Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Une OSC réclame vérité et justice après la mort de deux de ses militants
 

Burkina Faso : Une OSC réclame vérité et justice après la mort de deux de ses militants

 
 
 
 1629 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 17 août 2019 - 20:55

Fahadou Cissé et Hama Balima


Des membres et sympathisants de l’organisation Démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) ont manifesté samedi matin devant la chambre mortuaire du centre médical de Bogodogo, pour exiger « vérité et justice », après la mort de deux responsables de cette organisation de la société civile (OSC). 


«Vérité et justice pour Fahadou Cissé et Hama Balima », « Vérité et justice pour les crimes commis dans le cadre de l’an lutte antiterroriste », « Non aux exécutions ciblées et aux exécutions de masse » et « Non aux escadrons de la mort » ont scandé les manifestants devant la morgue où se trouvent les corps de leurs camarades. 


Fahadou Cissé et Hama Balima, deux responsables de l’ODJ sont morts le 31 Mai à Sebba, dans des circonstances non encore élucidées, alors qu’ils se rendaient à une audience avec le haut-commissaire de la province du Yagha, dans le nord du pays. 


 

Depuis lors, l’ODJ réclame vainement une autopsie sur les corps pour déterminer les circonstances de ces décès. 


«Nous interpellons les autorités administratives et judiciaires à prendre toutes les dispositions dans les plus brefs délais pour autopsier les corps de nos camarades et faire toute la lumière autour de ces assassinats abominables», a déclaré Ernest Bationo, le président de la sous section Kadiogo de l’ODJ.


«Les auteurs de ces assassinats doivent payer et ils vont payer. Mobilisons nous pour faire barrage aux dérives partisanes du pouvoir MPP et alliés », a-t-il poursuivi. 


«Nous devons nous battre pour exiger la vérité autour de ces assassinats et de tous les autres assassinats de masse dans le cadre de la lutte antiterroriste », a martelé M. Bationo. 


Après cette marche silencieuse, l’ODJ entend également organiser un grand meeting le 31 août prochain à la bourse du travail, pour les mêmes raisons. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement