Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Elecam publie les listes de candidatures provisoires retenues pour les élections du 9 février 2020
 

Cameroun: Elecam publie les listes de candidatures provisoires retenues pour les élections du 9 février 2020

 
 
 
 5314 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 décembre 2019 - 00:51

 Le président du conseil Electoral ce lundi (Ph Koaci)


Élections Cameroon (Elecam, organe en processus électoral), a publié ce lundi 9 décembre 2019 les listes provisoires des candidatures retenues aux élections législatives et municipales du 9 février 2020. 


À deux mois du scrutin, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), est toujours absent. La formation de Maurice Kamto avait annoncé son intention de boycotter le scrutin. Le Mrc exige avant toute participation la modification du code électoral et la résolution de la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du sud-ouest.

Dans le sillage du Mrc le Cameroon People’s Party (CPP), a également annoncé son intention de boycotter le scrutin, quasiment pour les mêmes raisons que celles invoquées par le parti de Maurice Kamto.  


S'agissant des législatives 2020, 489 listes de candidatures représentants 35 partis politiques ont été déposées sur les 180 circonscriptions électorales. 451 ont été acceptées et 38 rejetées.  

Pour ce qui concerne les municipales qui se déroulent dans les 360 communes que compte le Cameroun, 42 partis politiques ont déposé les listes. Soit 539 listes.


 Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc au pouvoir), est présent sur l'ensemble des circonscriptions électorales pour ce qui concerne les législatives. La formation de Paul Biya a vu le rejet de quelques-unes de ces listes dans certaines mairies. 


 

Elecam a écarté des listes pour les raisons liées à la présence  des doublons pour la même élection du même parti politique, liste incomplète, défaut de cautionnement, non payement de la caution, défaut de l'attestation de non redevance, liste incomplète ou encore pour déclaration de candidature non légalisée. 


"La décision de rejet d’une candidature ou celle portant publication des candidatures peut faire l’objet d’un recours devant le conseil constitutionnel, dans les conditions fixées par le Code électoral", a précisé Enow Egbe Abrams, le président du conseil électoral.  


Les contestations ou réclamations relatives au rejet ou à l’acceptation des candidatures {…} sont soumises au conseil constitutionnel dans un délai maximum de 2 jours, souligne l’article 129 du Code électoral camerounais. 

Selon le code électoral, le contentieux des municipales se déroule devant les tribunaux administratifs. 

Elecam va transmettre dès ce 10 décembre les listes des candidats au conseil constitutionnel avant la publication des listes définitives.


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com- 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
2
Oui
0%  
 
566
Non
82%  
 
120
Sans Avis
17%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement