Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Commémoration du 5e anniversaire de l'insurrection populaire
 

Burkina Faso: Commémoration du 5e anniversaire de l'insurrection populaire

 
 
 
 2603 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 31 octobre 2019 - 12:57

Roch Marc Christian Kaboré déposant des gerbes de fleurs en hommage aux martyrs



Les burkinabés ont commémoré ce 31 octobre le cinquième anniversaire de l’insurrection populaire de 2014, qui a fait tomber le régime de Blaise Compaoré, et rendu hommage aux martyrs de ce soulèvement et de la résistance au putsch raté de 2015. 


Une cérémonie solennelle a été organisée par les autorités au monument des héros nationaux, marquée par un retentissement de la sirène, suivi d’une minute de silence sur toute l’étendue du territoire national. 


Présent au cours de cette sobre cérémonie, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a procédé à un dépôt de gerbes de fleurs en hommage aux martyrs. 


Il a ensuite appelé ses concitoyens à l’unisson, au courage et à la solidarité, notamment face à la menace sécuritaire, avec des attaques terroristes de plus en plus fréquentes. 


 

« L’insurrection populaire a été une étape importante de la vie de notre pays. Il est donc tout à fait normal qu’à l’occasion de cet anniversaire, nous ayions une pensée pieuse pour tous ceux qui sont tombés pour cette victoire du peuple », a déclaré le président Kaboré. 


Selon lui, ce soulèvement populaire à scellé la victoire du peuple burkinabè contre «la position définitive que certains voulaient garder à la présidence, le non-respect des engagements constitutionnels et pour la nécessité d’assurer à notre pays, une alternance politique qui permette de consolider la démocratie et le développement».


Cependant, a-t-il tempéré, il s’agit d’une «victoire d’étape dans la longue marche du peuple burkinabè vers la liberté, la paix, la sécurité et le développement ». 


«Il faut que nous restions soudés par rapport à l’hydre terroriste qui a commencé à faire feu sur notre pays. C’est un combat de longue haleine. Nous devons rester débout » a-t-il indiqué.



 

Et de lancer un « message de courage et de solidarité, qui appelle à l’unisson car le pays est attaqué ».


« Je suis certain qu’ensemble, comme par le passé, les Burkinabè feront honneur à leur pays et que nous pourrons revivre dans une certaine paix et une certaine sérénité » a ajouté, affirmant que « c’est cette unité-là qui nous a permis de sortir les 30 et 31 octobre 2014 pour résoudre la situation que vivait notre pays ». 


Depuis plus de quatre ans, le Burkina Faso est confronté à des attaques terroristes qui ont fait de 600 morts et 486.000 déplacés internes.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Amadou Gon de retour en bonne santé, bon coup de com' en vue de la campagne présidentielle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tous les partis politiques s'accordent à appeller à l'enrolement, bon...
 
2250
Oui
59%  
 
1469
Non
38%  
 
121
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement