Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Ministère pour la promotion de la riziculture, Gnamien Konan : « Si les Ivoiriens ne veulent pas manger le riz local, qu'ils mangent du sable »
 

Côte d'Ivoire: Ministère pour la promotion de la riziculture, Gnamien Konan : « Si les Ivoiriens ne veulent pas manger le riz local, qu'ils mangent du sable »

 
 
 
 7864 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 septembre 2019 - 09:47

Gnamien Konan


La création d’un Ministère pour la promotion de la riziculture dans le nouveau gouvernement continue de faire réagir les citoyens ivoiriens.


Les hommes politiques ne sont pas en marge de ce débat sur ce nouveau poste. C’est le cas, du président du parti, L@ Nouvelle Côte d’Ivoire.


Alors que, selon nos informations, Alassane Ouattara a souhaité donner un coup d'accelerateur en gonflant les moyens pour atteindre les objectifs en auto-suffisance alimentaire sur le segment du riz au regard de la menace asiatique, Gnamien Konan, lui, ne comprend pas la création de ce ministère, parce que selon lui, la Côte d'Ivoire qui a plein de bas-fonds peut dépenser 385 milliards pour importer du riz, alors que beaucoup d’autres de ses concitoyens et lui-même mangent du riz local.


« Mais ce n'est pas ce qu'il faut faire, c’est moins coûteux et plus simple il faut interdire l'importation de riz ou augmenter les taxes sur le riz importé », indique-t-il en bon opposant.


 

L’ancien DG des Douanes rappelle que, c’est avec le même ministre Gaoussou Touré, alors au transport, qu’il a été interdit l’importation de véhicules et de lancer.


« Alors si les Ivoiriens ne veulent pas manger le riz local, qu'ils mangent du sable Désolé.», et de souligner. « On n’a pas besoin de créer un ministère pour ça. Il faut donner les moyens aux structures déjà existantes. Car pour le moment, le problème numéro un, c’est que les Ivoiriens préfèrent manger le riz importé. Et ce que je dis est en train d'être fait au Nigéria, renseignez-vous. »


Pour Gnamien Konan, si ces 385 milliards que perd le pays en importation de riz sont dépensés ici, en consommation de riz local, l’Etat mettra automatiquement des dizaines de milliers de jeunes au travail.


 

« Au lieu de leur faire faire des études qui les conduisent tout droit au chômage. En plus nous améliorerons notre balance commerciale et ce serait bien pour notre future monnaie », soutient le Président de L@ Nouvelle Côte d’Ivoire.


« Nous allons nous atteler et nous promettons au président de la République de faire tout ce qui est de notre possible pour que d’ici à 2025 la Côte d’Ivoire soit autosuffisante et qu’à l’horizon 2030 la Côte d’Ivoire compte parmi les exportateurs mondiaux de riz », a promis pour sa part, Gaoussou Touré, lors de sa prise de fonction lundi dernier.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé poursuivi par la justice ivoirienne,...
 
 
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé poursuivi par la justice ivoirienne, réactions de ses proches
Politique
 
Guinée Equatoriale: A un mois de la Présidentielle, le premier ministr...
 
 
Guinée Equatoriale: A un mois de la Présidentielle, le premier ministre dénonce un projet de coup d' Etat
Ghana:  Akufo-Addo décèle un mal dans la CEDEAO et prône un correctif
Politique
Ghana: Akufo-Addo décèle un mal dans la CEDEAO et prône un corre...
Ghana il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire: Les Amis de Laurent Gbagbo demandent l'intervention de l'ONU dans son procès
Politique
Côte d'Ivoire: Les Amis de Laurent Gbagbo demandent l'interventio...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire: Depuis Paris, Soro catégorique, sa décision d'être candidat à la présidentielle de 2020 est définitive
Politique
Côte d'Ivoire: Depuis Paris, Soro catégorique, sa décision d'être...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Ministère pour la promotion de la riziculture, Gnamien Konan : « Si les Ivoiriens ne veulent pas manger le riz local, qu'ils mangent du sable »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
eh bien ca c'est bien radical bon courage mon cher comme la politique c'est aussi simple ajoute aussi que si tu veux pas boire de coca cola ivoirien boit de l'urine , si tu veux pas telephoner avec telphone ivoirien bref avec de la demagogie comme ca on peut aller loin il a vraiment changer dommage que la connerie a remplie ca tete ca explique pourquoi ADO l'a dégagé!!!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
lui il s'embete, il parle pour parler, koaci t'explique que ado veut plus de résultat dans le domaine donc il a jugé nécessaire de créer un ministère. Ca me parait clair. Maintenant on jugera sur les résultats de ce ministère dans ce domaine fondamental.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Houphouet4ever
Ils sont incorrigibles nos amis les MOR. Depuis que vous etes au pouvoir vous avez reussi quelles reformes? Et c'est a quelques mois des elections vous allez reussir celle de la riziculture? Ce gouvernement d'alibaba c'est une equipe de campagne electorale RDRHP, pas pour la CI. Pour quoi faire? Eh beh c'est pour voler l'argent du contribuable (et preparer ses arrieres aussi car ca xa sent le roussi!). Mais rassurez- vous. vous "rendrez gorge" dixit Nzueba, la petite eau douce, le moment venu.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Du n'importe quoi avec ce ministère Kloaba=vase-de-nuit en Baoulé. Demandons á ce ministre quel genre de riz mange t-il et quelle qualité d'eau boit-il et quel genre de viande de boeuf mange-t-il... ????? Le RDR lutte contre la prostitution, alors qu'ils "se prostituent eux memes..." DRAMANE se MOQUE des ivoiriens. DRAMANE est devenu un POISON pour la RCI
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Il est dangereux et radical ce moustique avec ses propositions saugrenues. C'est pas par l'interdiction on règle ce genre de déficit comme en Union Soviétique d'antan. Cela va exacerber le problème. Ce qu'il faut plutôt c'est créer les mesures incitatives nécessaires pour que les entrepreneurs ivoiriens et étrangers viennent investir ou investissent dans ce secteur.... On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Mr le ministre et ex DG des douanes vous parlez d interdire l'importation du riz, est ce possible quand on sait que les produits agricoles sous le WTO dont la Cote d Ivoire fait partie n'impose plus de quota mais que des tarifs? Vous le dites bien c'est simplement parce que c'est moins cher que les Ivoiriens se retrouvent à importer sinon aujourd'hui la production locale ne peut couvrir le besoin national en riz donc même si vous voulez augmenter la taxe sur le riz importé, vous n'aurez peut être rien résolu si ce n est de faire grimper un peu plus l inflation. Ne serait il pas judicieux que de reprendre cette politique rizicole instaurée par feu le président Boigny , laissée pour compte par son successeur parce que l entreprise d un de ses proches avait le monopole de l'importation (c est ce qui se disait en 1998), politique que Laurent Gbagbo aura tant bien que mal essayée de ressusciter mais faute de moyens aura oubliée? Nous en sommes à 350000 Tonnes de production , avec une bonne planification (même si je ne crois pas que Touré Gaoussou soit le meilleur en matière de gestion et planification) nous pouvons être à la couverture de la moitié du besoin national d'ici 7-10 ans. Cependant il ne devrait pas avoir un ministère rien que pour le riz, celui de l Agriculture pouvant parfaitement le faire
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement