Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Pour l'opposition « c'est l'échec lamentable » du pouvoir  face au terrorisme, qui  vaut la « convocation humiliante » à Pau
 

Burkina Faso: Pour l'opposition « c'est l'échec lamentable » du pouvoir face au terrorisme, qui vaut la « convocation humiliante » à Pau

 
 
 
 1667 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 décembre 2019 - 16:59

Le 04 décembre dernier, le Président français Emmanuel Macron a annoncé depuis Londres, par voie de presse, qu’il invitait les présidents des cinq pays du G5 Sahel le 16 décembre prochain à Pau, dans le sud de la France.


Il s’agira pour les chefs d’état conviés de clarifier leur position sur la présence militaire française au Sahel, au moment où des voix s’élèvent pour critiquer cette présence.


«Le contexte, la forme, et surtout le ton utilisé, font de cette convocation, empreinte de mépris, une insulte aux peuples des cinq pays concernés. C’est aussi une façon pour M. Macron d’humilier les présidents de ces pays qui, incapables d’organiser le combat contre les groupes terroristes qui menacent leurs pouvoirs, sont obligés de se soumettre », a réagi ce mardi l’opposition burkinabé lors d’un point de presse. 


En rappel, dès l’annonce du président Français, le Président Roch Marc Christian Kaboré a réagi en assurant qu’il irait en France pour répondre à cette invitation, faite par voie de presse. 


« Quand le Président Kaboré dit que ce sera l'occasion de se parler franchement, il oublie que ce n'est pas lui qui a pris l’initiative de la rencontre, mais que c'est Macron qui l'a convoqué. Si lui il voulait discuter franchement avec Macron, pourquoi n'a-t-il pas pris l'initiative de la rencontre, ne serait-ce qu’en sa qualité de Président du G5 Sahel? », interroge le CFOB. 


« Quelle franchise le Président Kaboré peut-il avoir dans le contexte actuel avec la France sur la question du terrorisme ? Peut-il rompre les accords qu’il a signés? Non, il n’osera pas !

Peut-il, séance tenante, demander le départ des bases françaises de notre pays ? Non, il n’osera pas », poursuit l’opposition


 

«C’est l'échec lamentable du MPP face au terrorisme, qui nous vaut cette convocation humiliante de la France, à laquelle notre président défèrera comme s'il était un sous-préfet français », a déclaré le président du REDBF Adama Seré. 


« Depuis quatre ans que les forces du mal nous attaquent, nos dirigeants n’ont pu imaginer et encore moins mis en œuvre une stratégie intelligente pour contrer l’ennemi.

Malgré les budgets faramineux votés, malgré les nombreux changements de ministres de la défense et de la sécurité, notre situation sécuritaire a empiré depuis quatre ans », a-t-il soutenu. 


Pour l’opposition, le parti de Kaboré et ses alliés « financent des officines qui publient des messages anti impérialistes sur les réseaux sociaux, inventent des faux accords à renouveler, et prêtent à leur champion des postures nationalistes alors que tout le monde sait que le MPP est arrivé au pouvoir grâce au régime social-démocrate de François Hollande, sur recommandations de certains présidents de la sous-région, membres comme lui, de l’Internationale socialiste ». 


« En politique comme dans la vie, en effet, on récolte toujours la honte si on part nuitamment signer des accords avec la France, et revenir jouer à l’anti-impérialiste le jour. L’heure de vérité a sonné et les masques vont tomber le 16 Décembre à Pau », selon l’opposition 


Pour elle, « à Pau, nos dirigeants vont faire profil bas et s’excuser des critiques qui visent la France. Il y a de fortes chances que face à l’exaspération des autorités françaises, nos cinq chefs d’Etat réaffirment, peut-être même par écrit, leur souhait que la France reste, et prennent l’engagement, comme on le voit déjà au Mali, d’appeler leurs populations au calme».


 

Selon l’opposition, « Seule notre capacité en tant que nation unie et réconciliée avec elle-même, notre capacité à organiser notre propre défense, peuvent nous permettre de venir à bout du terrorisme ».


Cela est d’autant plus évident que « la France ou les autres pays qui participent actuellement au théâtre des opérations ne seront pas là éternellement ».


« Leurs budgets sont aussi limités et leurs opinions publiques n’accepteront pas le ballet incessant de cercueils qui ramènent des corps de soldats tombés pour des causes qu’elles ignorent », conclu l’opposition


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d‘Ivoire: Odette Lorougnon : « Pourquoi j'accuse la CPI... »
 
 
Côte d‘Ivoire: Odette Lorougnon : « Pourquoi j'accuse la CPI... »
Politique
 
Cameroun: 182 officiers et aspirants de plusieurs nationalités africai...
 
 
Cameroun: 182 officiers et aspirants de plusieurs nationalités africaines reçoivent leurs épaulettes à Yaoundé
Guinée: Reporté à plusieurs reprises, le procès  du massacre du stade de 2009   se tiendra en Juin
Politique
Guinée: Reporté à plusieurs reprises, le procès du massacre du s...
Guinée il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Mandat d'arrêt émis contre Guillaume Soro, et si le statut d'Interpol empêchait son extradition au pays
Politique
Côte d'Ivoire: Mandat d'arrêt émis contre Guillaume Soro, et si l...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Mali: Deux soldats français blessés dans une explosion à Tombouctou
Politique
Mali: Deux soldats français blessés dans une explosion à Tombouct...
Mali il y a 3 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso: Pour l'opposition « c'est l'échec lamentable » du pouvoir face au terrorisme, qui vaut la « convocation humiliante » à Pau
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Pourquoi aller à Pau???? C’est Macron qui se sent lesé du sentiment grandissant anti français dû à la présence des troupes françaises en Afrique; que faire ???? Macron rappelle ses troupes françaises à Pau pas appeler comme une convocation les chefs d’Etats africains à Pau. Que Macron protège ses fils en les ramenant au pays; ces militaires n’y font rien pour protéger les populations d’ailleurs. A titre d’exemple Donald Trump à rapatrié les troupes américaines de la Syrie sans convoquer qui que ce soit. Macron tu n’as pas besoin de l’avis des sous prefects que sont ces valets-presidents afraicains pour aller à Pau, renvoie tes troupes en France; point barre.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace110
Ko échec... Mais comment ne pas se marrer avec cette opposition d’inconséquents et virtuellement idiots. Vous vous plaigniez de l'immersion des occidentaux qui veulent vous aider sous prétexte qu’ils viennent vous recoloniser. Et maintenant, vous parlez d’échec ? voyons... Pinheads... On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur Kutwa tente t-il d'alerter sur un pire possible en 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La levée des immunités des députés pro-Soro vous parait-elle normale?
 
941
Oui
30%  
 
2101
Non
66%  
 
121
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement