Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali :  Blocages routiers, Boubou Cissé débloque 5 milliards de FCFA pour la refection des routes
 

Mali : Blocages routiers, Boubou Cissé débloque 5 milliards de FCFA pour la refection des routes

 
 
 
 2238 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 août 2019 - 10:14

Collectif Sirako


Des manifestants ont levé des barrages érigés depuis quatre jours sur l'une des principales voies nationales du Mali à la sortie de Bamako suite à un un accord trouvé avec le gouvernement pour la réfection des routes .


En colère , des manifestants , à l'appel du collectif "Sirako" ("Ce qui concerne la route", en langue bambara) avait bloqué le principal pont de la ville de Kayes sur le fleuve Sénégal, interrompant le trafic, notamment des camions en provenance du Sénégal et de Mauritanie.


 Même scène à Kati , où ils avaient également été installés à l'autre extrémité de l'axe Kayes-Bamaka pour faire pression sur le gouvernement.


 

Les manifestants dénonçaient la dégradation de l' Etat des routes .


 Après des discussions avec le Premier ministre Boubou Cissé , l'un des dirigeants de Sirako, Mamedy Dramé a annoncé la levée des barrages sur l'ensemble du pays .


Selon une source proche de ses services,une première enveloppe de 5 milliards de FCFA a été débloquée par le Premier ministre pour la reprise des travaux . 


Mardi soir, le ministère des Transports et de la Mobilité urbaine, Ibrahima Abdoul Ly, s' était rendu en personne sur les lieux et avaient retiré symboliquement un barrage suite à l' accord trouvé avec le gouvernement


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Présidentielle d'octobre, avez vous l'impression que le RHDP a un train d'avance sur ses concurrents?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de poste pour Mabri avant la clarification des candidatures de la...
 
2176
Oui
84%  
 
372
Non
14%  
 
32
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement