Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Secteur du pétrole, depuis l'Afrique du Sud, Abidjan lance un appel à manifestation d'intérêt sur 5 blocs
 

Côte d'Ivoire: Secteur du pétrole, depuis l'Afrique du Sud, Abidjan lance un appel à manifestation d'intérêt sur 5 blocs

 
 
 
 2334 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 novembre 2019 - 08:42

En vue de promouvoir les avantages liés à son bassin sédimentaire, une délégation d’officiels ivoiriens, conduite par Jean-Baptiste Aka, Directeur de Cabinet du ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables séjourne à Cape Town en Afrique du Sud dans le cadre de la Semaine Africaine du Pétrole dénommée « Africa Oil Week » qui a débuté le 4 novembre dernier et prend fin le 8.


Aujourd’hui, la délégation ivoirienne a exposé aux compagnies pétrolières, les opportunités d’investissement dans le bassin sédimentaire de Côte d’Ivoire.


Cette année ce sont au total,18 blocs en promotion avec un accent particulier sur 5 qui regorgent de forts potentiels et dont les données sont suffisantes pour une mise en exploitation rapide qui ont été présentés par la délégation ivoirienne. 


Il s’agit des blocs CI-800, CI-801, CI-802, CI-102, CI-503 qui ont été mis à manifestation d’intérêt.


Au cours des exposés et rencontres bilatérales, les représentants du ministre Abdourahmane Cissé ont vanté la façade maritime de la Côte d’Ivoire longue de 500 km et ont précisé que son bassin sédimentaire d’une superficie de 87 000 km2, dispose d’un potentiel pétrolier important.


Pour convaincre davantage les participants à Africa Oil Week, les représentants de la Côte d’Ivoire ont révélé que les perspectives d’avenir en matière de gaz et de pétrole sont prometteuses.


 

Ambroise Niamien, conseiller technique en charge des hydrocarbures, a à l’occasion rappelé les performances de l’industrie pétrolière ivoirienne.


Il a mentionné qu’avec 4 blocs producteurs comprenant 8 gisements, le bassin sédimentaire ivoirien fourni aujourd’hui environ 38 000 barils jour de pétrole brut et 213 millions de pieds cubes jour de gaz naturel.


«La quasi-totalité du gaz naturel produit est utilisée pour la production électrique. La Côte d’Ivoire constitue donc un marché captif du gaz naturel et les besoins actuels et à venir, pour satisfaire la demande nationale et l’exportation en électricité, sont de plus en plus importants » a-t-il ajouté.


Le conseiller a rassuré les industries intéressées par la destination de la Côte d’Ivoire de l’aménagement du Code Pétrolier de 1996 par l’Ordonnance n° 2012-369 du 18 Avril 2012 portant modification de la loi n°96 – 669 du 29 août 1996 portant Code Pétrolier et de l’adaptation aux nouvelles exigences du secteur, des Contrats de Partage de Production (CPP).


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Il a également fait cas de la forte promotion pétrolière initiée, de la réalisation de plusieurs campagnes sismiques et des forages d’exploration avec des découvertes d’indices d’hydrocarbures dont certaines sont en cours d’évaluation.


Sans oublier, l’amélioration de la gouvernance du secteur des hydrocarbures par un suivi effectif des obligations contractuelles.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Kablan Duncan démissione pour pouvoir se présenter à la présidentielle ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Préssenti, Patrick Achi ferait-il un bon premier ministre?
 
3536
Oui
75%  
 
1042
Non
22%  
 
164
Sans Avis
3%  
 

0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement