Nigeria Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria: L'Armée et Boko Haram dans les viseurs de la CPI
 

Nigeria: L'Armée et Boko Haram dans les viseurs de la CPI

 
 
 
 1495 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 janvier 2020 - 17:24

Locaux de la CPI à La Haye (ph)


La Cour Pénale Internationale (CPI) par l'intermédiaire du bureau de son procureur  a recensé 10 cas possibles de crimes contre l'humanité qu'il pourrait porter contre les forces de sécurité nigérianes et les trois factions des groupes insurgés opérant sous le nom de Boko Haram.


 

Le rapport, daté du 5 décembre 2019, a identifié sept cas possibles qui pourraient être intentés contre les insurgés de Boko Haram et trois cas possibles qui pourraient être portés contre des membres des forces de sécurité nigérianes.

 

Dans le rapport de fin d'année sur les activités d'examen préliminaire, le procureur de la CPI a classé le Nigéria parmi les 11 pays qui font l'objet de poursuites pour crimes de guerre et crimes internationaux relatifs aux droits de l'homme.

 

Pour sa part, le Nigéria est dans la phase trois des phases d'enquête portant sur la recevabilité, laquelle est la dernière étape avant la conclusion de l'enquête dans le cadre des procédures de la CPI.

 

Les crimes que la CPI pourraient tenir les responsables de Boko Haram sont entre autres les « attaques ciblées contre la population civile; enlèvements et emprisonnement de civils; attaques contre les écoles, recrutement et utilisation d'enfants pour participer aux hostilités ».

 

Quant aux forces de sécurité nigérianes, la CPI pourrait retenir contre elles des crimes comme « des homicides, des actes de torture ou des mauvais traitements infligés à des personnes âgées soupçonnées d'être des membres ou des sympathisants de Boko Haram dans le nord-est du Nigéria ».

 

Le Nigéria a ratifié les instruments de la CPI en 2001, conférant ainsi donc à la Cour la compétence pour juger les crimes internationaux relatifs aux droits de l'homme commis sur le territoire du Nigéria ou par son ressortissant.

 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98  95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria: L'Armée et Boko Haram dans les viseurs de la CPI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Oú etait Fatou(CPI), depuis que cette secte SATANIQUE-et-BARBARE de Boko Haram , tue, massacre des centaines d'innocentes personnes ????>>> @SRIKA qui a ses sources authentiques, ne cesse pas de dire et de le repeter que le Coran a été en partie falsifié , meme-vase-de-nuit pour la Ste Bible dont je dispose aussi des vrais textes et paroles de Emmanuel alias Jesus Christ ainsi que la VRAIE-VERITE-ATHENTIQUE de sa vie qu'on nous cache. Certains @KOACInautes pensent que @SRIKA blasphere(anti-religieux).... et bien NON !!! Je pratique une voie SPIRITUELLE basée sur les textes reels de feu- Ange Gabriel et de Emmanuel et surtout du 1er prophete sur terre qui s'appelle Enock(le VRAI ENOCK) , mort il y a pres de 9 000 ans. J'ai pu savoir pourquoi il y a une énorme DIFFERENCE entre l'Islam et le Christianisme alors c'etait le meme Ange Gabriel qui avait initié ces deux deux religions via deux differentes personnes, a savoir "AKA" Emmanuel alias Jesus Christ et de "AKA" Abul Quassim Ibn Mouhamad Abd-Allah , alias Prophete Mahomet. N/B:... le nom "AKA" est une nomination(titre) de noblesse au royaume de ange Gabriel pour ceux qui reçoivent des enseignements divins et cosmiques.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement