Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria: Enquête après une attaque contre la résidence de Goodluck Jonathan à Bayelsa
 

Nigeria: Enquête après une attaque contre la résidence de Goodluck Jonathan à Bayelsa

 
 
 
 2205 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 26 décembre 2019 - 12:25

Goodluck Jonathan (ph)


L'Armée nigériane a ouvert une enquête après que ses soldats aient repoussé une attaque armée à l’aube du 24 décembre dernier contre résidence de l'ancien Président Goodluck Jonathan à Otuoke, dans l'Etat de Bayelsa. D’après un proche de l’ancien Président, Jonathan n'était pas dans la résidence au moment où l'attaque a eu lieu.

 

Le bilan de l’attaque fait état d’un soldat nigérian tué et un autre blessé au combat. Du rang des assaillants qui ont été repoussés et qui ont pris la fuite, il est signalé des blessés.


Pour les faits, le porte-parole de l'opération Delta Safe, le Major Jonah Unuakhalu, a expliqué que des hommes armés avaient attaqué une canonnière militaire déployée près de la maison de l'ancien Président dans l'après-midi de mardi alors que les soldats étaient en faction.


L’attaque contre la résidence de Jonathan a été condamnée, entre autres, par le Président Muhammadu Buhari et le principal parti de l’opposition nigériane, le PDP.

 

Pour sa part, Ikechukwu Eze, le porte-parole de Jonathan a déclaré que l'attaque a eu lieu à un poste de sécurité « près de la résidence de l'ancien Président Dr. Goodluck Ebele Jonathan à Otuoke, dans l'Etat de Bayelsa ».


 

Sur le déroulement de l’attaque et la riposte des soldats, Eze a précisé dans sa déclaration que « les hommes armés qui ne pouvaient pas supporter la puissance de feu des militaires ont été forcés de battre en retraite. Un soldat, malheureusement, a perdu la vie dans le combat tandis qu'un autre a été blessé. Le soldat blessé qui est actuellement soigné dans un centre médical à Yenagoa est dans un état stable ».


Sur la probable provenance des assaillants, une source dans le milieu a fait savoir que les hommes armés sont passés par un poste de contrôle au bord de la rivière près de la résidence de l'ancien Président, sur cinq vedettes rapides et ont ouvert le feu sur les soldats qui assuraient la sécurité dans le milieu.

 

Enfin et pour tout, l’Armée a appelé les habitants de Otuoke à vaquer à leurs occupations légales et que la sécurité des vies et des biens est la priorité des soldats pendant la période des fêtes et au-delà.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement