Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cote d'Ivoire : Université de Cocody, les non-inscrits considérés comme des fraudeurs  invités à  suivre la voie de la réintégration pour éviter l'exclusion
 

Cote d'Ivoire : Université de Cocody, les non-inscrits considérés comme des fraudeurs invités à suivre la voie de la réintégration pour éviter l'exclusion

 
 
 
 5211 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 septembre 2019 - 17:25

Les non-inscrits qui manifestaient ce mercredi à Abidjan (Ph KOACI)


La question du collectif des « étudiants non-inscrits » à l'université Félix Houphouët-Boigny de Cocody a été débattue ce mercredi de la presse, comme constate sur place par KOACI.


Le vice-président chargé des enseignements pédagogiques et la vie universitaire a tenté durant des heures de clarifier cette situation.


D'entrée, Mr Affian Kouadio, a rappelé que l'Université a ouvert les inscriptions et réinscriptions au titre de l'année 2017-2018, du 30 novembre au 02 mars 2018.


"Normalement à cette date, comme dans toutes les universités du monde aucun individu ne devrait se présenter à la scolarité pour réclamer une inscription", a-t-il souligné.


 

Il a révélé que pour prendre en compte d'éventuels retardataires, trois prorogations ont été accordées, au terme desquelles 51.588 étudiants se sont inscrits.


Il a affirmé qu'une campagne de sensibilisation a été menée par tous les acteurs du système universitaire.


« Ce collectif a été reçu par le comité de direction (...) et il lui a été signifié l'irrecevabilité de sa requête. Une porte de sortie leur est offerte par le conseil de l'université. Elle consiste en ce que chacune et chacun des concernés, sollicite sa réintégration pour lui permettre de se réinscrire et de reprendre les études là où il ou elles, les ont abandonné ", a-t-il indique, avant de démentir le chiffre des étudiants concernés relevé par le collectif. « Ils avancent le chiffre de plus de 5000 concernés alors que le recensement fait dans nos services ne révèle que 800 cas ».


Le conseil ce mercredi (ph KOACI)



Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Pour les responsables de l'université de Cocody, accepter la réouverture des inscriptions pour l'année 2017-2018 c'est cautionner la tricherie et la fraude parce qu'ils ne seraient pas inscrits dans leur base de données.


« Nous lançons donc un appel à tous les non-inscrits de suivre la voie de la réintégration ce qui évite leur exclusion et leur permet de reprendre les études là où ils les ont abandonnée », a suggéré le professeur Affian Kouadio aux concernés qui manifestaient bruyamment au moment où nous quittions les lieux.


Donatien kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: A Cocody, des étudiants non inscrits menacés d'exclusion manifest...
Manifestation des étudiants non inscrits devant la présidence de l'université de Cocody ce mercredi (Ph KOACI)Ils sont plus de 5000 étudiant...
Côte d'Ivoire | Société      il y a 2 ans
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cote d'Ivoire : Université de Cocody, les non-inscrits considérés comme des fraudeurs invités à suivre la voie de la réintégration pour éviter l'exclusion
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Ah bon ! Les "fraudeurs" doivent être exclus ??? Et pourtant Dramane le fraudeur effronté n'a pas été exclu des élections en Côte d'Ivoire. On a parlé d'Ivoirité quand il avait été exclu pour fraude sur la nationalité Ivoirienne. Zoro Bi épiphane qui lui a délivré le certificat de nationalité un dimanche est maintenant dans son gouvernement pour service rendu dans la fraude à la nationalité ivoirienne. Avant d'exclure des jeunes qui constituent l'avenir de l'Afrique, il faut commencer par exclure le vieux fraudeur qui veut s'accrocher au pouvoir actuellement.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Rire, Là vraiment je te tire mon chapeau.
 
 il y a 2 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter