Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 2020, depuis le Plateau, des femmes préoccupées avec la formation de deux blocs rivaux comme en 2011
 

Côte d'Ivoire: 2020, depuis le Plateau, des femmes préoccupées avec la formation de deux blocs rivaux comme en 2011

 
 
 
 4103 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 septembre 2019 - 17:40

Au Plateau, des femmes lancent un appel à la classe politique à quelques mois de l'élection présidentielle de 2020 (Ph KOACI)


En marge de la journée internationale de la paix célébrée chaque 21 Septembre, un groupe de femmes issu de différentes associations de femmes leaders, ont organisé à Abidjan au Plateau une cérémonie pour attirer l’attention de la classe politique ivoirienne à quelques mois de l’élection présidentielle de 2020, comme constaté sur place hier par KOACI.


À l’origine de l’organisation de cette journée, le Réseau Paix et Sécurité pour les femmes de l’espace Cedeao section Côte d’Ivoire (Repsfeco-CI), le groupe de travail femmes, jeunes, paix et sécurité de l’Afrique de l’Ouest et le Sahel section Côte d’Ivoire (Unowas-CI) et le Réseau Ouest Africain pour l’édification de la paix (Wanep-CI).


Réunies au sein de ces trois organisations, ces femmes se sont dites fortement préoccupées par la situation sociopolitique du pays à quelques mois de l’élection présidentielle de 2020.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Cette cérémonie a donc été organisée autour du thème « les femmes de Côte d’Ivoire veulent la paix» fut l’occasion pour ces femmes de faire savoir que la Côte d’Ivoire qui a connu des crises depuis de nombreuses années risque de basculer à nouveau dans la violence.


Ne pouvant rester indifférentes face à ce qui se passe avec la formation de deux blocs rivaux comme en 2011, ces femmes ont lancé un appel pressant à toutes les entités de la société ivoirienne en vue de mener des actions afin de renforcer la paix.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Nous femmes de Côte d’Ivoire source de vie, principales victimes avec nos enfants des conflits, nous ensemble avec les activistes de la paix, ne pouvons rester indifférentes face à ce qui se passe avec la formation de deux blocs rivaux comme en 2011 avec le risque d’entraîner notre pays dans un affrontement sanglant. Nous pensons qu’il est impératif de réagir vigoureusement et maintenant pour éviter le scénario catastrophique. Nous lancent un appel pressant à toutes les entités de la société ivoirienne en vue de mener des actions afin de renforcer la paix.», ont-elles déclaré dans une motion commune lue.

 

Ces femmes ont demandé aux responsables des leaders politiques de prendre conscience de leurs responsabilités dans la préservation de la paix en prenant de la hauteur dans leur prise de position en se détachant des discours haineux et violents.


«Aux femmes et hommes de média, d’agir en professionnalisme dans le respect de l’éthique et la déontologie. À la communauté internationale de respecter la souveraineté de la Côte d’Ivoire.», ont-elles conclu.

 

Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire - Cameroun : Coronavirus, fermeture de frontières, 22 iv...
 
 
Côte d'Ivoire - Cameroun : Coronavirus, fermeture de frontières, 22 ivoiriens face à l'impossibilité de rentrer au pays appellent à l'aide
Société
 
Malawi : Covid -19, le Malawi, 50ème pays africain à être touché, 4 pa...
 
 
Malawi : Covid -19, le Malawi, 50ème pays africain à être touché, 4 pays toujours « épargnés »
Somalie : Au moins 20 corps retrouvés à la suite de combats interclaniques dans le sud
Société
Somalie : Au moins 20 corps retrouvés à la suite de combats inter...
Somalie il y a 2 heures
 
Niger : Plus de 250 émigrants dont un bébé secourus en plein désert près de la Libye
Société
Niger : Plus de 250 émigrants dont un bébé secourus en plein dése...
Niger il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Le décès du Sous-directeur des interventions à la DPC pris dans la vague de l'infox du Coronavirus
Société
Côte d'Ivoire : Le décès du Sous-directeur des interventions à la...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: 2020, depuis le Plateau, des femmes préoccupées avec la formation de deux blocs rivaux comme en 2011
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Oui chères mamans, nous vous comprenons. Vous avez été leurrées par Bédié (jadis sous emprise du diable de sindou), le «mentaiirrr» de sindou et son parrain Sarkozy. On se souvient que l'argument principal, pour justifier la guerre contre GBAGBO et tous ces crimes odieux, enlever GBAGBO du pouvoir pour apporter la paix définitive. Mais, 8 ans après et 3000 morts (je ne parle même pas des massacres et viols perpétrés par l'ex rébellion de 2002 à 2009 et que ces vuvuzela veulent effacer de la mémoire collective), on réalise que le problème, ce n'était pas GBAGBO en réalité, mais ces buveurs de sang venus du nord nous sauver de GBAGBO. Ces tueurs sont près à tout (pour paraphraser M. Essy Amara) pour garder le pouvoir et pour ça, ils sèment déjà la psychose dans vos esprits. La seule solution chères mamans, mobilisez-vous pour dégager ces maudits du rdr du pouvoir en 2020. Ensuite, nous déclarerons le rdr d'organisation terroriste pour le combattre avec les moyens légaux. Ce kyste doit disparaître définitivement du paysage sociopolitique pour notre bien être à tous y compris des moutons ou rien eux mêmes. Courage braves mamans !!!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Oui nos vraies et belles femmes de CIV... La paix est vraiment mieux... Mervi pour votre initiative des pkus louables et des okus nobles... (Heureusement que les sauvages guenons frontistes comme la vipère endiablée simone aux cornes ne sont pas concernée)... Vive peace... Vive la paix ! On avance...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Voila, pourquoi nous parcourons toute la CI pour parler de réconciliation vraie, seul gage de préservation de la paix. J'ai noté et ceci depuis l'introduction de dramane sur la scène politique Ivoirienne, qu'il a demandé pardon aux habitants de yakro, lui d'habitude fier,arrogant, suffisant et hautain, sachant tout!!!!. C'est dire qu'il est vraiment sur le départ alors il songe à s'inscrire aussi dans cette réconciliation, même si cette demande est timide. La raison essentielle en est qu'en laissant le pouvoir, il ne voudrait pas en retour subir ce qu'il a fait aux autres!!!!.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement