Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Diabo plongée dans une léthargie,  le bureau des chefs sollicite le président de la COMNAT-ALPC et exclut toute forme politique
 

Côte d'Ivoire: Diabo plongée dans une léthargie, le bureau des chefs sollicite le président de la COMNAT-ALPC et exclut toute forme politique

 
 
 
 2203 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 septembre 2019 - 12:58

La rencontre à Diabo (Ph KOACI)


Créée en 1961, la sous-préfecture de Diabo dans la région du Gbèkè (centre), est plongée dans une léthargie totale depuis des décennies.


Pour sortir de l’ombre, le bureau des chefs de cette localité du Gblos, a sollicité le président de la Commission Nationale de Lutte Contre la Prolifération et la Circulation Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC), Kouadio Yao, par ailleurs fils de la région.


Selon le président du bureau, Nanan Kouamé Yébouet, ils sont venus demander à M. Kouadio, de leur venir en aide et surtout de s’impliquer dans le rassemblement des fils et filles.


 

« Le thème est très réjouissant et il nous a reçu en tant que frères. Nous nous sommes entendus sur le projet. Nous sommes de cœur avec lui », a déclaré Nanan Kouamé, avant d’exclure toute forme politique à leur démarche. « Nous ne sommes pas venus faire de la politique », a-t-il souligné, et d’ajouter: « Nous sommes venus pour qu’il nous aide. Et c’est pour ça que nous sommes là. Les chefs ont assez souffert. Nous cherchons des personnes pour nous aider », et un autre de renchérir.


« La sous-préfecture de Diabo est née en 1961, mais elle ne respire pas la santé qu’on aurait souhaité, alors qu’il regorge les cadres de valeurs. Nous souhaitons que des voix s’élèvent pour sortir Diabo de sa léthargie parce qu’il croupit sous des décombres et c’est inadmissible ! Nous avions chaud et nous avons trouvé l’ombre chez notre fils, Kouadio Yao. »


Quant au président du ComNat-ALPC, il s’est réjoui de la démarche de ses parents, et affirmé avoir donné son accord au projet de développement.


« Ils sont arrivés pour me saluer et m’indiquer que nous devons travailler main dans la main pour le développement de la sous-préfecture de Diabo », a confié M. Kouadio Yao. « Évidemment, j’ai répondu de façon très favorable et ensemble nous avons dégagé les pistes qui puissent nous permettre donc d’aller dans ce sens. Nous espérons que, à partir de ce jour, les choses pourront changer en ce qui concerne la sous-préfecture de Diabo. »


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement