Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Présidentielle de 2020, le Gouvernement sollicite l'UE pour l'observation du scrutin, elle promet «bien» travailler avec la Côte d'Ivoire
 

Côte d'Ivoire: Présidentielle de 2020, le Gouvernement sollicite l'UE pour l'observation du scrutin, elle promet «bien» travailler avec la Côte d'Ivoire

 
 
 
 4662 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 décembre 2019 - 14:12

Jobst Kirchmann et Ally Coulibaly lundi à Abidjan (ph KOACI)


A quelques mois de l’élection présidentielle d’octobre 2020, le gouvernement ivoirien a sollicité l’Union Européenne pour l’observation de ce scrutin très attendu par la population. Jobst Kirchmann, Ambassadeur de l’UE a rendu public cette information à l’occasion de la deuxième session du dialogue politique Côte d’Ivoire-Union Européenne au titre de l’année 2019.


L’Ambassadeur a salué la confiance que le Gouvernement ivoirien accorde à l’UE et a promis que les deux parties travailleront ensemble pour de bonnes élections.


«Je voudrais féliciter le gouvernement de sa confiance, dans les élections consensuelles, le fait que vous avez demandé l’observation électorales à l’Union Européenne, montre la confiance du gouvernement dans les élections. Il montre aussi la confiance dans notre impartialité. Ça je crois c’est aussi important, parce que l’observation électorale ne juge jamais les résultats, il juge un processus. Je vous remercie pour cette confiance doublement en vous-mêmes et nous et je suis sûr qu’on va bien travailler ensemble sur les élections,» a-t-il déclaré.


Premier partenaire commercial, premier partenaire au niveau des investissements directs en Côte d’Ivoire, l’Union Européenne veut accroitre ses échanges dans le pays. Jobst Kirchmann a à l’occasion souligné l’avancée vers la mise en œuvre de l’Accord de partenariat intérimaire.


«Monsieur le ministre, c’est grâce à vous, grâce au Premier ministre qu’on peut dire aujourd’hui qu’on a signé le dernier circulaire qui nous permet la libéralisation des lignes tarifaires de 155 lignes tarifaires, c’est une façon de nous féliciter mutuellement, » a-t-il conclu.


L’ouverture de cette deuxième session a été présidée par le ministre Ally Coulibaly qui a remplacé son homologue des Affaires étrangères, M. Marcel Amon Tanoh empêché.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Il a affirmé que son pays et ses partenaires européens ont vocation et mutuellement intérêt à développer une coopération d’excellence tant bilatérale que multilatérale.


Lors de la première session tenue le 7 juin 2019, l’UE et la Côte d’Ivoire ont décidé de la mise en place d’un comité de suivi tripartite pour un suivi régulier des dossiers en cours, sur la base d’une feuille de route convenue d’un commun accord, indiquant les points de divergence et les points de convergence.


Ally Coulibaly a souhaité que la seconde session soit consacrée à l’examen des points de divergence et au suivi de la mise en œuvre des points d’accord de la première session.


«Je souhaite que l’année 2020, puisse nous permettre d’aborder d’autres sujets. Nous devons continuer à veiller en 2020 à ce que nos dialogues soient équilibrés entre des partenaires qui se rendent mutuellement compte des sujets susceptibles de concernés leurs relations exemplaires. A cet égard, la réciprocité et la confiance doit être de mise pour que la nouvelle alliance Afrique- Union européenne préconisé par l’Union européenne ait un contenu, un sens qui puisse véritablement changer la donne,» a-t-il ajouté.


Selon le représentant de Marcel Amon- Tanoh, ce 2e dialogue politique portera sur des points déjà discutés au mois de juin et sur lesquels, les participants ont jugé utile de revenir pour les approfondir si nécessaire ou les régler et tirer des conclusions.


Ally Coulibaly a annoncé que la question des élections de 2020, qui semble susciter une grande attention, de même que les appréhensions de la part des partenaires seront abordées au cours des débats.


 

«La Côte d’Ivoire tient à rassurer qu’elle est confiante et que les élections se dérouleront de façon transparente et apaisée. A cet égard, la Côte d’Ivoire prend toute disposition pour assurer une meilleure préparation de ces échéances électorales dont chacun et chacune mesure l’importance, » a-t-il précisé.


Ally Coulibaly a également mentionné que les discussions tourneront autour des questions de commerce, d’investissement et d’environnement et de divers aspects de la coopération au développement.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«La Côte d’Ivoire apportera des réponses attendues, en particuliers sur la mise en œuvre de l’accord de partenariat économique, sur le partenariat pour la pêche durable et sur l’additionnalité de l’aide, » a souligné, le ministre de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur.


Son vœu est que des réponses soient trouvées sur les accès des produits ivoiriens au marché européen, sur les décaissements des financements en cours, et sur les efforts de l’union européenne à mettre en œuvre l’accord de Paris sur le climat et pour appuyer les efforts de ces partenaires en faveur du continent africain, grande victime du changement climatique.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 30 sep...
 
 
Côte d'Ivoire : Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 30 septembre 2020
Politique
 
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara inaugure la Voirie réhabilitée de Ya...
 
 
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara inaugure la Voirie réhabilitée de Yamoussoukro
Côte d'Ivoire : Le Général de corps d'arme, Touré Sékou nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en Gambie, Jean-Christophe Belliard nouvel Ambassadeur de France à Abidjan
Politique
Côte d'Ivoire : Le Général de corps d'arme, Touré Sékou nommé amb...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Le projet de budget pour l'année 2021 adopté, 8621,1 milliards de FCFA, progression de 6,9% par rapport à 2020
Politique
Côte d'Ivoire : Le projet de budget pour l'année 2021 adopté, 862...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Mali : Deux soldats tués dans un« guet-apen» entre Douentza et Boni
Politique
Mali : Deux soldats tués dans un« guet-apen» entre Douentza et Bo...
Mali il y a 10 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Présidentielle de 2020, le Gouvernement sollicite l'UE pour l'observation du scrutin, elle promet «bien» travailler avec la Côte d'Ivoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
y'aura pas moyen de venir mentir ici sur le resultat tout sera clair comme ca vous irez pas dire a la communauté intl des conneries mais que les choses soit clair y'aura pas de melangeur , d'empecheur a bon entendeur
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Eux là ils aiment mettre leur nez dans affaire d'elections en afrique deh ! Complices ou manipulateurs?
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
C'EST PARCEQU'UNE ÉLECTION EN AFRIQUE EST EN GRANDE PARTIE FINANCÉE PAR LES OCCIDENTAUX. ON ENCORE SOUS TUTELLE. ÇA FAIT MAL MAIS C'EST VRAI.LEUR OPINION SERT DE BAROMÈTRE POUR LA CRÉDIBILITÉ DE NOS ÉLECTIONS TROPICALES.
 
 il y a 9 mois
JACOB@CHOCOTO
C'est normal.pour qu'il te donne des prêts ,ils doivent te reconnaître comme chef suprême et incontestable de ton peuple.sinon les états unis ne se font pas assister par l'UE mais il se raconte que leur élections sont credibles
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
plumebleu
Vous ne comprenez rien du plan de Dramane. Dramane a tout fait pour maintenir sa CEI avec le soutien de l'UA et de l'UE qui l'ont légitimée par leurs différentes visites rendues à cette institution électorale donnant l'impression qu'elles sont soucieuses du déroulement des élections qu’elles souhaiteraient apaisées, libres, démocratiques et transparentes, c’est de la poudre aux yeux des naïfs. Puisque sa CEI est maintenue selon la décision de la cours africaine, il va tripatouiller les listings électoraux et les bourrer de ses partisans étrangers et nationaux et ensuite, placer des valets dans les différentes CEI locales pour achever le travail et gagner au premier tour. Vous croyez que c’est fortuit, sa déclaration d’élection à un seul tour, nous les initiés, avons déjà vu ses manigances. L’ONU et l’EU seront là, les élections truquées vont se dérouler sans heurtes et l’on dira que les élections ont été transparentes et justes, l’EU et l’ONU feront des déclarations d’une élection transparente et démocratique et vlan, c’est scellé, la CEI proclame les résultats et le RHDP sort vainqueur devant la coalition PDCI-FPI. Alors que dans les faits et la réalité, c’est impossible que Dramane et son RHDP gagne devant cette coalition PDCI et alliés-FPI et alliés. Même PDCI seul ou FPI seul, il gagnera jamais à plus forte raison, la coalition !!!!!!
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Dès que Dramane est en difficulté, il court appeler sa communauté mafieuse dite internationale. Où il était l'UE en 2015 ???? Si les différents peuples en Afrique ne s'organisent pas pour chasser tous ces laquais plus ou moins zélés de l'impérialisme, cela ne s'arrêtera pas par un coup de baguette magique...
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement