontres pour le traité d’Amitié et de Coopération ivoiro-burkinabé aux frais du contribuable ivoirien peuvent justement servir à équiper les hôpitaux de la Côte d’Ivoire en matériel pharmaceutique ou construire des écoles ou autres..OU ELIMINER CES DEPENSES FARFELUES…Messieurs Alassane Dramane Ouattara, avant votre prochaine convocation à la CPI, pouvez-vous faire le bilan macro-économique, balance commerciale aux ivoiriens ? Quel est le ratio des deux états dans le financement du fond d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabé d’une valeur de 100 millions FCFA en 2018. Quelles sont les retombées économique pour l’ivoirien lambda ? Peut-être que cela permettra au gouvernement et au RHDPouah d’aller rendre visite à vos parents à Sindou, Bobo, Ouaga, Koudougou, Tenkodogo, Garango ou Ouahigouya. Peut-être d’aller réhabiliter les maisons que vous avez construites à Ouaga 2000 après le pillage et casse des agences de la BCEAO de Bouaké, Man et Korhogo ou en reconstruire de nouvelles. Peut-être d’aller faire passer des marchés de gré à gré de drainage des eaux d’Abidjan, ou confier des marchés d’infrastructures routières ou de réhabilitation de travaux de bitumage à des entrepreneurs burkinabé sur les axes routiers au Nord échappant au regard des ivoiriens.. non électeurs du RHDPouah. Combien cela rapporte à la CI les travaux d’infrastructures routiers à la CI. Que M. Alassane Dramane Ouattara et son gouvernement CI se consacrent plutôt à assurer l’autosuffisance en matière énergétique de la CI. M. Alassane Dramane Ouattara, votre gouvernement et votre RHDP, ce TAC c’est de la poudre aux yeux..comme toutes vos données macro-économiques biaisées et peu fiables. Soyons un peu ambitieux, et allons-nous frotter aux jeunes pousses émergentes africaines anglophones.. Connais tu mon beau pays la Côte d’Ivoire sans vous M. Alassane Dramane Ouattara et votre RHDPouah? Le RHDPouah...Le RETOUR des HUMANOÏDES très souvent DIOULA et tous POURRIS ou mieux le RATTRAPAGE des HUMANOÏDES DIOULA et tous POURRIS.. M. Alassane Dramane Ouattara et votre RHDPouah, Humanoïdes et rattrapés, vous rendrez des comptes sur tout votre passif. DEHORS LES INCOMPETENTS. DEHORS LES FAUSSAIRES. DEHORS LES GRIOTS. DEHORS LES PARASITES. DEHORS LES NEVROSES. JUSTICE SUR LES CASSES DES AGENCES BCEAO BOUAKE, MAN ET KORHOGO ET PLUS DE 1038 MILLIARDS DE FCFA EVAPORES. RENDEZ L'ARGENT A LA CEDEAO...JUSTICE POUR LES 100 MILLIARDS DETOURNES PAR MME MASSANDJE TOURE-LITSE EX-DG CONSEIL CAFE CACAO...A BAS L’IMPUNITE POUR CISSE BACONGO ET LES 40 MIILIARDS DETOURNES POUR LA REHABILIATION DE L’UNIVERSITE D’ABIDJAN…. POURSUITES JUDICIAIRES CONTRE ADAMA BICTOGO (DIRECTEUR EXECUTIF DU RHDP) SUR LE DETOURNEMENT DE 4,65 MILLIARDS FCFA, PARTIE DE L’INDEMNISATION DES VICTIMES DE DECHETS TOXIQUES..DEHORS LES IMPOSTEURS. DEHORS LES BRAQUEURS.JUSTICE POUR LES MASSACRES DE DUEKOUE..DEHORS LES MALFAITEURS..LE VACCIN CONTRE LES MICROBES D’ABOBO, NOURRIS, BLANCHIS ET LOGES PAR LE RHDPOUAH POUR BIENTÔT. REPUGNANCE AU RATTRAPAGE ETHNIQUE NAUSEABOND NORDISTE..SOON OR LATER. YOU GO SEE.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
  
Vidéo
  
Musique
  
Jeux Koaci
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter