Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Mise en œuvre de la CMU et son arrimage avec la MUGEFCI, les fonctionnaires dénoncent des  désagréments et proposent
 

Côte d'Ivoire: Mise en œuvre de la CMU et son arrimage avec la MUGEFCI, les fonctionnaires dénoncent des désagréments et proposent

 
 
 
 4617 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 novembre 2019 - 10:11

Depuis la mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle (CMU) en octobre dernier et son arrimage avec la MUGEFCI, les fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire, ne cessent de dénoncer les  désagréments qu’ils subissent.


Ils ont interpellé la Plateforme Nationale sur cette question qui s’est réunie mercredi à Abidjan. Après avoir entendu l’exposé de leur camarade Oumar Koffi, Secrétaire Général National du SYNIADECI (syndicat national des infirmiers anesthésistes diplômés d’Etat de CI) expert des questions CMU, et le compte-rendu du président de la Plateforme Nationale relativement à ses différentes rencontres avec les autorités sur la question, l’assemblée a fait les recommandations suivantes :


Elargir le panier des soins (augmenter le nombre de pathologies courantes pris en charge, le nombre de médicaments pris en charge ainsi que le nombre de mutualistes bénéficiaires, consécutivement au paiement de la part patronale de l’Etat employeur qui s’élève à 425 millions et des ressources supplémentaires générées par la réduction de la production des bons MUGEFCI .


En ce qui concerne l’Etat, la plateforme l’invite à Clarifier et simplifier la relation CMU- MUGEFCI pour le bien être du fonctionnaire.


 

« Accélérer la réhabilitation des infrastructures sanitaires et leur équipement ; Régler les revendications des personnels de santé face à la mise en œuvre de la CMU et à l’avènement de la réforme hospitalière ; Prendre une dérogation spéciale en faveur des fonctionnaires bénéficiaires d’une assurance complémentaire afin qu’ils puissent avoir accès au niveau 2 de la pyramide sanitaire c’est à dire les hôpitaux généraux et centres hospitaliers régionaux », indique la plateforme , avant de lancer à l’endroit de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) :


« Améliorer l’accessibilité des bons de prise en charge, notamment dans les hôpitaux publics et les cliniques privées ; Alléger le parcours de soins pour les fonctionnaires ; Ravitailler en médicaments CMU les pharmacies privées et les hôpitaux. »


Au terme de ces recommandations, la Plateforme Nationale voudrait réaffirmer sa compassion à l’endroit des travailleurs et en particulier des fonctionnaires et leurs familles. Elle les rassure de son engagement à œuvrer pour mettre fin à leur souffrance.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Mali : Le chef algérien d'AQMI Abdelmalek Droukdala abattu par les for...
 
 
Mali : Le chef algérien d'AQMI Abdelmalek Droukdala abattu par les forces françaises
Société
 
Nigeria : Suspension de visa pour le Liban après la vente aux enchère...
 
 
Nigeria :  Suspension de visa pour le Liban après la vente aux enchères d'une nigériane
Ghana :   Reprise sélective des cours à partir du 15 juin, situation sur la Covid-19
Société
Ghana : Reprise sélective des cours à partir du 15 juin, situat...
Ghana il y a 22 heures
 
Afrique : Covid-19,le CDC Afrique appelle les pays à tripler leurs tests dans les 3 mois à venir
Société
Afrique : Covid-19,le CDC Afrique appelle les pays à tripler leur...
Afrique il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Bruno Koné annonce la délivrance des ACD entre trois et six mois maximum pour les cas les plus complexes
Société
Côte d'Ivoire : Bruno Koné annonce la délivrance des ACD entre tr...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Mise en œuvre de la CMU et son arrimage avec la MUGEFCI, les fonctionnaires dénoncent des désagréments et proposent
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pour ce qui concerne la réhabilitation des infrastructures et bêh, ne voyez-vous pas les milliards consentis à cet effet ? Pour les désagréments, il faut comprendre que c'est un début. Comme tout programme d'envergure nationale y'a toujours des retouches à faire et des difficultés au départ dans le déroulement. C'est partout même dans les pays développés. Donc, un peu de patience. Les bords seront arrondis avec le temps... Vos propositions seront toujours bonnes pour nous faire avancer. Nous sommes en effet tous des acteurs....
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement