Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, transformés en librairie malgré l'interdiction de Kandia,  des établissements contraignent l'ABOLI-CI à paralyser le marché
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, transformés en librairie malgré l'interdiction de Kandia, des établissements contraignent l'ABOLI-CI à paralyser le marché

 
 
 
 1732 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 28 septembre 2019 - 16:55

L'interdiction (ph KOACI)



Invitant les élèves à se procurer obligatoirement les ouvrages auprès d'eux malgré le décret n°2019-130 du 20 janvier 2019, portant application de la loi n°2015 du 20 juillet 2019 donnant l'exclusivité de la vente des ouvrages aux grossistes, librairies et bouquinistes, des enseignants de plusieurs établissements scolaires publics s'adonnent depuis belle lurette à la vente de fournitures scolaires au sein de leur école.


Effective depuis le Lundi 09 Septembre dernier, la rentrée scolaire 2019-2020 semble ne pas être reluisante chez des libraires et des bouquinistes de la ville de Bouaké rencontrés, qui voient des enseignants et établissements mués en librairies au grand dam des parents d'élèves.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Dénonçant ces agissements interdites par Kandia Camara, ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle opérés dans la majorité des écoles publiques de la région, Dayo Adama Paul, coordonnateur régional de l'Association des Bouquinistes et Libraires de Côte d'Ivoire (ABOLI-CI) dans le Gbêkê, s'insurge contre ces pratiques qui seraient mises en place par des réseaux bien implantés dans lesdits établissements.


 

« Nous traversons de véritables problèmes dans notre métier surtout dans la région de Gbêkê notamment à Bouaké. Nous sommes en pleine rentrée mais aucun client devant nos étalages.Cette année, on nous a promis que la ministre a pris des décisions strictes relatives à la vente des livres dans les établissements stipulant que la vente des livres dans les établissements est interdite depuis 2015. Ni le professeur, ni les agents de l'état ne doivent vendre des livres. Cette année encore à la réunion de rentrée à grand-Bassam, elle a réitéré que les ventes des fascicules sont interdites dans les établissements.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Nous avons l'impression que cela a même aggravé la situation (...) Dans les listes de fournitures qui leur parviennent, sur 10 livres, 8 sont à payer à l'école. Plus écœurant, certains établissements ont même érigé des librairies au sein de l'école enfreignant ainsi au décret n°2019-130 du 20 janvier 2019 portant application de la loi n°2015 du 20 juillet 2019 donnant l'exclusivité de la vente des ouvrages aux grossistes, librairies et bouquinistes. Dans la chaîne, le rôle de l'enseignant s'est quoi ? c'est d'enseigner et non de vendre. Quand l'enseignant se substitue en vendeur de livre, le système éducatif est en danger. Parce que l’élève qui paye le livre avec l'enseignant, n'aura pas les mêmes faveurs que celui qui paye ailleurs. Du coup, les élèves ont peur de payer les livres à la librairie...» a relevé le coordonnateur régional de l'ABOLI-CI.


Une visite de prospection dans certaines écoles publiques, en vue d'y constater la réalité de la question des ventes de livres, est plus ou moins démentie par les chefs d’établissements rencontrés par KOACI.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Du Lycée Classique au Lycée TSF en passant par le Lycée Moderne 2 et bien autres établissements, comme on s'y attendait, les responsables affirment ne pas être informés d'une quelconque vente de documents et d'ailleurs, avancent que la ministre aurait longuement insisté sur cette question et soutiennent que le message est bel et bien passé chez tous les enseignants.


Enfin, étant donné la proportion sur cette question et dans le but d'attirer le regard des autorités et au plus haut sommet la ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle sur cette affaire reste considérable, l'ABOLI-CI entend rentrer en grève et paralyser les marchés dès le Mercredi 02 Octobre prochain. 


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Formés à Barcelone, des impétrants ivoiriens ont reçu...
 
 
Côte d'Ivoire: Formés à Barcelone, des impétrants  ivoiriens  ont reçu à Abidjan leurs certifications
Société
 
Cote d'Ivoire: L'école de police dotée de véhicules d'interventions et...
 
 
Cote d'Ivoire: L'école de police dotée de véhicules d'interventions et du matériel  dans le cadre d'un partenariat avec le PNUD
Togo: Prof Kangni décroche des bourses de l'IMSP à des étudiants togolais au Bénin
Société
Togo: Prof Kangni décroche des bourses de l'IMSP à des étudiants...
Togo il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire: Lutte contre le racket, 21 policiers et 12 gendarmes épinglés ce trimestre,  désormais les chefs des éléments indélicats  poursuivis
Société
Côte d'Ivoire: Lutte contre le racket, 21 policiers et 12 gendarm...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire: Adzopé, les présumés meurtriers d'un soldat sur un site d'orpaillage mis aux arrêts
Abonnés
Côte d'Ivoire: Adzopé, les présumés meurtriers d'un soldat sur un...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, transformés en librairie malgré l'interdiction de Kandia, des établissements contraignent l'ABOLI-CI à paralyser le marché
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Kropedale
Tot tard ça va finir.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
Ultra libéralisme. Les livres sont les fruits d efforts intellectuels. Comment laisser l éducation de nos enfants dans les mains de soit disant bouquiniste, libraires... Des analphabètes boukface, libanais, Ahoussa et autres maliens, guineens. Les profs et les établissements vendent les livres justement pour combler un grand déficit. Il s occupent de leur unités pédagogiques, de leur conseil d enseignement, des club d anglais, des activité extra scolaire et en cas de malheur, assistent leur collègue. Car les fonds sont reparties. Des lors que la ministre arrête son hypocrisie et son cynisme. Tu ne peux pas appauvrir les ecole en reduisant de façon drastique et en même temps demander un rendement excellent. Les libraires et autres ils se font des sous et cest pour eux seuls. Si elle veut forcer ça va peter. Il ya trop de non dit et c est le gouvernement lui même qui favorise. Que les fonds pour le bon fonctionnement des écoles reviennent ou alors taisez vous. Quand dès mars, la craie manque dans les ecoles, ce ne sont pas les libraires qui sauvent vos fesses. Donc faites gaffe.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dioula
On sent la haine dans vos propos. A l'école on parle de bibliothèque et non de librairie. Si l'éducation des enfants te tiens vraiment à cœur, créé s'en un. Depuis quand un professeur achète la craie dans ce pays. Le Coges existe pour cela... Si vous avez 5 maîtresses comment voulez vous que ce salaire vous satisfasse. Desarme un peu ton cœur, au risque de me répéter, on sent trop de haine dans tes propos. Rien de logique ni intellectuelle
 
 il y a 3 semaines
dramani
Ou oublie trop facilement que bouaké est la capitale de l'ex rébellion. Rébellion un jour, rébellion toujours.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dioula
On sent trop de haine et de xénophobie dans certains commentaires. Dans une école on parle de bibliothèque et non de librairie monsieur l'intellectuel. Tu as un salaire qui ne te suffit pas parceque tu as 5 maîtresses plus ta pauvre épouse. Parmi ces 5 au moins 2 élèves.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
Un pauvre type qui croit tout expliquer avec ses Formule bateau. Vous etes certainement membre d un coges. Palez de ce dont vous avez connaissance sinon bouclez la. Peut être que si vous aviez des enfants vous sauriez. Cela dit il est grand temps que les secteurs clés de notre développement quittent des mains des étrangers comme c est le cas chez eux. Si cela fait de moi un xénophobe ok, j accepte. Le mot etranger fait mal a qui se reconnaît.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
Le problème posé est celui de l appauvrissement des coges par le système de paiement en ligne qui fait que l argent des coges non seulement n arrive pas à temps mais en plus il diminué pour des raison obscure. Les ecoles des le mois de mars commencent à être en difficulté. Reponds a ça au lieu de dire des bêtises. Élève le debat tres cher. Tirage impossible, craie zéro, rame zéro,. Au fait dis moi pourquoi les activités extra scolaires sont si rare actuellement ?? Pour une ministre qui est le fruit des oissu. Lol. Tu vois le debat est la ouvert. Demande aux proviseur pourquoi le nei traite directement avec les ecoles. Nouvelle édition ivoirienne.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement