Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Énumérés par une fondation, voici les secrets d'une société humaine évoluant collectivement
 

Côte d'Ivoire: Énumérés par une fondation, voici les secrets d'une société humaine évoluant collectivement

 
 
 
 1949 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 janvier 2020 - 09:04

Samuel Mathey président de la FAFEDE (ph KOACI) 


Beaucoup de sociétés se retrouvent à répéter les mêmes erreurs et vivre les mêmes tragédies sur plusieurs générations ou décennies. Ceci se manifesterait également au niveau de certaines familles où les divorces et la pauvreté perdurent de générations en génération.


À travers sa tribune hebdomadaire, le président de la FAFEDE éclaire la lanterne de l'opinion sur comment certaines familles, sociétés ou nations, arrivent elles à briser leur cercle ? À quelle vitesse certains peuples arrivent à apprendre et ne pas répéter les mêmes erreurs. Pour lui, « on peut ainsi citer le Rwanda sans génocide, l’Afrique du Sud sans emprisonnement de noirs… Mais une Gambie qui se retrouve dans des problèmes de gouvernance et de leadership…»


Prenant l’exemple Américain, le président de la FAFEDE fait savoir que trois démarches ont caractérisé les États Unis dans leur effort d’apprendre collectivement de leurs erreurs et expériences. Ainsi après le crash boursier de 1929, la commission d’enquête Pecora fut mis en place, les conclusions de cette commission furent transformées en une loi (Glass–Steagall Banking Act of 1933)…


 

Le Dr Samuel Mathey, fondateur du concept Entreprendre à Zéro Franc (EZF - sans financement extérieur préalable), et président de la FAFEDE, dans sa tribune hebdomadaire, identifie ce processus à des livres que nous ouvrons et fermons et les 3 étapes de l’apprentissage collectif à savoir « 1, Combien de livres avez vous fermé ? 2, Avez-vous vraiment tiré des leçons de ces pages fermées ? et 3, Pour le livre en cours, dont les pages sont ouvertes, prenez-vous en compte les expériences des pages déjà fermées ?»


Enfin, Samuel Mathey affirme que c’est le OUI à ces trois questions qui peut donner une société qui ne fait pas du surplace ou régresse, mais qui plutôt avance vers le progrès.


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké



Joindre la rédaction de KOACI dans le Gbêkê, Iffou, Bélier : tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Amadou Gon de retour en bonne santé, bon coup de com' en vue de la campagne présidentielle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tous les partis politiques s'accordent à appeller à l'enrolement, bon...
 
2250
Oui
59%  
 
1469
Non
38%  
 
121
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement